Les textes de l'office de lecture sont encore en construction. Ils ne sont malheureusement pas encore complets pour le moment. Si vous désirez méditer ces lectures bibiliques et patristiques, veuillez utiliser le cursus monastique de l'office divin.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Tu, Trinitátis Unitas,
orbem poténter qui regis,
atténde laudum cántica
quæ excubántes psállimus.
O Toi, l'Unique en trois Personnes,
dont le pouvoir régit le monde,
nous nous levons pour te chanter :
entends nos hymnes de louange.
Quo, fraude quicquid dæmonum
in nóctibus delíquimus,
abstérgat illud cælitus
tuæ potéstas glóriæ.
Si, par les ruses de Satan,
Nous devrons dans les ténèbres pécher en quoi que ce soit,
Fais que Ta grâce, comme la lumière du jour.
Venant du ciel, le purifie.
Te corde fido quǽsumus,
reple tuo nos lúmine,
per quod diérum círculis
nullis ruámus áctibus.
C'est pourquoi, de tout coeur nous supplions
D'être comblés par Ta propre lumière ;
Que dans notre parcours, de jour en jour,
Nous ne tombions pas dans l'erreur.
Præsta, Pater piíssime,
Patríque compar Unice,
cum Spíritu Paráclito
regnans per omne sǽculum. Amen.
Exauce-nous, Père Très bon,
Et Toi aussi Fils unique égal au Père,
avec l'Esprit Saint Paraclet,
régnant dans tous les siècles. Amen.
Ant. 1. Laborávi clamans, dum spero in Deum meum.
Ant. 1. Je me suis fatigué en criant, tandis que j’espère en mon Dieu.
Psalmus 68
Psaume 68
Zelus domus tuæ comedit me
Le zèle de Ta maison me dévore
Dederunt ei vinum bibere cum felle mixtum (Mt 27,34).
Il Lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel.
I
I
Salvum me fac, Deus, * quóniam venérunt aquæ usque ad guttur meum.
Sauve-moi, ô Dieu, * car les eaux sont entrées jusqu'à mon âme.
Infíxus sum in limo profúndi, et non est substántia; * veni in profúnda aquárum, et fluctus demérsit me.
Je suis enfoncé dans une boue profonde, où il n'y a pas de consistance; je suis descendu au fond des eaux et le flot m'a submergé.
Laborávi clamans, raucæ factæ sunt fauces meæ; * defecérunt óculi mei, dum spero in Deum meum.
Je me suis fatigué à crier, ma gorge en a été enrouée; mes yeux se sont épuisés, tandis que j'attends mon Dieu.
Multiplicáti sunt super capíllos cápitis mei, * qui odérunt me gratis.
Ils sont devenus plus nombreux que les cheveux de ma tête, ceux qui me haïssent sans cause.
Confortáti sunt, qui persecúti sunt me inimíci mei mendáces; * quæ non rápui, tunc exsolvébam.
Ils sont devenus forts, mes ennemis qui me persécutent injustement; j'ai dû payer ce que je n'avais pas pris.
Deus, tu scis insipiéntiam meam, * et delícta mea a te non sunt abscóndita.
O Dieu, Tu connais ma folie, et mes péchés ne Te sont point cachés.
Non erubéscant in me, qui exspéctant te, * Dómine, Dómine virtútum.
Que ceux qui espèrent en Toi ne rougissent pas à cause de moi, Seigneur, Seigneur des armées.
Non confundántur super me, * qui quærunt te, Deus Israel.
Qu'ils ne soient pas confondus à mon sujet, ceux qui Te cherchent, Dieu d'Israël.
Quóniam propter te sustínui oppróbrium, * opéruit confúsio fáciem meam;
Car c'est à cause de Vous que j'ai souffert l'opprobre, et que la confusion a couvert mon visage.
extráneus factus sum frátribus meis * et peregrínus fíliis matris meæ.
Je suis devenu un étranger pour mes frères, et un inconnu pour les fils de ma mère.
Quóniam zelus domus tuæ comédit me, * et oppróbria exprobrántium tibi cecidérunt super me.
Car le zèle de Ta maison m'a dévoré, et les outrages de ceux qui T'insultaient sont tombés sur moi.
Et flevi in ieiúnio ánimam meam, * et factum est in oppróbrium mihi.
J'ai affligé mon âme par le jeûne, et l'on m'en a fait un sujet d'opprobre.
Et pósui vestiméntum meum cilícium, * et factus sum illis in parábolam.
J'ai pris pour vêtement un cilice, et je suis devenu leur fable.
Advérsum me loquebántur, qui sedébant in porta, * et in me canébant, qui bibébant vinum.
Ceux qui étaient assis à la porte parlaient contre moi, et ceux qui buvaient du vin me raillaient par leurs chansons.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Laborávi clamans, dum spero in Deum meum.
Ant. Je me suis fatigué en criant, tandis que j’espère en mon Dieu.
Ant. 2. Dedérunt in escam meam fel, et in siti mea potavérunt me acéto.
Ant. 2. Ils m'ont donné du fiel comme nourriture, et pour ma soif, ils m'ont donné du vinaigre à boire.
II
II
Ego vero oratiónem meam ad te, Dómine, * in témpore benepláciti, Deus.
Mais moi je T'adresse, Seigneur, ma prière. Voici le temps favorable, ô Dieu.
In multitúdine misericórdiæ tuæ exáudi me, * in veritáte salútis tuæ.
Selon la grandeur de Ta miséricorde exauce-moi, selon la vérité de Tes promesses de salut.
Éripe me de luto, ut non infígar, erípiar ab iis, qui odérunt me, * et de profúndis aquárum.
ue les flots en fureur ne me submergent point; que l'abîme ne m'engloutisse pas, et que le puits ne ferme pas sa bouche sur moi.
Exáudi me, Dómine, quóniam benígna est misericórdia tua; * secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum réspice in me.
Exauce-moi, Seigneur, car Ta miséricorde est toute suave; regarde- moi selon l'abondance de Tes bontés.
Et ne avértas fáciem tuam a púero tuo; * quóniam tríbulor, velóciter exáudi me.
Et ne détourne pas Ton visage de Ton serviteur; parce que je suis dans l'angoisse, exauce-moi promptement.
Accéde ad ánimam meam, víndica eam, * propter inimícos meos rédime me.
Sois attentif sur mon âme, et délivre-la à cause de mes ennemis.
Tu scis oppróbrium meum * et confusiónem meam et reveréntiam meam.
Tu connais mon opprobre, et ma confusion, et ma honte.
In conspéctu tuo sunt omnes, qui tríbulant me; * oppróbrium contrívit cor meum, et elángui.
Tous ceux qui me persécutent sont devant Toi ; mon coeur s'attend à l'insulte et à la misère.
Et sustínui, qui simul contristarétur, et non fuit, * et qui consolarétur, et non invéni.
Et j'ai attendu que quelqu'un s'attristât avec moi, mais nul ne l'a fait; et que quelqu'un me consolât, mais je n'ai trouvé personne.
Et dedérunt in escam meam fel * et in siti mea potavérunt me acéto.
Et ils m'ont donné du fiel pour nourriture, et dans ma soif ils m'ont abreuvé de vinaigre.
[Fiat mensa eórum coram ipsis in láqueum * et in retributiónes et in scándalum.
[Que leur table soit devant eux comme un filet, un juste châtiment et une pierre de scandale.
Obscuréntur óculi eórum, ne vídeant, * et lumbos eórum semper infírma.
Que leurs yeux soient obscurcis, pour qu'ils cessent de voir, et courbe à jamais leur dos.
Effúnde super eos iram tuam, * et furor iræ tuæ comprehéndat eos.
Déverse sur eux Ta colère, et que la fureur de Ton courroux les saisisse.
Fiat commorátio eórum desérta, * et in tabernáculis eórum non sit qui inhábitet.
Que leur demeure devienne déserte, et qu'il n'y ait personne qui habite dans leurs tentes.
Quóniam, quem tu percussísti, persecúti sunt, * et super dolórem eíus, quem vulnerásti, addidérunt.
Parce qu'ils ont persécuté celui que Tu as frappé, et qu'ils ont ajouté à la douleur de mes blessures.
Appóne iniquitátem super iniquitátem eórum, * et non véniant ad iustítiam tuam.
Ajoute l'iniquité à leur iniquité, et qu'ils n'entrent pas dans Ta justice.
Deleántur de libro vivéntium * et cum iústis non scribántur.]
Qu'ils soient effacés du livre des vivants, et qu'ils ne soient point inscrits avec les justes.]
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Dedérunt in escam meam fel, et in siti mea potavérunt me acéto.
Ant. Ils m'ont donné du fiel comme nourriture, et pour ma soif, ils m'ont donné du vinaigre à boire.
Ant. 3. Quǽrite Dóminum, et vivet ánima vestra.
Ant. 3. Cherchez le Seigneur, et votre âme vivra.
III
III
Ego autem sum pauper et dolens; * salus tua, Deus, súscipit me.
Pour moi, je suis pauvre et dans la douleur; Ton salut, ô Dieu, m'a relevé.
Laudábo nomen Dei cum cántico * et magnificábo eum in laude.
Je louerai le Nom de Dieu par des cantiques, et je le glorifierai par des louanges;
Et placébit Dómino super taurum,* super vítulum córnua producéntem et úngulas.
et ce sera plus agréable à Dieu que le jeune veau, à qui poussent les cornes et les ongles.
Vídeant húmiles et læténtur; * quærite Deus, et vivet cor vestrum,
Que les pauvres le voient et se réjouissent. Cherchez Dieu, et votre âme vivra;
quóniam exaudívit páuperes Dóminus * et vinctos suos non despéxit.
car le Seigneur a exaucé les pauvres, et Il n'a pas méprisé Ses captifs.
Laudent illum cæli et terra, * mária et ómnia reptília in eis.
Que les cieux et la terre Le louent; la mer, et tout ce qui s'y meut.
Quóniam Deus salvam fáciet Sion et ædificábit civitátes Iudæ; * et inhabitábunt ibi et possidébunt eam.
Car Dieu sauvera Sion, et les villes de Juda seront bâties. Ils y habiteront, et ils l'acquerront en héritage.
Et semen servórum eius hereditábunt eam * et, qui díligunt nomen eius, habitábunt in ea.
Et la race de Ses serviteurs la possédera, et ceux qui aiment Son Nom y habiteront.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Quǽrite Dóminum, et vivet ánima vestra.
Ant. Cherchez le Seigneur, et votre âme vivra.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut