Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Allelúia.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia.
annotation: 8g; %% (c3)DE(h) pro(g)fún(h>)dis(f) *() cla(ed)má(e)vi(f) ad(g) te(f) Dó(e)mi(de)ne.(e) (::) E(h) u(h) o(g) u(h) a(f) e.(e) (::)
annotation: 8g; %% (c3)DE(h) pro(g)fún(h>)dis(f) *() cla(ed)má(e)vi(f) ad(g) te(f) Dó(e)mi(de)ne.(e) (::) E(h) u(h) o(g) u(h) a(f) e.(e) (::)
Ant. 1. De profúndis * clamávi ad te Dómine.
Ant. 1. Du fond des abîmes je crie vers Toi, Seigneur.
Quæ non repetitur in psalmo.
Qu'on ne répète pas dans le psaume.
Psalmus 129 (130)
Psaume 129 (130)
De profundis clamavi
Du fond des abîmes, je crie
Ipse salvum faciet populum suum a peccatis eorum (Mt 1, 21).
Voici qu'Il libérera Son peuple de ses péchés (Mt 1,21)
De profúndis clamávi ad te, Dómine; * Dómine, exáudi vocem meam.
Des profondeurs je crie vers Toi, Seigneur ; * Seigneur, écoute ma voix.
Fiant aures tuæ intendéntes * in vocem deprecatiónis meæ.
Que Tes oreilles soient attentives * à la voix de ma supplication.
Si iniquitátes observáveris, Dómine, * Dómine, quis sustinébit?
Si Tu observais les iniquités, Seigneur, * Seigneur, qui pourrait subsister ?
Quia apud te propitiátio est, * ut timeámus te.
Mais auprès de Toi se trouve le pardon, * afin que Tu sois craint.
Sustínui te, Dómine, * sustínuit ánima mea in verbo eius;
J'ai attendu le Seigneur, * Mon âme a attendu en Sa parole ;
sperávit ánima mea in Dómino * magis quam custódes auróram.
Mon âme a espéré dans le Seigneur * plus que les gardes n'attendent l'aurore.
Magis quam custódes auróram * speret Israel in Dómino,
Plus que les gardes n'attendent l'aurore, * qu'Israël espère dans le Seigneur,
quia apud Dóminum misericórdia, * et copiósa apud eum redémptio.
Car auprès du Seigneur est la miséricorde, * et auprès de Lui une abondante rédemption.
Et ipse rédimet Israel * ex ómnibus iniquitátibus eius.
Et Lui-même rachètera Israël * de toutes ses iniquités.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 8g; %% (c3)DE(h) pro(g)fún(h>)dis(f) () cla(ed)má(e)vi(f) ad(g) te(f) Dó(e)mi(de)ne.(e) (::)
Ant. De profúndis clamávi ad te Dómine.
Ant. Du fond des abîmes je crie vers Toi, Seigneur.
annotation:E; %% (c4)SPe(h)ret(ggo) *() Is(f)ra(g)el(h) in(ixi>) Dó(g)mi(ixi)no.(h) (::) E(h) u(h) o(ixi) u(g) a(ixi) e.(h) (::)
annotation:E; %% (c4)SPe(h)ret(ggo) *() Is(f)ra(g)el(h) in(ixi>) Dó(g)mi(ixi)no.(h) (::) E(h) u(h) o(ixi) u(g) a(ixi) e.(h) (::)
Ant. 2. Speret * Israel in Dómino.
Ant. 2. Espère, Israël, dans le Seigneur.
Psalmus 130 (131)
Psaume 130 (131)
Quasi parvuli fiducia in Domino collocata
Confiance d'enfant dans le Seigneur
Discite a me, quia mitis sum et humilis corde (Mt 11, 29).
Apprenez de Moi que Je suis doux et humble de coeur. (Mt 11, 29).
Dómine, non est exaltátum cor meum, * neque eláti sunt óculi mei,
Seigneur, mon coeur ne s'est pas enflé d'orgueil, et mes yeux n'ont pas été hautains.
neque ambulávi in magnis, * neque in mirabílibus super me.
Je ne recherche point les grandes choses, ni ce qui est élevé au-dessus de moi.
Vere pacátam et quiétam * feci ánimam meam;
Je rends mon âme vraiment dans calme et silencieuse ;
sicut ablactátus in sinu matris suæ, * sicut ablactátus, ita in me est ánima mea.
comme un enfant sevré sur le sein de sa mère, comme l'enfant sevré, ainsi mon âme est en moi.
Speret Israel in Dómino * ex hoc nunc et usque in sǽculum.
Espère dans le Seigneur, Israël, maintenant et dans les siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation:E; %% (c4)SPe(h)ret(ggo) () Is(f)ra(g)el(h) in(ixi>) Dó(g)mi(ixi)no.(h) (::)
Ant. Speret Israel in Dómino.
Ant. Espère, Israël, dans le Seigneur.
annotation: E; %% (c4)ET(h) om(h>)nis(g) *() man(g)su(f)e(g)tú(h)di(ixi)nis(g) e(ixi)ius.(h) (::) E(h) u(h) o(ixi) u(g) a(ixi) e.(h) (::)
annotation: E; %% (c4)ET(h) om(h>)nis(g) *() man(g)su(f)e(g)tú(h)di(ixi)nis(g) e(ixi)ius.(h) (::) E(h) u(h) o(ixi) u(g) a(ixi) e.(h) (::)
Ant. 3. Et omnis * mansuetúdinis eius.
Ant. 3. Et toutes Ses mansuétudes.
Psalmus 131 (132)
Psaume 131 (132)
Divina promissa domui David data
Promesse divine donnée à la maison de David.
Dabit illi Dominus Deus sedem David patris eius (Lc 1, 32).
Le Seigneur Dieu a donné à Davis le trône de son père (Lc 1, 32).
Meménto, Dómine, David * et omnis mansuetúdinis eius
Souviens-Toi, Seigneur, de David, de toutes ses mansuétudes
quia iurávit Dómino, * votum vovit Poténti Iacob:
Car il fit ce serment au Seigneur, ce voeu au Puissant allié de Jacob:
«Non introíbo in tabernáculum domus meæ, * non ascéndam in lectum strati mei,
« Je n'entrerai pas dans la tente où j'habite, je ne monterai pas sur le lit où je repose;
non dabo somnum óculis meis * et pálpebris meis dormitatiónem,
Je n'accorderai point de sommeil à mes yeux, ni d'assoupissement à mes paupières,
donec invéniam locum Dómino, * tabernáculum Poténti Iacob».
jusqu'à ce que j'aie trouvé un lieu pour le Seigneur, une demeure pour le Puissant allié de Jacob. »
Ecce audívimus eam esse in Ephratha, * invénimus eam in campis Iaar.
Voici, entendions-nous dire, qu'elle est à Ephrata ; nous l'avons trouvée dans les champs de Jaar.
Ingrediámur in tabernáculum eius, * adorémus ad scabéllum pedum eius.
Entrons dans Sa tente, prosternons-nous devant l'escabeau de Ses pieds.
Surge, Dómine, in réquiem tuam, * tu et arca fortitúdinis tuæ.
Lève-Toi, Seigneur, viens au lieu de Ton repos, Toi et l'arche de Ta majesté.
Sacerdótes tui induántur iustítiam, * et sancti tui exsúltent.
Que Tes prêtres soient revêtus de justice, et que Tes fidèles poussent des cris d'allégresse.
Propter David servum tuum * non avértas fáciem christi tui.
A cause de David, Ton serviteur, ne repousse pas la face de Ton Messie.
Iurávit Dóminus David veritátem * et non recédet ab ea:
Le Seigneur a juré à David la vérité, Il ne s'en départira pas :
«De fructu ventris tui * ponam super sedem tuam.
« C'est du fruit de tes entrailles, que Je mettrai sur ton trône.
Si custodíerint fílii tui testaméntum meum * et testimónia mea, quæ docébo eos,
Si tes fils gardent Mon alliance, et les préceptes que Je leur enseignerai,
fílii eórum usque in sǽculum * sedébunt super sedem tuam».
leurs fils aussi, à tout jamais, seront assis sur ton trône. »
Quóniam elégit Dóminus Sion, * desiderávit eam in habitatiónem sibi:
Car le Seigneur a choisi Sion, Il l'a désirée pour Sa demeure.
«Hæc réquies mea in sǽculum sǽculi; * hic habitábo, quóniam desiderávi eam.
« C'est le lieu de Mon repos pour toujours; J'y habiterai, car Je l'ai désirée.
Cibária eius benedícens benedícam, * páuperes eius saturábo pánibus.
Je donnerai à sa veuve une bénédiction abondante; Je rassasierai de pain ses pauvres.
Sacerdótes eius índuam salutári, * et sancti eius exsultatióne exsultábunt.
Je revêtirai de salut ses prêtres, et ses fidèles pousseront des cris d'allégresse.
Illic germináre fáciam cornu David, * parábo lucérnam christo meo.
Là Je ferai grandir la puissance de David, Je préparerai un flambeau à Mon Messie.
Inimícos eius índuam confusióne, * super ipsum autem efflorébit diadéma eius».
Je revêtirai de honte Ses ennemis, et sur Son front resplendira Son diadème. »
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: E; %% (c4)ET(h) om(h>)nis(g) () man(g)su(f)e(g)tú(h)di(ixi)nis(g) e(ixi)ius.(h) (::)
Ant. Et omnis mansuetúdinis eius.
Ant. Et toutes Ses mansuétudes.
annotation: 1a; %% (c4)Ha(h)bi(g)tá(h)re(gf) *() fra(ef)tres(g) in(fe) u(d)num.(d) (::) E(h) u(h) o(g) u(f) a(g) e.(h) (::)
annotation: 1a; %% (c4)Ha(h)bi(g)tá(h)re(gf) *() fra(ef)tres(g) in(fe) u(d)num.(d) (::) E(h) u(h) o(g) u(f) a(g) e.(h) (::)
Ant. 4. Habitáre * fratres in unum.
Ant. 4. Pour des frères, habiter ensemble.
Psalmus 132 (133)
Psaume 132 (133)
Fraternæ concordiæ iucunditas
Bonheur de la concorde fraternelle
Diligamus nos invicem, quia caritas ex Deo est (1 Io 4, 7).
Aimons-nous les uns les autres, car l'amour vient de Dieu. (1 Io 4, 7).
Ecce quam bonum et quam iucúndum * habitáre fratres in unum:
Ah! qu'il est bon et agréable pour des frères d'habiter ensemble!
sicut unguéntum óptimum in cápite, quod descéndit in barbam, barbam Aaron, * quod descéndit in oram vestiménti eius;
C'est comme le parfum répandu sur la tête, qui descend sur la barbe, la barbe d'Aaron; qui descend sur le bord de son vêtement.
sicut ros Hermon, * qui descéndit in montes Sion,
C'est comme la rosée de l'Hermon, qui descend sur la montagne de Sion.
quóniam illic mandávit Dóminus benedictiónem, * vitam usque in sǽculum.
Car c'est là que le Seigneur a envoyé Sa bénédiction * et la vie à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 1a; %% (c4)Ha(h)bi(g)tá(h)re(gf) () fra(ef)tres(g) in(fe) u(d)num.(d) (::)
Ant. Habitáre fratres in unum.
Ant. Pour des frères, habiter ensemble.
Lectio brevis (1 Petr 4, 13-14)
Lecture brève (1 Petr 4, 13-14)
Caríssimi, quemádmodum communicátis Christi passiónibus, gaudéte, ut et in revelatióne glóriæ eius gaudeátis exsultántes. Si exprobrámini in nómine Christi, beáti, quóniam Spíritus glóriæ et Dei super vos requiéscit.
Bien aimés, dans la mesure où vous avez part aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin que, lorsque Sa gloire sera manifestée, vous soyez aussi dans la joie et l'allégresse. Si vous êtes outragés pour le Nom du Christ, heureux êtes-vous, parce que l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu, repose sur vous.
 Responsorium breve
Répons bref 
℟. Lætámini in Dómino, * Et exsultáte, iusti. Lætámini. ℣. Et gloriámini, omnes recti corde. * Et exsultáte, iusti. Glória Patri. Lætámini.
℟. Réjouissez-vous dans le Seigneur,* Et exultez, les justes. Réjouissez. ℣. Et rendez gloire, tous les coeurs droits.* Et exultez, les justes. Gloire au Père. Réjouissez.
Hymnus
Hymne
annotation: 2; %% (c3)SAnc(ef)tó(f)rum(gf) mé(e')ri(f)tis(h'_) (,) ín(h)cly(f')ta(e) gáu(f)di(ed)a(c.) (;) Pan(ef)gá(f)mus(gf) só(e')ci(f)i,(h'_) (,)gés(h)ta(f')que(e) fór(h)ti(ih)a:(h.) (:) Nam(h) gli(ij)scit(j) á(i')ni(h)mus(i.) (,) pró(ih)me(f)re(h') cán(g)ti(fe)bus(e.) (;) Vic(ef)tó(f)rum(gf) ge(e)nus(f) óp(hg)ti(ih)mum.(f.) (::) Hi(ef) sunt,(f) quos(gf) ré(e')ti(f)nens(h'_) (,) mun(h)dus(f') in(e)hór(f)ru(ed)it;(c.) (;) Ip(ef)sum(f) nam(gf) sté(e')ri(f)li(h'_) (,) flo(h)re(f') per(e)á(h)ri(ih)dum(h.) (:) Spre(h)vé(ij)re(j) pé(i')ni(h)tus,(i.) (,) te(ih)que(f) se(h')cú(g)ti(fe) sunt,(e.) (;) Rex,(ef) Chris(f)te,(gf) bo(e)ne(f) cǽ(hg)li(ih)tus.(f.) (::) Hi(ef) pro(f) te(gf) fú(e')ri(f)as(h'_) (,) at(h)que(f') fe(e)ró(f)ci(ed)a(c.) (;) Cal(ef)cá(f)runt(gf) hó(e')mi(f)num,(h'_) (,) sǽ(h)va(f')que(e) vér(h)be(ih)ra:(h.) (:) Ces(h)sit(ij) his(j) lá(i')ce(h)rans(i.) (,) fór(ih)ti(f)ter(h') ún(g)gu(fe)la,(e.) (;) Nec(ef) carp(f)sit(gf) pe(e)ne(f)trá(hg)li(ih)a.(f.) (::) Cæ(ef)dún(f)tur(gf) glá(e')di(f)is(h'_) (,) mo(h)re(f') bi(e)dén(f)ti(ed)um:(c.) (;) Non(ef) mur(f)mur(gf) ré(e')so(f)nat,(h'_) (,) non(h) que(f')ri(e)mó(h)ni(ih)a;(h.) (:) Sed(h) cor(ij)de(j) tá(i')ci(h)to(i.) (,) mens(ih) be(f)ne(h') cón(g)sci(fe)a(e.) (;) Con(ef)sér(f)vat(gf) pa(e)ti(f)én(hg)ti(ih)am.(f.) (::) Quæ(ef) vox,(f) quæ(gf) pót(e')e(f)rit(h'_) (,) lin(h)gua(f') re(e)té(f)xe(ed)re,(c.) (;) Quæ(ef) tu(f) Mar(gf)tý(e')ri(f)bus(h'_) (,) mú(h)ne(f')ra(e) præ(h)pa(ih)ras?(h.) (:) Ru(h)bri(ij) nam(j) flú(i')i(h)do(i.) (,) sán(ih)gui(f)ne,(h') láu(g)re(fe)is(e.) (;) Di(ef)tán(f)tur(gf) be(e)ne(f) fúl(hg)gi(ih)dis.(f.) (::) Te(ef) sum(f)ma(gf) Dé(e')i(f)tas,(h'_) (,) ú(h)na(f')que(e) pó(f)sci(ed)mus,(c.) (;) Ut(ef) cul(f)pas(gf) áb(e')lu(f)as,(h'_) (,) nó(h)xi(f')a(e) súb(h)tra(ih)has,(h.) (:) Des(h) pa(ij)cem(j) fá(i')mu(h)lis,(i.) (,) nos(ih) quo(f)que(h') gló(g)ri(fe)am(e.) (;) Per(ef) cunc(f)ta(gf) ti(e)bi(f) sǽ(hg)cu(ih)la.(f.) (::) A(fgf)men.(ef..) (::)
annotation: 2; %% (c3)SAnc(ef)tó(f)rum(gf) mé(e')ri(f)tis(h'_) (,) ín(h)cly(f')ta(e) gáu(f)di(ed)a(c.) (;) Pan(ef)gá(f)mus(gf) só(e')ci(f)i,(h'_) (,)gés(h)ta(f')que(e) fór(h)ti(ih)a:(h.) (:) Nam(h) gli(ij)scit(j) á(i')ni(h)mus(i.) (,) pró(ih)me(f)re(h') cán(g)ti(fe)bus(e.) (;) Vic(ef)tó(f)rum(gf) ge(e)nus(f) óp(hg)ti(ih)mum.(f.) (::) Hi(ef) sunt,(f) quos(gf) ré(e')ti(f)nens(h'_) (,) mun(h)dus(f') in(e)hór(f)ru(ed)it;(c.) (;) Ip(ef)sum(f) nam(gf) sté(e')ri(f)li(h'_) (,) flo(h)re(f') per(e)á(h)ri(ih)dum(h.) (:) Spre(h)vé(ij)re(j) pé(i')ni(h)tus,(i.) (,) te(ih)que(f) se(h')cú(g)ti(fe) sunt,(e.) (;) Rex,(ef) Chris(f)te,(gf) bo(e)ne(f) cǽ(hg)li(ih)tus.(f.) (::) Hi(ef) pro(f) te(gf) fú(e')ri(f)as(h'_) (,) at(h)que(f') fe(e)ró(f)ci(ed)a(c.) (;) Cal(ef)cá(f)runt(gf) hó(e')mi(f)num,(h'_) (,) sǽ(h)va(f')que(e) vér(h)be(ih)ra:(h.) (:) Ces(h)sit(ij) his(j) lá(i')ce(h)rans(i.) (,) fór(ih)ti(f)ter(h') ún(g)gu(fe)la,(e.) (;) Nec(ef) carp(f)sit(gf) pe(e)ne(f)trá(hg)li(ih)a.(f.) (::) Cæ(ef)dún(f)tur(gf) glá(e')di(f)is(h'_) (,) mo(h)re(f') bi(e)dén(f)ti(ed)um:(c.) (;) Non(ef) mur(f)mur(gf) ré(e')so(f)nat,(h'_) (,) non(h) que(f')ri(e)mó(h)ni(ih)a;(h.) (:) Sed(h) cor(ij)de(j) tá(i')ci(h)to(i.) (,) mens(ih) be(f)ne(h') cón(g)sci(fe)a(e.) (;) Con(ef)sér(f)vat(gf) pa(e)ti(f)én(hg)ti(ih)am.(f.) (::) Quæ(ef) vox,(f) quæ(gf) pót(e')e(f)rit(h'_) (,) lin(h)gua(f') re(e)té(f)xe(ed)re,(c.) (;) Quæ(ef) tu(f) Mar(gf)tý(e')ri(f)bus(h'_) (,) mú(h)ne(f')ra(e) præ(h)pa(ih)ras?(h.) (:) Ru(h)bri(ij) nam(j) flú(i')i(h)do(i.) (,) sán(ih)gui(f)ne,(h') láu(g)re(fe)is(e.) (;) Di(ef)tán(f)tur(gf) be(e)ne(f) fúl(hg)gi(ih)dis.(f.) (::) Te(ef) sum(f)ma(gf) Dé(e')i(f)tas,(h'_) (,) ú(h)na(f')que(e) pó(f)sci(ed)mus,(c.) (;) Ut(ef) cul(f)pas(gf) áb(e')lu(f)as,(h'_) (,) nó(h)xi(f')a(e) súb(h)tra(ih)has,(h.) (:) Des(h) pa(ij)cem(j) fá(i')mu(h)lis,(i.) (,) nos(ih) quo(f)que(h') gló(g)ri(fe)am(e.) (;) Per(ef) cunc(f)ta(gf) ti(e)bi(f) sǽ(hg)cu(ih)la.(f.) (::) A(fgf)men.(ef..) (::)
Sanctórum méritis ínclita gáudia pangámus, sócii, géstaque fórtia; nam gliscit ánimus prómere cántibus victórum genus óptimum.
Ensemble célébrons les mérites des saints, leur bonheur dans le ciel, leur geste de vaillance, car notre âme se plaît à dire en ses cantiques l'excellence de ces vainqueurs.
(Pro sanctis viris:)
Pour des saints
Hi sunt quos rétinens mundus inhórruit, ipsum nam stérili flore peráridum sprevére pénitus teque secúti sunt, rex, Christe, bone cælitum.
Le monde les tenait, mais ils l'ont fait trembler; pour ce monde stérile, et dont les fleurs se fanent, ils n'ont eu que mépris: ils T'ont suivi, ô Christ, Toi le bon roi des bienheureux.
(Pro sanctis mulieribus:)
Pour des saintes
Hæ sunt, quas rétinens mundus inhórruit, ipsum nam stérili flore peráridum sprevére pénitus teque secútæ sunt, rex, Christe, bone cælitum.
Le monde les tenait, mais elles l'ont fait trembler; pour ce monde stérile, et dont les fleurs se fanent, elles n'ont eu que mépris : elles T'ont suivi, ô Christ, Toi le bon roi des bienheureux.
Hi () pro te fúrias sævaque sústinent; non murmur résonat, non querimónia, sed corde tácito mens bene cónscia consérvat patiéntiam.
Ils (elles) supportent pour Toi fureurs et cruautés sans laisser échapper un murmure, une plainte, le cœur silencieux et l'âme résolue, gardant jusqu'au bout patience.
Quæ vox, quæ póterit lingua retéxere quæ tu martyribus múnera præparas? Rubri nam flúido sánguine láureis ditántur bene fúlgidis.
Quelle voix, quelle langue aura pouvoir de dire les dons qu'à ces martyrs Tu prépares Toi-même ? Rouges du sang qui coule, ils (elles) reçoivent la gloire de Tes lauriers étincelants.
Te, trina Déitas únaque, póscimus, ut culpas ábluas, nóxia súbtrahas, des pacem fámulis, nos quoque glóriam per cuncta tibi sǽcula. Amen.
Trinité, un seul Dieu, c'est Toi que nous prions de laver les péchés, d'effacer toute faute:
donne à Tes serviteurs la paix, accorde-nous de Te glorifier pour les siècles.
℣. Exsúltent iusti in conspéctu Dei. ℟. Et delecténtur in lætítia.
℣. Que les justes exultent en présence de Dieu. E/. Et ils se délecteront dans la joie.
annotation: 6f; %% (c4) GAu(f)dent(f) in(gh~) cæ(ffvDCf)lis(f) *(,) á(g)ni(f)mæ(gh) San(ghg~)ctó(f)rum,(f) (;) qui(f) Chri(fd)sti(f) ve(ixg[uh:l]i)stí(ih)gi(gh)a(hvGF) sunt(g) se(ghg)cú(f)ti :(f) (:) et(f) qui(f)a(fg) pro(f) e(ixhi)ius(j) a(ixi)mó(ih)re(g[oh:h]f) (,) sán(g>)gui(ixi)nem(h) su(gf)um(g) fu(ghg)dé(f)runt,(f) (;) íd(f)e(gh)o(hg) cum(ixi) Chri(ixih)sto(g[oh:h]) (,) ex(f)súl(gh)tant(hg) si(h)ne(ghg) fi(f)ne.(f) (::) E(h) u(h) o(f) u(gh) a(g) e.(f) (::)
annotation: 6f; %% (c4) GAu(f)dent(f) in(gh~) cæ(ffvDCf)lis(f) *(,) á(g)ni(f)mæ(gh) San(ghg~)ctó(f)rum,(f) (;) qui(f) Chri(fd)sti(f) ve(ixg[uh:l]i)stí(ih)gi(gh)a(hvGF) sunt(g) se(ghg)cú(f)ti :(f) (:) et(f) qui(f)a(fg) pro(f) e(ixhi)ius(j) a(ixi)mó(ih)re(g[oh:h]f) (,) sán(g>)gui(ixi)nem(h) su(gf)um(g) fu(ghg)dé(f)runt,(f) (;) íd(f)e(gh)o(hg) cum(ixi) Chri(ixih)sto(g[oh:h]) (,) ex(f)súl(gh)tant(hg) si(h)ne(ghg) fi(f)ne.(f) (::) E(h) u(h) o(f) u(gh) a(g) e.(f) (::)
Ant. Gaudent in cælis ánimæ sanctórum, qui Christi vestígia sunt secúti; et quia pro eius amóre sánguinem suum fudérunt, ídeo cum Christo regnábunt in ætérnum.
Ant. Les âmes des saints se réjouissent dans les cieux, qui ont suivi les pas du Christ. Et parce qu'à cause de Son amour ils ont versé leur sang, ils règneront avec le Christ dans l'éternité.
Canticum Evangelicum (Lc 1, 46-55)
Cantique évangélique (Lc 1,46-55)
Exultatio animæ in Domino
Exultation de l'âme dans le Seigneur
Magníficat ✠ * ánima mea Dóminum,
Mon âme glorifie le Seigneur,
et exsultávit spíritus meus * in Deo salvatóre meo,
et mon esprit a tressailli d'allégresse en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generationes,
parce qu'Il a pris en considération l'humilité de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius,
parce que Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses, et Son nom est saint,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum.
et Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui;
Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles;
Il a renversé les puissants de leur trône, et Il a élevé les humbles ;
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes.
Il a comblé de biens les affamés, et Il a renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ,
Il a relevé Israël, Son enfant, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula.
selon ce qu'Il avait dit à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 6f; %% (c4) GAu(f)dent(f) in(gh~) cæ(ffvDCf)lis(f) (,) á(g)ni(f)mæ(gh) San(ghg~)ctó(f)rum,(f) (;) qui(f) Chri(fd)sti(f) ve(ixg[uh:l]i)stí(ih)gi(gh)a(hvGF) sunt(g) se(ghg)cú(f)ti :(f) (:) et(f) qui(f)a(fg) pro(f) e(ixhi)ius(j) a(ixi)mó(ih)re(g[oh:h]f) (,) sán(g>)gui(ixi)nem(h) su(gf)um(g) fu(ghg)dé(f)runt,(f) (;) íd(f)e(gh)o(hg) cum(ixi) Chri(ixih)sto(g[oh:h]) (,) ex(f)súl(gh)tant(hg) si(h)ne(ghg) fi(f)ne.(f) (::)
Ant. Gaudent in cælis ánimæ sanctórum, qui Christi vestígia sunt secúti; et quia pro eius amóre sánguinem suum fudérunt, ídeo cum Christo regnábunt in ætérnum.
Ant. Les âmes des saints se réjouissent dans les cieux, qui ont suivi les pas du Christ. Et parce qu'à cause de Son amour ils ont versé leur sang, ils règneront avec le Christ dans l'éternité.
Litania
Litanies
Eos qui sunt in tribulatióne líbera.  ℟. Kýrie eléison.
Libére ceux qui sont dans la tribulation. ℟. Kýrie eléison.
Humílium miserére, inópibus succúrre. ℟. Christe eléison.
Aie pitié des humbles, secourre les pauvres. ℟. Christe Eléison.
Omnes, qui in tuo amóre decessérunt, beatitúdinis redde partícipes. ℟. Kýrie eléison.
Fais participer à Ton bonheur tous ceux qui sont morts dans Ton amour. ℟. Kýrie eléison.
Deinde cantatur ab abbate :
Ensuite l'abbé chante :
Pater noster, qui es in cælis:
sanctificétur nomen tuum;
advéniat regnum tuum;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;
et dimítte nobis débita nostra,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem;
℟. Sed líbera nos a malo.
Notre Père, qui es aux cieux :
que Ton nom soit sanctifié ;
qu'advienne Ton règne ;
que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et remets-nous nos dettes,
comme nous remettons à nos débiteurs ;
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
℟. Mais libère nous du malin.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Deus, ómnium fortitúdo sanctórum, qui beátos mártyres Paulum eiúsque sócios per crucem ad vitam vocáre dignátus es, præsta, quǽsumus, ut, eórum intercessióne, fidem quam profitémur usque ad mortem fórtiter teneámus.
Dieu, force de tous les saints, qui a daigné appeler les bienheureux martyrs Paul et ses compagnons à la vie par la croix, accorde-nous, nous T'en prions, par leur intercession, de pouvoir fermement professer la foi jusqu'à la mort.
Si præest sacerdos vel diaconus :
Si un prêtre ou un diacre dirige [l'office]:
℣. Dominus vobiscum. ℟. Et cum spiritu tuo.
℣. Le Seigneur soit avec vous. ℟. Et avec votre esprit.
Benedictio simplex:
Bénédiction simple :
Ad gáudia æterna perdúcat nos omnípotens et miséricors Dóminus. ℟. Amen.
Que le Seigneur tout puissant et miséricordieux nous fasse parvenir à la joie éternelle. ℟. Amen.
%% (c4)BE(df)ne(h)di(g)cá(h)mus(ijIG) Dó(hiwjh)mi(gh)no.(h) R/.(::) De(dhgh)o(ijIG) grá(hiwjh)ti(gh)as.(h) (::)
%% (c4)BE(df)ne(h)di(g)cá(h)mus(ijIG) Dó(hiwjh)mi(gh)no.(h) R/.(::) De(dhgh)o(ijIG) grá(hiwjh)ti(gh)as.(h) (::)
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Divínum auxílium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Que le secours de Dieu demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut