Introitus
Introït
Sap.18,14-15; Ps.92
Dum médium siléntium tenérent ómnia, et nox in suo cursu médium iter habéret, omnípotens sermo tuus, Dómine, de cælis a regálibus sédibus venit. Ps. Dóminus regnávit, decórem indútus est: indútus est Dóminus fortitúdinem, et præcínxit se. ℣. Gloria Patri.
Tandis que tout reposait dans le silence, et que la nuit, dans sa course, était au milieu de son chemin, Ta parole toute-puissante, Seigneur, vint des cieux du trône royal. Ps. Le Seigneur a régné et a été revêtu de gloire ; le Seigneur a été revêtu et S’est ceint de force. ℣. Gloire au Père.
(c4) KY(df/hg)ri(fe)e(d.) *() e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Ký(a)ri(cb)e(cd) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Ký(df/hg)ri(fe)e(d.) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Chri(h)ste(hg) e(hvGF)lé(g_[oh:h])i(h)son.(h.) (::) Chri(hhg)ste(fvED.) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Chri(h)ste(hg) e(hvGF)lé(g_[oh:h])i(h)son.(h.) (::) Ký(j')ri(k)e(jkhhg) e(hvGF)lé(g_[oh:h])i(h)son.(h.) (::) Ký(hhg)ri(fe)e(d.) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Ký(j')ri(k)e(jkhhg//hvGFghh) *(,) (jk/jkhhg//hvGFghh) **(,) (hvGF'ED.) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d) (::)
(c4) KY(df/hg)ri(fe)e(d.) *() e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Ký(a)ri(cb)e(cd) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Ký(df/hg)ri(fe)e(d.) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Chri(h)ste(hg) e(hvGF)lé(g_[oh:h])i(h)son.(h.) (::) Chri(hhg)ste(fvED.) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Chri(h)ste(hg) e(hvGF)lé(g_[oh:h])i(h)son.(h.) (::) Ký(j')ri(k)e(jkhhg) e(hvGF)lé(g_[oh:h])i(h)son.(h.) (::) Ký(hhg)ri(fe)e(d.) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d.) (::) Ký(j')ri(k)e(jkhhg//hvGFghh) *(,) (jk/jkhhg//hvGFghh) **(,) (hvGF'ED.) e(evDC'd)lé(f_)i(d)son.(d) (::)
Collecta
Collecte
Corda nostra, quǽsumus, Dómine, tuæ maiestátis splendor illústret, quo mundi huius ténebras transíre valeámus, et perveniámus ad pátriam claritátis ætérnæ. Per Dóminum.
Seigneur, nous T'en prions, que l'éclat de Ta magnificence illumine nos cœurs, afin que soyons fortifiés pour passer à travers les ténèbres de ce monde, et que nous puissions parvenir à la patrie de la clarté éternelle.
Lectio I
Ière lecture
Léctio libri Sirácidæ (24,1-4.12-16)
Sapiéntia laudábit ánimam suam et in Deo honorábitur et in médio pópuli sui gloriábitur et in ecclésia Altíssimi apériet os suum et in conspéctu virtútis illíus gloriábitur et in médio pópuli sui exaltábitur et in plenitúdine sancta admirábitur et in multitúdine electórum habébit laudem et inter benedíctos benedicétur. Præcépit et dixit mihi Creátor ómnium, et, qui creávit me, quiétem dedit tabernáculo meo et dixit mihi: "In Iácob inhábita et in Israel hereditáre et in eléctis meis mitte radíces". Ab inítio ante sǽcula creáta sum et usque ad futúrum sǽculum non désinam. Et in tabernáculo sancto coram ipso ministrávi. Et sic in Sion firmáta sum et in civitáte simíliter dilécta requiévi, et in Ierusálem potéstas mea. Et radicávi in pópulo honorificáto et in parte Dómini, in hereditáte illíus, et in plenitúdine sanctórum deténtio mea.
La sagesse se louera elle-même ; elle s’honorera en Dieu, et se glorifiera au milieu de son peuple. Elle ouvrira sa bouche dans les assemblées du Très-Haut, et elle se glorifiera devant ses armées (en présence de sa puissance). Elle sera exaltée au milieu de son peuple, et admirée dans l’assemblée (entière, note) sainte. Elle recevra des louanges parmi la multitude des élus, et sera bénie des bénis de Dieu. Alors le Créateur de l’univers m’a parlé et m’a donné ses ordres, et celui qui m’a créée a reposé dans ma tente (mon tabernacle). Et il m’a dit : Habite dans Jacob, qu’Israël soit ton héritage, et prends racine parmi les élus. J’ai été créée dès le commencement et avant les siècles, et je ne cesserai pas d’être dans la suite des âges ; et j’ai exercé devant lui mon ministère dans la maison sainte. J’ai été ainsi affermie dans Sion ; j’ai trouvé mon repos dans la cité sainte, et ma puissance est (établie) dans Jérusalem. J’ai pris racine au milieu du peuple glorifié (honoré), dont l’héritage est le partage de mon Dieu, et j’ai établi ma demeure dans l’assemblée (entière) des saints.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Graduale
Graduel
Ps. 44, 3 et 2
℟. Speciósus forma præ fíliis hóminum: diffúsa est grátia in lábiis tuis. ℣. Eructávit cor meum verbum bonum, dico ego ópera mea Regi: lingua mea cálamus scribæ, velóciter scribéntis.
℟. Tu surpasses en beauté les enfants des hommes; la grâce est répandue sur Tes lèvres; ℣. De mon cœur a jailli une excellente parole; c'est que j'adresse mes œuvres à un Roi. Ma langue est comme le roseau du scribe qui écrit rapidement.
Lectio II
IIème lecture
Léctio Epístolæ beáti Pauli apóstoli ad Ephésios (1,3-6.15-18)
Benedíctus Deus et Pater Dómini nostri Iésu Christi, qui benedíxit nos in omni benedictióne spiritáli in cæléstibus in Christo, sicut elégit nos in ipso ante mundi constitutiónem, ut essémus sancti et immaculáti in conspéctu eíus in caritáte; qui prædestinávit nos in adoptiónem filiórum per Iésum Christum in ipsum, secúndum beneplácitum voluntátis suæ, in laudem glóriæ grátiæ suæ, in qua gratificávit nos in Dilécto. Proptérea et ego áudiens fidem vestram, quæ est in Dómino Iésu, et dilectiónem in omnes sanctos, non cesso grátias agens pro vobis memóriam fáciens in oratiónibus meis, ut Deus Dómini nostri Iésu Christi, Pater glóriæ, det vobis Spíritum sapiéntiæ et revelatiónis in agnitióne eíus, illuminátos óculos cordis vestri, ut sciátis quæ sit spes vocatiónis eíus, quæ divítiæ glóriæ hereditátis eíus in sanctis.
Béni soit Dieu, le Père de Notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis dans le Christ de toutes sortes de bénédictions spirituelles, dans les cieux ! Il nous a élus en lui avant la création du monde, par amour, pour que nous fussions saints et irréprochables devant lui ; nous ayant prédestinés à être ses fils adoptifs, par Jésus-Christ, pour lui-même, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange et à la gloire de sa grâce, par laquelle il nous a rendus agréables à ses yeux en son Fils bien-aimé. C’est pourquoi, moi aussi, ayant entendu parler de votre foi dans le Seigneur Jésus, et votre amour envers tous les saints, je ne cesse pas de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de Notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, pour le connaître, éclairant les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance attachée à son appel, quelles sont les richesses et la gloire de son héritage qu’il destine aux saints.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Allelúia
Alléluia
Ps. 92, 1
annotation: 2; %% (f3) AL(ef)le(f)lú(hhivHGh_i){ia}.(ijIH'h//fihhe/f!gwhf.1) (,) * {ij.}(hhf/hghvFE//ivHGh.f!gwhf.1) (::) V/. Dó(fi!jvIH fihi)mi(ighf)nus(f.) (,) re(feg)gná(gv.fig/h.f!gwhgh)vit,(hg..) (;) de(gh)có(ijij)rem(h_f/hjI'Gh.) (,) ín(eg/ihi/ghf.1/hiH'Gh)du(f_[oh:h]g_[oh:h]f_[oh:h])it :(f.) (:) ín(f)du(f!h'i)it(ijI'Hh'h) Dó(gh!ivHF.gh'i)mi(i)nus(i) (,) for(kxji/jki)ti(h)tú(hjihhf)di(f)nem,(fh//fhhegvFE.) (;) et(e) prae(f)cín(hhi)xit(f) se(fhg) *(,) vir(hi~)tú(ivihi)te.(i./jijIG.hiH'//Ef!gwhf.1) (::)
annotation: 2; %% (f3) AL(ef)le(f)lú(hhivHGh_i){ia}.(ijIH'h//fihhe/f!gwhf.1) (,) * {ij.}(hhf/hghvFE//ivHGh.f!gwhf.1) (::) V/. Dó(fi!jvIH fihi)mi(ighf)nus(f.) (,) re(feg)gná(gv.fig/h.f!gwhgh)vit,(hg..) (;) de(gh)có(ijij)rem(h_f/hjI'Gh.) (,) ín(eg/ihi/ghf.1/hiH'Gh)du(f_[oh:h]g_[oh:h]f_[oh:h])it :(f.) (:) ín(f)du(f!h'i)it(ijI'Hh'h) Dó(gh!ivHF.gh'i)mi(i)nus(i) (,) for(kxji/jki)ti(h)tú(hjihhf)di(f)nem,(fh//fhhegvFE.) (;) et(e) prae(f)cín(hhi)xit(f) se(fhg) *(,) vir(hi~)tú(ivihi)te.(i./jijIG.hiH'//Ef!gwhf.1) (::)
℟. Allelúia. ℣. Dóminus regnávit, decórem índuit: índuit Dóminus fortitúdinem, et præcínxit se virtúte.
℟. Alléluia. ℣. Le Seigneur a régné, et a été revêtu de gloire; le Seigneur a été revêtu et S'est ceint de force.
Evangelium
Evangile
Inítium sancti Evangélii secúndum Ioánnem (1,1-18)
In princípio erat Verbum, et Verbum erat apud Deum, et Deus erat Verbum. Hoc erat in princípio apud Deum. Ómnia per ipsum facta sunt, et sine ipso factum est nihil, quod factum est; in ipso vita erat, et vita erat lux hóminum, et lux in ténebris lucet, et ténebræ eam non comprehendérunt. Fuit homo missus a Deo, cui nomen erat Ioánnes; hic venit in testimónium, ut testimónium perhibéret de lúmine, ut omnes créderent per illum. Non erat ille lux, sed ut testimónium perhibéret de lúmine. Erat lux vera, quæ illúminat omnem hóminem, véniens in mundum. In mundo erat, et mundus per ipsum factus est, et mundus eum non cognóvit. In própria venit, et sui eum non recepérunt. Quotquot autem accepérunt eum, dedit eis potestátem fílios Dei fíeri, his, qui credunt in nómine eíus, qui non ex sanguínibus neque ex voluntáte carnis neque ex voluntáte viri, sed ex Deo nati sunt. Et Verbum caro factum est et habitávit in nobis; et vídimus glóriam eíus, glóriam quasi Unigéniti a Patre, plenum grátiæ et veritátis. Ioánnes testimónium pérhibet de ipso et clamat dicens: “Hic erat, quem dixi: Qui post me ventúrus est, ante me factus est, quia prior me erat.” Et de plenitúdine eíus nos omnes accépimus, et grátiam pro grátia; quia lex per Móysen data est, grátia et véritas per Iésum Christum facta est. Deum nemo vidit umquam; unigénitus Deus, qui est in sinum Patris, ipse enarrávit.
Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par Lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans Lui. En Lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes; et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas saisie. Il y eut un homme envoyé de Dieu, dont le nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n'était pas la lumière, mais il vint pour rendre témoignage à la lumière. C'était la vraie lumière, qui éclaire tout homme venant en ce monde. Il était dans le monde, et le monde a été fait par Lui, et le monde ne L'a pas connu. Il est venu chez Lui, et les Siens ne L'ont pas reçu. Mais, à tous ceux qui L'ont reçu, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu; à ceux qui croient en Son nom, qui ne sont pas nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. Et le Verbe a été fait chair, et Il a habité parmi nous; et nous avons vu Sa gloire, gloire comme du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité. Jean rend témoignage de Lui, et crie, en disant: C'est celui dont j'ai dit: Celui qui doit venir après moi a été placé au-dessus de moi, parce qu'Il était avant moi. Et nous avons tous reçu de Sa plénitude, et grâce pour grâce. Car la loi a été donnée par Moïse; la grace et la vérité ont été faites par Jésus-Christ. Nul n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Pére, voilà Celui qui L'a manifesté.
Verbum Dómini. ℟. Laus tibi, Christe.
Parole du Seigneur. ℟. Louange à Toi, ô Christ.
Dicitur Credo.
On dit le Credo.
annotation: 5; %% (c3) CRe(h)do(f) in(d) u(gxg)num(f) De(fvED)um,(d.) (::) Pa(gxfg)trem(f') o(h)mni(f')pot(d)én(e)tem,(d.) (;) fa(d)ctó(f')rem(gxg) cae(h')li(h) et(h') ter(i)rae,(h.) (;) vi(h')si(h)bí(i')li(i)um(k) ó(jhi)mni(i)um,(h.) (;) et(h') in(f)vi(d')si(gxg)bí(fde)li(e)um.(d.) (::) Et(h') in(h) u(f')num(f) Dó(d')mi(d)num(e.) Ie(f)sum(gxg') Chri(e)stum,(d.) (,) Fí(f')li(f)um(f') De(gxg)i(e') u(h)ni(h)gé(i')ni(i)tum.(h.) (::) Et(f') ex(e) Pa(gxg')tre(g) na(fde)tum(d.) (,) an(f')te(f) ó(h')mni(i)a(h) saé(fde)cu(e)la.(d.) (::) De(h')um(h) de(h') De(f)o,(d.) (,) lu(d)men(e') de(e) lú(f')mi(e)ne,(d.) (,) De(h)um(h') ve(i)rum(h.) de(k') De(j)o(h') ve(i)ro.(h.) (::) Gé(f')ni(f)tum,(e.) non(gxg) fa(fde)ctum,(d.) (,) con(f)sub(f')stan(h)ti(h')á(i)lem(h') Pa(gxg)tri :(h.) (;) per(i) quem(k') ó(j)mni(h')a(h) fa(i')cta(gxg) sunt.(h.) (::) Qui(h) pro(h)pter(f') nos(f) hó(h')mi(i)nes,(h.) (,) et(d) pro(d')pter(d) no(d)stram(e') sa(f)lú(gxg)tem(h.) (,) de(i)scén(j')dit(k) de(jh) cae(i)lis.(h.) (::) Et(h) in(f')car(f)ná(d')tus(e) est(d.) de(f) Spí(f')ri(e)tu(f) San(hi)cto(h.) (,) ex(i') Ma(k)rí(j')a(h) Vír(i')gi(i)ne :(h.) (;) Et(d) ho(f')mo(f) fa(gxg')ctus(g) est.(h.) (::) Cru(f)ci(gxeg)fí(fde)xus(d') ét(d)i(e)am(f') pro(gxg) no(hi)bis :(h.) (,) sub(h) Pón(h')ti(h)o(i') Pi(gxg)lá(h)to(f.) (,) pas(h')sus,(f) et(d') se(gxg)púl(fde)tus(e) est.(d.) (::) Et(h) re(h)sur(h')ré(i)xit(h') tér(h)ti(f')a(gxg) di(h)e,(h.) (,) se(d')cún(e)dum(f') Scri(gxg)ptú(e.)ras.(d.) (::) Et(d') a(f)scén(hi)dit(j') in(k) cae(jhi)lum :(h.) (;) se(h)det(h') ad(h) déx(f')te(f)ram(gxg) Pa(fde)tris.(d.) (::) Et(h) í(h')te(h)rum(f') ven(f)tú(d')rus(d) est(e') cum(e) gló(f')ri(e)a,(d.) (,) iu(h)di(h')cá(i)re(h') vi(k)vos(j') et(h) mór(i')tu(i)os :(h.) (;) cu(h)jus(h') re(f)gni(d') non(gxg) e(f')rit(f) fi(e.)nis.(d.) (::) Et(k') in(k) Spí(i')ri(i)tum(k') San(h)ctum,(h.) Dó(i')mi(i)num,(h.) (,) et(d) vi(f')vi(h)fi(h')cán(i)tem :(h.) (;) qui(h') ex(gxg) Pa(h')tre(f) Fi(gxg')li(e)ó(f')que(g) pro(fd)cé(e)dit.(d.) (::) Qui(d') cum(f) Pa(h)tre(h') et(f) Fí(gxg')li(f)o(h.) (,) si(i)mul(h') ad(k)o(j')rá(i)tur,(h.) (,) et(d) con(f')glo(f)ri(h')fi(h)cá(i)tur :(h.) (;) qui(h') lo(h)cú(f')tus(f) est(d') per(gxg) Pro(fd)phé(e)tas.(d.) (::) Et(h') u(h)nam(h.) san(f)ctam(f.) ca(d)thó(e')li(e)cam(d.) (,) et(h) a(h')po(h)stó(h')li(h)cam(i') Ec(gxg)clé(h')si(h)am.(f.) (::) Con(h)fí(i')te(j)or(k') u(i)num(k) ba(jh)ptí(i)sma(h.) (,) in(f') re(e)mis(f')si(h)ó(gxg')nem(f) pec(e')ca(f)tó(e.)rum.(d.) (::) Et(h) ex(h')spé(f)cto(d.) re(h)sur(h')re(h)cti(h')ó(i)nem(h') mor(gxg)tu(f')ó(g)rum.(f.) (::) Et(k) vi(ji)tam(h') ven(f)tú(i')ri(h) saé(f')cu(gxg)li.(h.) (::) A(hvFDee[ll:1]d.0gxkvJHiih//fg/hd/ee[ll:1]d)men.(d.) (::)
annotation: 5; %% (c3) CRe(h)do(f) in(d) u(gxg)num(f) De(fvED)um,(d.) (::) Pa(gxfg)trem(f') o(h)mni(f')pot(d)én(e)tem,(d.) (;) fa(d)ctó(f')rem(gxg) cae(h')li(h) et(h') ter(i)rae,(h.) (;) vi(h')si(h)bí(i')li(i)um(k) ó(jhi)mni(i)um,(h.) (;) et(h') in(f)vi(d')si(gxg)bí(fde)li(e)um.(d.) (::) Et(h') in(h) u(f')num(f) Dó(d')mi(d)num(e.) Ie(f)sum(gxg') Chri(e)stum,(d.) (,) Fí(f')li(f)um(f') De(gxg)i(e') u(h)ni(h)gé(i')ni(i)tum.(h.) (::) Et(f') ex(e) Pa(gxg')tre(g) na(fde)tum(d.) (,) an(f')te(f) ó(h')mni(i)a(h) saé(fde)cu(e)la.(d.) (::) De(h')um(h) de(h') De(f)o,(d.) (,) lu(d)men(e') de(e) lú(f')mi(e)ne,(d.) (,) De(h)um(h') ve(i)rum(h.) de(k') De(j)o(h') ve(i)ro.(h.) (::) Gé(f')ni(f)tum,(e.) non(gxg) fa(fde)ctum,(d.) (,) con(f)sub(f')stan(h)ti(h')á(i)lem(h') Pa(gxg)tri :(h.) (;) per(i) quem(k') ó(j)mni(h')a(h) fa(i')cta(gxg) sunt.(h.) (::) Qui(h) pro(h)pter(f') nos(f) hó(h')mi(i)nes,(h.) (,) et(d) pro(d')pter(d) no(d)stram(e') sa(f)lú(gxg)tem(h.) (,) de(i)scén(j')dit(k) de(jh) cae(i)lis.(h.) (::) Et(h) in(f')car(f)ná(d')tus(e) est(d.) de(f) Spí(f')ri(e)tu(f) San(hi)cto(h.) (,) ex(i') Ma(k)rí(j')a(h) Vír(i')gi(i)ne :(h.) (;) Et(d) ho(f')mo(f) fa(gxg')ctus(g) est.(h.) (::) Cru(f)ci(gxeg)fí(fde)xus(d') ét(d)i(e)am(f') pro(gxg) no(hi)bis :(h.) (,) sub(h) Pón(h')ti(h)o(i') Pi(gxg)lá(h)to(f.) (,) pas(h')sus,(f) et(d') se(gxg)púl(fde)tus(e) est.(d.) (::) Et(h) re(h)sur(h')ré(i)xit(h') tér(h)ti(f')a(gxg) di(h)e,(h.) (,) se(d')cún(e)dum(f') Scri(gxg)ptú(e.)ras.(d.) (::) Et(d') a(f)scén(hi)dit(j') in(k) cae(jhi)lum :(h.) (;) se(h)det(h') ad(h) déx(f')te(f)ram(gxg) Pa(fde)tris.(d.) (::) Et(h) í(h')te(h)rum(f') ven(f)tú(d')rus(d) est(e') cum(e) gló(f')ri(e)a,(d.) (,) iu(h)di(h')cá(i)re(h') vi(k)vos(j') et(h) mór(i')tu(i)os :(h.) (;) cu(h)jus(h') re(f)gni(d') non(gxg) e(f')rit(f) fi(e.)nis.(d.) (::) Et(k') in(k) Spí(i')ri(i)tum(k') San(h)ctum,(h.) Dó(i')mi(i)num,(h.) (,) et(d) vi(f')vi(h)fi(h')cán(i)tem :(h.) (;) qui(h') ex(gxg) Pa(h')tre(f) Fi(gxg')li(e)ó(f')que(g) pro(fd)cé(e)dit.(d.) (::) Qui(d') cum(f) Pa(h)tre(h') et(f) Fí(gxg')li(f)o(h.) (,) si(i)mul(h') ad(k)o(j')rá(i)tur,(h.) (,) et(d) con(f')glo(f)ri(h')fi(h)cá(i)tur :(h.) (;) qui(h') lo(h)cú(f')tus(f) est(d') per(gxg) Pro(fd)phé(e)tas.(d.) (::) Et(h') u(h)nam(h.) san(f)ctam(f.) ca(d)thó(e')li(e)cam(d.) (,) et(h) a(h')po(h)stó(h')li(h)cam(i') Ec(gxg)clé(h')si(h)am.(f.) (::) Con(h)fí(i')te(j)or(k') u(i)num(k) ba(jh)ptí(i)sma(h.) (,) in(f') re(e)mis(f')si(h)ó(gxg')nem(f) pec(e')ca(f)tó(e.)rum.(d.) (::) Et(h) ex(h')spé(f)cto(d.) re(h)sur(h')re(h)cti(h')ó(i)nem(h') mor(gxg)tu(f')ó(g)rum.(f.) (::) Et(k) vi(ji)tam(h') ven(f)tú(i')ri(h) saé(f')cu(gxg)li.(h.) (::) A(hvFDee[ll:1]d.0gxkvJHiih//fg/hd/ee[ll:1]d)men.(d.) (::)
Offertorium
Offertoire
Ps. 92, 1-2
Deus firmávit orbem terræ, qui non commovébitur: paráta sedes tua, Deus, ex tunc, a sǽculo tu es.
Dieu a établi un univers inébranlable : c’est un trône dressé pour Toi depuis toujours, ô Dieu éternel.
Super oblata
Sur les oblats
Stans postea in medio altaris, versus ad populum, extendens et iungens manus, dicit:
Après cela, debout au centre de l'autel, tourné vers le peuple, en étendant puis joignant les mains, il dit :
Oráte, fratres, ut meum ac vestrum sacrifícium acceptábile fiat apud Deum Patrem omnipoténtem.
Priez, mes frères, pour que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, puisse être agréé par Dieu le Père tout-puissant.
Populus surgit et respondet:
Le peuple se lève et répond :
Suscípiat Dóminus sacrifícium de mánibus tuis ad laudem et glóriam nóminis sui, ad utilitátem quoque nostram totiúsque Ecclésiæ suæ sanctæ.
Que le Seigneur reçoive de vos mains le sacrifice, à la louange et à la gloire de Son nom, et aussi pour notre bien et celui de toute Sa sainte Église.
Súscipe, quǽsumus, Dómine, múnera nostra pro apparitióne Unigéniti Fílii tui
 et primítiis géntium dicáta, ut et tibi celebrétur laudátio et nobis fiat ætérna salvátio.
 
Dóminus vobíscum. ℟. Et cum spíritu tuo. ℣. Sursum corda. ℟. Habémus ad Dóminum. ℣. Grátias agámus Dómino Deo nostro. ℟. Dignum et iustum est.
Le Seigneur soit avec vous ℟. Et avec votre esprit. ℣. Haut les cœurs. ℟. Nous les avons dans le Seigneur. ℣. Rendons grâces au Seigneur notre Dieu. ℟. Cela est juste et bon.
 Præfatio de Epiphania
 Préface de l'Epiphanie
De Christo lumine gentium
Du Christ, lumière des nations
Vere dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere: Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus:
Vraiment, il est digne et juste, équitable et salutaire, pour nous, toujours et partout de Te rendre grâces : Dieu éternel et tout-puissant :
Quia ipsum in Christo salútis nostræ mystérium hódie ad lumen géntium revelásti, et, cum in substántia nostræ mortalitátis appáruit, nova nos immortalitátis eius glória reparásti.
Aujourd’hui, Tu as dévoilé le mystère de notre salut pour que tous les peuples en soient illuminés ; et quand le Christ s’est manifesté dans notre nature mortelle, Tu nous as recréés par la lumière de Sa divinité.
Et ídeo cum Angelis et Archángelis, cum Thronis et Dominatiónibus, cumque omni milítia cæléstis exércitus, hymnum glóriæ tuæ cánimus, sine fine dicéntes:
C'est pourquoi avec tous les Anges et els Archanges, avec les Trônes et les Dominationsn et avec toute l'armée de la milice céleste, nous chantons l'hymne de Ta gloire, en disant :
Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth...
Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des Armées...
(c4) SAn(eeg)ctus,(e.) *(,) San(fff)ctus,(dc) (,) San(dfd)ctus(e.) (;) Dó(g')mi(f)nus(g') De(g)us(gf) Sá(g)ba(fe)oth.(e.) (:) Ple(g')ni(f) sunt(dc) cae(d)li(f') et(d) ter(de)ra(e.) (,) gló(g')ri(f)a(g) tu(fe)a.(e.) (:) Ho(g)sán(gh~)na(h') in(g) ex(f)cél(gg)sis.(e.) (:) Be(g)ne(e')dí(f)ctus(dc) qui(d) ve(dfd)nit(e.) (,) in(g) nó(g')mi(g)ne(f') Dó(g)mi(fe)ni.(e.) (:) Ho(g)sán(gh~)na(h') in(g) ex(f)cél(gg)sis.(e.) (::)
(c4) SAn(eeg)ctus,(e.) *(,) San(fff)ctus,(dc) (,) San(dfd)ctus(e.) (;) Dó(g')mi(f)nus(g') De(g)us(gf) Sá(g)ba(fe)oth.(e.) (:) Ple(g')ni(f) sunt(dc) cae(d)li(f') et(d) ter(de)ra(e.) (,) gló(g')ri(f)a(g) tu(fe)a.(e.) (:) Ho(g)sán(gh~)na(h') in(g) ex(f)cél(gg)sis.(e.) (:) Be(g)ne(e')dí(f)ctus(dc) qui(d) ve(dfd)nit(e.) (,) in(g) nó(g')mi(g)ne(f') Dó(g)mi(fe)ni.(e.) (:) Ho(g)sán(gh~)na(h') in(g) ex(f)cél(gg)sis.(e.) (::)
Communicantes proprium
Communicantes propre
Communicántes, et diem sacratíssimum celebrántes, quo Unigénitus tuus, in tua tecum glória coætérnus, in veritáte carnis nostræ visibíliter corporális appáruit: sed et memóriam venerántes, in primis gloriósæ semper Vírginis Maríæ, Genetrícis eiúsdem Dei et Dómini nostri Iesu Christi: ¶
 
(f3) A(g)gnus(fe) De(fg)i,(g.) *(,) qui(g) tol(i')lis(j) pec(ih)cá(i)ta(ih) mun(g.)di :(g.) (;) mi(g)se(gf)ré(h)re(fg) no(g.)bis.(g.) (::) A(i)gnus(i') De(j)i,(i.) *(,) qui(h) tol(i')lis(j) pec(ih)cá(i)ta(ih) mun(g.)di :(g.) (;) mi(hg)se(hi)ré(hhg)re(fe) no(fg)bis.(g.) (::) A(g)gnus(fe) De(fg)i,(g.) *(,) qui(g) tol(i')lis(j) pec(ih)cá(i)ta(ih) mun(g.)di :(g.) (;) do(g)na(gf) no(h)bis(fg) pa(g.)cem.(g.) (::)
(f3) A(g)gnus(fe) De(fg)i,(g.) *(,) qui(g) tol(i')lis(j) pec(ih)cá(i)ta(ih) mun(g.)di :(g.) (;) mi(g)se(gf)ré(h)re(fg) no(g.)bis.(g.) (::) A(i)gnus(i') De(j)i,(i.) *(,) qui(h) tol(i')lis(j) pec(ih)cá(i)ta(ih) mun(g.)di :(g.) (;) mi(hg)se(hi)ré(hhg)re(fe) no(fg)bis.(g.) (::) A(g)gnus(fe) De(fg)i,(g.) *(,) qui(g) tol(i')lis(j) pec(ih)cá(i)ta(ih) mun(g.)di :(g.) (;) do(g)na(gf) no(h)bis(fg) pa(g.)cem.(g.) (::)
Communio
Communion
Matth. 2, 20
Tolle púerum et matrem eius, et vade in terram Israël: defúncti sunt enim, qui quærébant ánimam púeri.
Prends l'enfant et Sa mère, et pars en terre d'Israël : ils sont décédés, ceux qui en voulaient à Sa vie.
Post communionem
Post communion
Ad Missam lectam:
A la Messe lue :
 Ant. ad introitum
 
Cf. Bar 5, 5
Surge, Ierúsalem, et circúmspice ad oriéntem et vide congregátos fílios tuos a solis ortu usque ad occásum.
 Ant. ad communionem
 
Cf. Ap 21, 23
Cláritas Dei illuminávit civitátem sanctam Ierúsalem et ambulábant gentes in lúmine eius.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut