Quinto Idus Decembris, luna octava.
1. Eméritæ in Lusitánia, sanctæ Euláliæ, vírginis et mártyris, quæ, ut fertur, in iuveníli ætáte pro confessióne Christi vitam offérre non dubitávit.
1. À Merida en Espagne, vers 304, sainte Eulalie, vierge et martyre, qui, dans son adolescence, dit-on, n’hésita pas à offrir sa vie pour le Christ.
2. Romæ in cœmetério Trasónis via Salária Nova, sancti Mauri, mártyris, quem sanctus Dámasus papa célebrat insóntem púerum nullo cruciátu a fide deiéctum.
2. À Rome, au cimetière de Trason, sur la nouvelle voie Salarienne, saint Maur, martyr, que le pape saint Damase célèbre comme un saint enfant auquel aucun supplice n’a manqué.
3. Ancyræ in Galátia, sancti Gemélli, mártyris.
3. À Ancyre en Galatie, saint Gémellus, martyr.
4. Romæ apud sanctum Petrum, sancti Gregórii papæ Tértii, qui Evangélium Germánis prædicáre curávit et advérsus iconoclástas Urbis ecclésias sacris I magínibus ornávit.
4. À Rome, près de saint Pierre, en 761, saint Grégoire III, pape, qui eut le souci de faire prêcher l’Évangile aux Germains et, pour s’opposer aux iconoclastes, orna les églises de Rome d’images saintes.
5*. In monastério Sancti Nicolái de Viotoríto in Calábria, sancti Lucæ, epíscopi Insulæ, qui pro bono páuperum et institutióne monachórum indefésse adlaborávit.
5*. Au monastère Saint-Nicolas de Viotorito en Calabre, l’an 1114, le trépas de saint Luc, évêque d’Isola, qui travailla sans relâche pour le bien des pauvres et l’institution monastique.
6. Londínii in Anglia, sanctórum mártyrum Edmúndi Gennings, presbyteri, et Swithíni Wells, qui, sæviénte Elísabeth regínæ Primæ persecutióne, cápite damnáti, prior quod sacérdos esset, alter quod illum hospítio recepísset, ante portam domicílii láqueo suspénsi sunt et usque ad mortem cruciátibus confécti.
6. À Londres, en 1591, les saints martyrs Edmond Gennings, , prêtres, Swithun Wells, maître d’école
7. Item Londínii, sanctórum Polydóri Plasden et Eustátii White, presbyterórum, atque beatórum Briáni Lacy, Ioánnis Mason et Sydnéii Hodgson, mártyrum, qui, eódem anno éadem supplícia Tybúrni passi sunt, álii quod sacerdótes Angliam petivíssent, álii quod illis auxílium præstitíssent.
7 À Londres, saints Polydore Plasden et Eustathe White, les bienheureux Brian Lacey prêtres Jean Mason et Sydney Hodgson, victimes de la persécution contre les catholiques au temps de la reine Élisabeth Ière, ils furent condamnés à mort, les prêtres parce qu’ils avaient gagné l’Angleterre, les laïcs parce qu’ils leur étaient venus en aide, Swithun Wells fut pendu à la porte de sa maison, ainsi que Edmond Gennings qui célébrait la messe chez lui ; les autres subirent le même supplice à Tyburn.
8. Ibídem, Tybúrni, decem et novem post annis, sancti Ioánnis Roberts, ex Ordine Sancti Benedícti, et beáti Thomæ Somers, presbyterórum et mártyrum, qui, sub lacóbo rege Primo propter sacerdótium damnáti, sédecim latrónes ampléxi eódem patíbulo suspénsi sunt.
8. À Tyburn encore, dix-neuf ans après, en 1610, saint Jean Roberts, bénédictin, et le bienheureux Thomas Somers, prêtres et martyrs. Condamnés à mort à cause de leur sacerdoce sous le roi Jacques Ier, ils furent pendus au même gibet en compagnie de seize voleurs.
9*. In vico Vallés in pago Valentíno Hispániæ, beáti Gundisálvi Viñes Masip, presbyteri et mártyris, qui, témpore persecutiónis, pro Christo egrégium perégit ertamen.
9*. Dans la région de Valence en Espagne, en 1936, à Vallès, le bienheureux Gonzalve Viñes Masip, prêtre
10*. In vico Picadero de Paterna in eódem pago Hispániæ, beatórum mártyrum Antónii Martín Hernández, presbyteri, et Augustíni García Calvo, religiósi, e Societáte Salesiána, qui in eádem tempestáte ob Christi fidem stolam glóriæ accepérunt.
10*. En Espagne, à Picadero de Paterna, les bienheureux Antoine Martin Hernandez, prêtre, et Augustin Garcia Calvo, religieux, ces deux derniers, salésiens martyrs dans la persécution déchaînée contre l’Église au cours de la guerre civile.
Et álibi aliórum plurimórum sanctórum Mártyrum et Confessórum, atque sanctárum Vírginum.
Et en d'autres lieux, beaucoup de saints Martyrs, de Confesseurs et de  Vierges saintes.
℟. Deo grátias.
℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Pretiósa in conspéctu Dómini, (T.P. Allelúia.)
℟. Mors sanctórum eius, (T.P. Allelúia.)
℣. Elle est précieuse devant Dieu, (T.P. Alléluia.)
℟. La mort de Ses saints (T.P. Alléluia).
Is 33,2-3.5-6
Dómine, miserére nostri, te enim exspectávimus; esto bráchium nostrum in mane et salus nostra in témpore tribulatiónis. A voce fragóris fugérunt pópuli, ab exaltatióne tua dispérsæ sunt gentes. Sublímis est Dóminus, quóniam hábitat in excélso; implet Sion iudício et iustítia. Et erit fírmitas in tempóribus tuis; divítiæ salútis sapiéntia et sciéntia: timor Dómini ipse est thesáurus eius.
Seigneur, aie pitié de nous, car nous T'avons attendu ; sois notre bras dès le matin, et notre salut au temps de la tribulation. Au son du fracas, les (des) peuples ont fui, et devant Ta grandeur les (des) nations seront (ont été) dispersées. Le Seigneur a été exalté, car Il réside dans un lieu élevé ; Il a rempli Sion de jugement et de justice. La fidélité régnera dans ton temps ; la sagesse et la science seront les richesses du salut ; c'est la crainte du Seigneur qui en sera le trésor.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Sancta María et omnes Sancti intercédant pro nobis ad Dóminum, ut nos mereámur ab eo adiuvári et salvári, qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. ℟. Amen.
Que sainte Marie et tous les Saints intercèdent pour nous auprès du Seigneur, afin que nous obtenions de Lui le secours et le salut, Lui qui vit pour les siècles des siècles. ℟. Amen.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Et fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace. ℟. Amen.
Et que les âmes des fidèles par la miséricorde de Dieu reposent en paix. ℟. Amen.
℣. Ite in pace. ℟. Deo grátias.
℣. Allez en paix. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut