Introitus
Introït
Ps. 105, 4.5.1
Meménto nostri, Dómine * in beneplácito pópuli tui: vísita nos in salutári tuo, ad vidéndum in bonitáte electórum tuórum in lætítia gentis tuæ, ut laudéris cum hereditáte tua. Ps. Confitémini Dómino quóniam bonus: quóniam in sǽculum misericórdia eius.
Souviens-Toi de nous, Seigneur, dans Ta bienveillance pour Ton peuple ; visite-nous par Ton salut. afin que l'on voie la bonté que Tu as pour Tes élus, et la joie de Ta nation, afin que Tu sois loué avec Ta descendance. Ps.Rendez grâce au Seigneur car Il est bon : car éternel est Sa miséricorde dans les siècles.
(c4) KY(ix//fg!hi)ri(h)e(hg..) *(,) e(hvGF'Ef)lé(g)i(f)son.(f.) ( )bis(::) Chri(ix//fg!hi)ste(hg..) (,) e(hvGF'Ef)lé(g)i(f)son.(f.) ( )bis(::) Ký(ix//fg!hi)ri(h)e(hg..) (,) e(hvGF'Ef)lé(g)i(f)son.(f.) (::Z) Ký(j)ri(f)e(ix//f./ji/jkJ'IHG.) (,) e(hvGF'Ef)lé(g)i(f)son.(f.) (::)
(c4) KY(ix//fg!hi)ri(h)e(hg..) *(,) e(hvGF'Ef)lé(g)i(f)son.(f.) ( )bis(::) Chri(ix//fg!hi)ste(hg..) (,) e(hvGF'Ef)lé(g)i(f)son.(f.) ( )bis(::) Ký(ix//fg!hi)ri(h)e(hg..) (,) e(hvGF'Ef)lé(g)i(f)son.(f.) (::Z) Ký(j)ri(f)e(ix//f./ji/jkJ'IHG.) (,) e(hvGF'Ef)lé(g)i(f)son.(f.) (::)
Collecta
Collecte
Concéde, quǽsumus, omnípotens Deus, ut qui sub peccáti iugo ex vetústa servitúte deprímimur, exspectáta Unigéniti tui nova nativitáte liberémur.
Dieu tout puissant, nous T'en prions, nous qu'un vieil esclavage tient accablés sous le joug du péché : que la nouvelle naissance attendue de Ton Fils unique soit notre libération.
Lectio I
Ière lecture
Léctio libri leremíæ prophétæ (23,5-8)
Ecce dies véniunt, dicit Dóminus, et suscitábo David germen iústum; et regnábit rex et sápiens erit et fáciet iudícium et iustítiam in terra. In diébus illis salvábitur Iúda, et Israel habitábit confidénter; et hoc est nomen, quod vocábunt eum: Dóminus iustítia nostra. Propter hoc ecce dies véniunt, dicit Dóminus, et non dicent ultra: "Vívit Dóminus, qui edúxit fílios Israel de terra Ægýpti!", sed: "Vívit Dóminus, qui edúxit et addúxit semen domus Israel de terra aquilónis et de cunctis terris!", ad quas eiéceram eos; et habitábunt in terra sua ".
Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, et Je susciterai un germe juste ; un roi régnera et sera sage, et Il pratiquera l’équité (rendra le jugement) et la justice dans le pays. En ces jours-là Juda sera sauvé, et Israël habitera en sécurité ; et voici le Nom dont on L’appellera : Le Seigneur notre juste. C’est pourquoi les jours viennent, dit le Seigneur, où on ne dira plus : Vive le Seigneur, qui a tiré les enfants d’Israël du pays d’Égypte, mais : Vive le Seigneur, qui a tiré et ramené la race de la maison d’Israël de la terre de l’aquilon, et de tous les pays où je les avais chassés, et ils habiteront dans leur pays.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale
Graduel
Ps. 18,6. .7
℟. In sole pósuit tabernáculum suum: et ipse tamquam sponsus procédens de thálamo suo.
℟. Les cieux sont la tente dressée pour le soleil. Et tel un jeune époux, il s’avance hors de sa demeure.
℣. A summo cælo egréssio eius: et occúrsus eius usque ad summum eius.
℣. Il se lève à une extrêmité du ciel, et court jusqu’à l’autre extrêmité.
Allelúia
Alléluia.
Ps. 79, 2, 3 et 2
℟. Allelúia. ℣. Excita, Dómine, poténtiam tuam, et veni, ut salvos fácias nos.
℟. Alléluia. ℣. Seigneur, fais éclater Ta puissance, viens et sauve-nous.
Evangelium
Evangile
Léctio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (1,18-24)
Iésu Christi generatio sic erat. Cum esset desponsáta mater eíus María Ióseph, ántequam convenírent invénta est in útero habens de Spíritu Sancto. Ióseph autem vir eíus, cum esset iústus et nollet eam tradúcere, vóluit occúlte dimíttere eam. Hæc autem eo cogitánte, ecce ángelus Dómini in somnis appáruit ei dicens: “Ióseph fili David, noli timére accípere Maríam coníugem tuam. Quod enim in ea natum est, de Spíritu Sancto est; páriet autem fílium, et vocábis nomen eíus Iésum: ipse enim salvum fáciet pópulum suum a peccátis eórum.” Hoc autem totum factum est, ut adimplerétur id, quod dictum est a Dómino per prophétam dicéntem: “Ecce, virgo in útero habébit et páriet fílium, et vocábunt nomen eíus Emmánuel”, quod est interpretátum Nobíscum Deus. Exsúrgens autem Ióseph a somno fecit, sicut præcépit ei ángelus Dómini, et accépit coníugem suam;
Voici comment se passa la naissance de Jésus-Christ. Marie, Sa Mère, étant fiancée à Joseph, avant qu’ils habitassent ensemble, il se trouva qu’Elle avait conçu de l’Esprit-Saint. Mais Joseph, Son époux, étant un homme juste, et ne voulant pas La diffamer, résolut de La renvoyer secrètement.  Et comme il y pensait, voici qu’un Ange du Seigneur lui apparut en songe, disant : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ton Epouse ; car ce qui est né en elle vient du Saint-Esprit.  Elle enfantera un fils, et tu Lui donneras le nom de Jésus ; car Il sauvera Son peuple de ses péchés.  Or tout cela arriva pour que s’accomplît ce que le Seigneur avait dit par le prophète, en ces termes : Voici, la Vierge concevra, et Elle enfantera un Fils, et on Lui donnera le nom d’Emmanuel ; ce qui signifie : Dieu avec nous.  Joseph, réveillé de son sommeil, fit ce que l’Ange du Seigneur lui avait ordonné, et prit son épouse avec lui.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe.
Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Offertorium
Offertoire
Audi, * Israel: Ecce vénio, ego Dóminus, et absólvo peccáta plebis tuæ.
Ecoute, Israël : Voici que Je Viens, Moi le Seigneur, et j'absoudrai les péchés de Ton peuple.
Super oblata
Sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet:
Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Sacrifícium tibi, Dómine, celebrándum tuo nómini nos reddat accéptos, ut ipsíus æternitátis mereámur esse consórtes, qui mortalitátem nostram sua mortalitáte curávit. Per Christum.
Accepte, Seigneur, le sacrifice que nous célébrons, à ton nom, afin que nous méritions d'être associés à l'éternité de celui qui a guéri notre condition mortelle par sa propre mort.
Dóminus vobíscum. ℟. Et cum spíritu tuo. ℣. Sursum corda. ℟. Habémus ad Dóminum. ℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro. ℟. Dignum et iustum est.
Le Seigneur soit avec vous ℟. Et avec votre esprit. ℣. Haut les cœurs. ℟. Nous les avons dans le Seigneur. ℣. Rendons grâces au Seigneur notre Dieu. ℟. Cela est juste et bon.
PRÆFATIO II DE ADVENTU
IIème PREFACE DE L'AVENT
De duplici exspectatione Christi
De la double attente du Christ
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus: per Christum Dóminum nostrum.
Quem prædixérunt cunctórum præcónia prophetárum, Virgo Mater ineffábili dilectióne sustínuit, Ioánnes cécinit affutúrum et adésse monstrávit. Qui suæ nativitátis mystérium tríbuit nos præveníre gaudéntes, ut et in oratióne pervígiles et in suis invéniat láudibus exsultántes.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia cæléstis exércitus, hymnum glóriæ tuæ cánimus, sine fine dicéntes:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout puissant : par le Christ notre Seigneur.
Celui-là même qu'ont prédit les proclamations de tous les prophètes, que la Vierge Mère a porté et élevé avec amour ineffable, dontJean (le Baptiste) a prophétisé la venue, et l'a désigné au moment de Son Avènement. Celui qui nous a accordé de venir avec joie contempler le mystère de sa naissance, et qui désire nous trouver toujours vigilants dans la prière et exultants dans ses louanges.
C’est pourquoi, avec les Anges et les Archanges, avec les Trônes et les Dominations, ainsi qu'avec toute l'armée de la milice céleste, nous Te chantons une hymne de gloire, en disant sans fin :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth...
Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
(c3) SAn(g)ctus,(gf..) *(,) San(g)ctus,(gf..) (,) San(e')ctus(f) Dó(g')mi(g)nus(g') De(g)us(g') Sá(g)ba(f)oth.(g.) (:) Ple(e')ni(f) sunt(g') cae(g)li(g') et(g) ter(g)ra(f.) gló(h')ri(g)a(g') tu(f)a.(e.) (:) Ho(e')sán(f)na(g') in(g) ex(g')cél(f)sis.(g.) (:) Be(e')ne(f)dí(g)ctus(g.) qui(g) ve(g)nit(g') in(f) nó(h')mi(g)ne(f') Dó(g)mi(f)ni.(e.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f') in(f) ex(g)cél(fe~)sis.(ef..) (::)
(c3) SAn(g)ctus,(gf..) *(,) San(g)ctus,(gf..) (,) San(e')ctus(f) Dó(g')mi(g)nus(g') De(g)us(g') Sá(g)ba(f)oth.(g.) (:) Ple(e')ni(f) sunt(g') cae(g)li(g') et(g) ter(g)ra(f.) gló(h')ri(g)a(g') tu(f)a.(e.) (:) Ho(e')sán(f)na(g') in(g) ex(g')cél(f)sis.(g.) (:) Be(e')ne(f)dí(g)ctus(g.) qui(g) ve(g)nit(g') in(f) nó(h')mi(g)ne(f') Dó(g)mi(f)ni.(e.) (:) Ho(c)sán(ef~)na(f') in(f) ex(g)cél(fe~)sis.(ef..) (::)
(c4) A(g')gnus(g) De(gh)i,(h.) *(,) qui(h') tol(h)lis(h') pec(g)cá(h)ta(f') mun(g)di :(h.) (,) mi(g')se(h)ré(i')re(g) no(hg)bis.(g.) (::) A(g')gnus(g) De(gh)i,(h.) *(,) qui(h') tol(h)lis(h') pec(g)cá(h)ta(f') mun(g)di :(h.) (,) mi(g')se(h)ré(i')re(g) no(hg)bis.(g.) (::) A(g')gnus(g) De(gh)i,(h.) *(,) qui(h') tol(h)lis(h') pec(g)cá(h)ta(f') mun(g)di :(h.) (,) do(g')na(h) no(i')bis(g) pa(hg)cem.(g.) (::)
(c4) A(g')gnus(g) De(gh)i,(h.) *(,) qui(h') tol(h)lis(h') pec(g)cá(h)ta(f') mun(g)di :(h.) (,) mi(g')se(h)ré(i')re(g) no(hg)bis.(g.) (::) A(g')gnus(g) De(gh)i,(h.) *(,) qui(h') tol(h)lis(h') pec(g)cá(h)ta(f') mun(g)di :(h.) (,) mi(g')se(h)ré(i')re(g) no(hg)bis.(g.) (::) A(g')gnus(g) De(gh)i,(h.) *(,) qui(h') tol(h)lis(h') pec(g)cá(h)ta(f') mun(g)di :(h.) (,) do(g')na(h) no(i')bis(g) pa(hg)cem.(g.) (::)
Communio
Communion
Veni, Dómine, * et noli tardáre: reláxa facínora plebis tuæ.
Viens, Seigneur, ne tarde plus : efface les délits de Ton peuple.
Post communionem
Post communion
Suscipiámus, Dómine, misericórdiam tuam in médio templi tui, et redemptiónis nostræ ventúra sollémnia cóngruis honóribus præcedámus.
Que nous recevions, Seigneur, Ta miséricorde au milieu de Ton temple, et que nous nous préparions à la fête de notre rédemption en rendant les hommages que nous devons.
Ad Missam lectam:
A la Messe lue :
 Ant. ad introitum
 
Cf. Agg 2, 8
Rex noster advéniet Christus, quem Ioánnes prædicávit Agnum esse ventúrum.
Notre Roi, le Christ viendra, que Jean a prédit qu'Il serait l'Agneau qui doit venir.
Ant. ad communionem
Ant. à la communion 
Mt 1, 23
Vocábunt nomen eius Emmánuel, quod est interpretátum Nobíscum-Deus.
Ils appelleront son nom Emmanuel, qui signifie "Dieu avec nous".
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut