Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Allelúia.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia.
PSALMUS 66
PSAUME 66
Deus misereátur nostri et benedícat nobis ; * illúminet vultum suum super nos,
Que Dieu ait pitié de nous et nous bénisse ; qu'Il fasse briller sur nous Son visage,
ut cognoscátur in terra via tua, * in ómnibus géntibus salutáre tuum.
pour que sur la terre on connaisse Ta voie, parmi toutes les nations Ton salut.
Confiteántur tibi pópuli, Deus ; * confiteántur tibi pópuli omnes.
Que les peuples Te rendent grâce, ô Dieu ; que tous les peuples Te rendent grâce.
Læténtur et exsúltent gentes, quóniam iúdicas pópulos in æquitáte * et gentes in terra dírigis.
Que les nations se réjouissent et exultent, car Tu juges les peuples avec équité et Tu diriges les nations sur la terre.
Confiteántur tibi pópuli, Deus, * confiteántur tibi pópuli omnes.
Que les peuples Te rendent grâce, ô Dieu ; que tous les peuples Te rendent grâce.
Terra dedit fructum suum ; * benedícat nos Deus, Deus noster,
La terre a donné son fruit ; que Dieu, notre Dieu, nous bénisse,
benedícat nos Deus, * et métuant eum omnes fines terræ.
que Dieu nous bénisse, et que toutes les extrémités de la terre le craignent.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 8g; %% (c4) TI(f)bi(fg) so(g)li(gf) *() pec(hj)cá(j)vi(j) Dó(i)mi(h)ne,(ij) (,) mi(h)se(h)ré(i)re(h) me(g)i.(g) (::) E(j) u(j) o(i) u(j) a(h) e.(g) (::)
annotation: 8g; %% (c4) TI(f)bi(fg) so(g)li(gf) *() pec(hj)cá(j)vi(j) Dó(i)mi(h)ne,(ij) (,) mi(h)se(h)ré(i)re(h) me(g)i.(g) (::) E(j) u(j) o(i) u(j) a(h) e.(g) (::)
Ant. 1. Tibi soli * peccávi, Dómine ; miserére mei.
Ant. 1. Contre Toi, j'ai péché, Seigneur ; aie pitié de moi.
PSALMUS 50
PSAUME 50
Miserére mei, Deus, secúndum misericórdiam tuam ; * et secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum dele iniquitátem meam.
Aie pitié de moi, ô Dieu, selon Ta miséricorde ; et selon l'abondance de Tes compassions efface mon iniquité.
Amplius lava me ab iniquitáte mea * et a peccáto meo munda me.
Lave-moi davantage de mon iniquité et purifie-moi de mon péché.
Quóniam iniquitátem meam ego cognósco, * et peccátum meum contra me est semper.
Car je connais mon iniquité, et mon péché est toujours devant moi.
Tibi, tibi soli peccávi * et malum coram te feci,
Contre Toi, Toi seul, j'ai péché et j'ai fait le mal à Tes yeux,
Ut iustus inveniáris in senténtia tua * et æquus in iudício tuo.
De sorte que Tu sois trouvé juste dans Ta sentence et irréprochable dans Ton jugement.
Ecce enim in iniquitáte generátus sum, * et in peccáto concépit me mater mea.
Voici, en iniquité j'ai été conçu, et ma mère m'a conçu dans le péché.
Ecce enim veritátem in corde dilexísti * et in occúlto sapiéntiam manifestásti mihi.
Voici, Tu as aimé la vérité dans le cœur et Tu m'as fait connaître la sagesse dans le secret.
Aspérges me hyssópo, et mundábor ; * lavábis me, et super nivem dealbábor.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ; lave-moi, et je serai plus blanc que la neige.
Audíre me fácies gáudium et lætítiam, * et exsultábunt ossa quæ contrivísti.
Fais-moi entendre la joie et l'allégresse, et mes os brisés exulteront.
Avérte fáciem tuam a peccátis meis * et omnes iniquitátes meas dele.
Détourne Ta face de mes péchés et efface toutes mes iniquités.
Cor mundum crea in me, Deus, * et spíritum fírmum ínnova in viscéribus meis.
Crée en moi un cœur pur, ô Dieu, et renouvelle un esprit ferme au-dedans de moi.
Ne proícias me a fácie tua * et spíritum sanctum tuum ne áuferas a me.
Ne me rejette pas loin de Ta face et ne retire pas de moi Ton esprit saint.
Redde mihi lætítiam salutáris tui * et spíritu promptíssimo confírma me.
Rends-moi la joie de Ton salut et affermis-moi par un esprit généreux.
Docébo iníquos vias tuas, * et ímpii ad te converténtur.
J'enseignerai Tes voies aux méchants, et les pécheurs se convertiront à Toi.
Líbera me de sanguínibus, Deus, Deus salútis meæ, * et exsultábit lingua mea iustítiam tuam.
Délivre-moi des effusions de sang, ô Dieu, Dieu de mon salut, et ma langue exultera de Ta justice.
Dómine, lábia mea apéries, * et os meum annuntiábit laudem tuam.
Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera Ta louange.
Non enim sacrifício delectáris, * holocáustum, si ófferam, non placébit.
Car Tu ne prends pas plaisir au sacrifice ; un holocauste, si j'en offre un, ne Te plaira pas.
Sacrifícium Deo spíritus contribulátus, * cor contrítum et humiliátum, Deus, non despícies.
Le sacrifice agréable à Dieu, c'est un esprit brisé ; un cœur brisé et contrit, ô Dieu, Tu ne le mépriseras pas.
Benígne fac, Dómine, in bona voluntáte tua Sion, * ut ædificéntur muri Ierúsalem.
Fais du bien à Sion dans Ta bienveillance, Seigneur ; afin que les murs de Jérusalem soient rebâtis.
Tunc acceptábis sacrifícium iustítiæ, oblatiónes et holocáusta ; * tunc impónent super altáre tuum vítulos.
Alors, Tu agrées les sacrifices de justice, les offrandes et les holocaustes ; alors on offrira des taureaux sur Ton autel.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 8g; %% (c4) TI(f)bi(fg) so(g)li(gf) () pec(hj)cá(j)vi(j) Dó(i)mi(h)ne,(ij) (,) mi(h)se(h)ré(i)re(h) me(g)i.(g) (::)
Ant. Tibi soli peccávi, Dómine ; miserére mei.
Ant. Contre Toi, j'ai péché, Seigneur ; aie pitié de moi.
annotation: 5a; %% (c3)In(f>)tret(d)*() o(f)rá(h)ti(hg)o(f) me(h)a(h) (,) in(h) con(h)spé(h)ctu(hi) tu(f)o,(e) Dó(f)mi(e)ne.(d) (::) E(h) u(h) o(i) u(g) a(h) e.(f) (::)
annotation: 5a; %% (c3)In(f>)tret(d)*() o(f)rá(h)ti(hg)o(f) me(h)a(h) (,) in(h) con(h)spé(h)ctu(hi) tu(f)o,(e) Dó(f)mi(e)ne.(d) (::) E(h) u(h) o(i) u(g) a(h) e.(f) (::)
Ant. 2. Intret * orátio mea in conspéctu tuo, Dómine.
Ant. 2. Que ma prière entre en Ta présence, Seigneur.
PSALMUS 87
PSAUME 87
Dómine, Deus salútis meæ, * in die clamávi et nocte coram te.
Seigneur, Dieu de mon salut, le jour je crie et la nuit devant Toi.
Intret in conspéctu tuo orátio mea ; * inclína aurem tuam ad precem meam.
Que ma prière parvienne en Ta présence ; incline Ton oreille à ma supplication.
Quia repléta est malis ánima mea, * et vita mea inférno appropinquávit.
Car mon âme est remplie de maux, et ma vie s'approche du séjour des morts.
Æstimátus sum cum descendéntibus in lacum, * factus sum sicut homo sine adiutório.
Je suis compté parmi ceux qui descendent dans la fosse, je suis comme un homme sans force,
Inter mórtuos liber, * sicut vulneráti dormiéntes in sepúlcris ;
libre parmi les morts, comme les blessés qui gisent dans les sépulcres,
Quorum non es memor ámplius, * et ipsi de manu tua abscíssi sunt.
dont Tu ne te souviens plus, et qui sont coupés de Ta main.
Posuísti me in lacu inferióri, * in tenebrósis et in umbra mortis.
Tu m'as mis dans une fosse profonde, dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort.
Super me gravátus est furor tuus, * et omnes fluctus tuos induxísti super me.
Ta fureur pèse sur moi, et Tu m'accables de tous tes flots.
Longe fecísti notos meos a me, * posuísti me abominatiónem eis ;
Tu as éloigné de moi mes connaissances, Tu m'as rendu abominable à leurs yeux ;
Conclúsus sum et non egrédiar. * Oculi mei languérunt præ afflictióne.
je suis enfermé et je ne puis sortir. Mes yeux se consument dans la souffrance.
Clamávi ad te, Dómine, tota die, * expándi ad te manus meas.
Je T'invoque, Seigneur, tout le jour, j'étends mes mains vers Toi.
Numquid mórtuis fácies mirabília, * aut surgent umbræ et confitebúntur tibi ?
Feras-tu des miracles pour les morts ? Les ombres se lèveront-elles pour Te louer ?
Numquid narrábit áliquis in sepúlcro misericórdiam tuam * et veritátem tuam in loco perditiónis ?
Racontera-t-on Ta miséricorde dans le sépulcre, et Ta fidélité dans l'abîme ?
Numquid cognoscéntur in ténebris mirabília tua * et iustítia tua in terra obliviónis ?
Connaîtra-t-on dans les ténèbres Tes merveilles, et Ta justice dans la terre de l'oubli ?
Et ego ad te, Dómine, clamávi, * et mane orátio mea prævéniet te.
Mais moi, Seigneur, je crie vers Toi, dès le matin ma prière Te précède.
Ut quid, Dómine, repéllis ánimam meam, * abscóndis fáciem tuam a me ?
Pourquoi, Seigneur, repousses-Tu mon âme, caches-Tu ta face loin de moi ?
Pauper sum ego et móriens a iuventúte mea ; * portávi pavóres tuos et conturbátus sum.
Je suis pauvre et mourant depuis ma jeunesse ; j'ai porté Tes terreurs et je suis bouleversé.
Super me transiérunt iræ tuæ, * et terróres tui excidérunt me.
Tes fureurs passent sur moi, Tes terreurs m'ont anéanti.
Circuiérunt me sicut aqua tota die, * circumdedérunt me simul.
Elles m'environnent comme l'eau tout le jour, elles m'enveloppent toutes à la fois.
Elongásti a me amícum et próximum, * et noti mei sunt ténebræ.
Tu as éloigné de moi ami et compagnon, mes intimes ont disparu dans les ténèbres.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 5a; %% (c3)In(f>)tret(d)() o(f)rá(h)ti(hg)o(f) me(h)a(h) (,) in(h) con(h)spé(h)ctu(hi) tu(f)o,(e) Dó(f)mi(e)ne.(d) (::)
Ant. Intret orátio mea in conspéctu tuo, Dómine.
Ant. Que ma prière entre en Ta présence, Seigneur.
annotation: 6f; %% (c4)Dó(f)mi(g)ne,(h) *() re(f)fú(g)gi(g)um(g>) fa(d)ctus(f) es(g) no(g)bis.(f) (::) E(h) u(h) o(f) u(gh) a(g) e.(f) (::)
annotation: 6f; %% (c4)Dó(f)mi(g)ne,(h) *() re(f)fú(g)gi(g)um(g>) fa(d)ctus(f) es(g) no(g)bis.(f) (::) E(h) u(h) o(f) u(gh) a(g) e.(f) (::)
Ant. 3. Dómine, * refúgium factus es nobis.
Ant. 3. Seigneur, Tu T'es fait notre refuge.
Quæ non repetitur in psalmo.
Qu'on ne répète pas dans le psaume.
PSALMUS 89
PSAUME 89
Dómine, refúgium factus es nobis * a generatióne in generatiónem.
Seigneur, Tu as été pour nous un refuge de génération en génération.
Priúsquam montes nasceréntur aut gignerétur terra et orbis, * a sæ´culo et usque in sæ´culum tu es Deus.
Avant que les montagnes naissent, avant que la terre et le monde fussent enfantés, d’éternité en éternité, Tu es Dieu.
Redúcis hóminem in púlverem ; * et dixísti : « Revertímini, fílii hóminum ».
Tu fais retourner l’homme à la poussière, et Tu dis : « Retournez, fils des hommes ».
Quóniam mille anni ante óculos tuos tamquam dies hestérna, quæ prætériit, * et custódia in nocte.
Car mille ans sont à Tes yeux comme le jour d’hier, quand il est passé, et comme une veille de la nuit.
Auferes eos, sómnium erunt : * mane sicut herba succréscens,
Tu les emportes, semblables à un songe ; le matin, ils sont comme l’herbe qui pousse,
mane floret et crescit, * véspere décidit et aréscit.
le matin, elle fleurit et pousse, le soir, elle se flétrit et sèche.
Quia defécimus in ira tua * et in furóre tuo turbáti sumus.
Car nous sommes consumés par Ta colère, et par Ta fureur nous sommes épouvantés.
Posuísti iniquitátes nostras in conspéctu tuo, * occúlta nostra in illuminatióne vultus tui.
Tu as mis devant Toi nos iniquités, et nos fautes cachées à la lumière de Ta face.
Quóniam omnes dies nostri evanuérunt in ira tua, * consúmpsimus ut suspírium annos nostros.
Car tous nos jours s’évanouissent dans ta colère, nous voyons nos années s’achever comme un soupir.
Dies annórum nostrórum sunt septuagínta anni * aut in valéntibus octogínta anni,
Les jours de nos années s’élèvent à soixante-dix ans, ou à quatre-vingts ans pour les plus robustes,
et maior pars eórum labor et dolor, * quóniam cito tránseunt, et avolámus.
et l’orgueil qu’ils en tirent n’est que peine et misère ; car le temps passe vite, et nous nous envolons.
Quis novit potestátem iræ tuæ * et secúndum timórem tuum indignatiónem tuam ?
Qui connaît la force de Ta colère et Ton courroux, selon la crainte de Ton indignation ?
Dinumeráre dies nostros sic doce nos, * ut inducámus cor ad sapiéntiam.
Enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse.
Convértere, Dómine, úsquequo ?* Et deprecábilis esto super servos tuos.
Reviens, Seigneur, jusques à quand ? Aie pitié de Tes serviteurs.
Reple nos mane misericórdia tua, * et exsultábimus et delectábimur ómnibus diébus nostris.
Rassasie-nous chaque matin de Ta miséricorde, et nous serons dans la joie et l’allégresse tous nos jours.
Lætífica nos pro diébus quibus nos humiliásti, * pro annis quibus vídimus mala.
Réjouis-nous autant de jours que Tu nous as humiliés, autant d’années que nous avons vu le malheur.
Appáreat servis tuis opus tuum * et decor tuus fíliis eórum.
Que Ton œuvre apparaisse à Tes serviteurs, et Ta splendeur à leurs enfants.
Et sit splendor Dómini Dei nostri super nos, et ópera mánuum nostrárum confírma super nos * et opus mánuum nostrárum confírma.
Que la grâce du Seigneur notre Dieu soit sur nous ; affermis pour nous l’œuvre de nos mains, oui, affermis l’œuvre de nos mains.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 6f; %% (c4)Dó(f)mi(g)ne,(h) () re(f)fú(g)gi(g)um(g>) fa(d)ctus(f) es(g) no(g)bis.(f) (::)
Ant. Dómine, refúgium factus es nobis.
Ant. Seigneur, Tu T'es fait notre refuge.
annotation: 4*e; %% (c4)Pó(fd)pu(e)lus(f) me(g)us,(g) *(,) a(g)it(ge) Dó(f)mi(e)nus,(d) (,) bo(d)nis(d) me(dh)is(h) ad(h)im(gf)plé(g)bi(f)tur.(e) (::) E(g) u(g) o(h) u(f) a(g) e.(e) (::)
annotation: 4*e; %% (c4)Pó(fd)pu(e)lus(f) me(g)us,(g) *(,) a(g)it(ge) Dó(f)mi(e)nus,(d) (,) bo(d)nis(d) me(dh)is(h) ad(h)im(gf)plé(g)bi(f)tur.(e) (::) E(g) u(g) o(h) u(f) a(g) e.(e) (::)
Ant. 4. Pópulus meus, ait Dóminus, bonis meis adimplébitur.
Ant. 4. Mon peuple se rassasiera de Mes biens, dit le Seigneur.
CANTICUM Ier 31, 10–14
CANTIQUE
POPULI LIBERATI FELICITAS
LE BONHEUR DU PEUPLE LIBÉRÉ
Iesus moriturus erat ... ut filios Dei, qui erant dispersi, congregaret in unum (Io 11, 51. 52).
Jésus devait mourir... afin de rassembler dans l'unité les enfants de Dieu dispersés (Jn 11, 51-52).
Audíte verbum Dómini, gentes, * et annuntiáte in ínsulis, quæ procul sunt, et dícite :
Écoutez la parole du Seigneur, nations, annoncez-la dans les îles lointaines, et dites :
« Qui dispérsit Israel, congregábit eum * et custódiet eum sicut pastor gregem suum ».
« Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, Il le gardera comme un berger garde son troupeau ».
Redémit enim Dóminus Iacob * et liberávit eum de manu potentióris.
Car le Seigneur a racheté Jacob, Il l'a délivré de la main d'un plus fort que lui.
Et vénient et laudábunt in monte Sion * et cónfluent ad bona Dómini
Ils viendront et chanteront des louanges sur la hauteur de Sion ; ils afflueront vers les biens du Seigneur,
super fruménto et vino et óleo * et fetu pécorum et armentórum;
le blé, le vin nouveau et l'huile, les brebis et les bœufs ;
erítque ánima eórum quasi hortus irríguus, * et ultra non esúrient.
leur âme sera comme un jardin arrosé, et ils ne languiront plus.
Tunc lætábitur virgo in choro, * iúvenes et senes simul.
Alors la jeune fille se réjouira à la danse, jeunes gens et vieillards ensemble.
« Et convértam luctum eórum in gáudium * et consolábor eos et lætificábo a dolóre suo.
« Je changerai leur deuil en allégresse, Je les consolerai et Je les réjouirai après leurs chagrins.
Et inebriábo ánimam sacerdótum pinguédine, * et pópulus meus bonis meis adimplébitur ».
Je rassasierai de graisse l'âme des prêtres, et Mon peuple se rassasiera de Mes biens ».
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 4e; %% (c4)Pó(fd)pu(e)lus(f) me(g)us,(g) (,) a(g)it(ge) Dó(f)mi(e)nus,(d) (,) bo(d)nis(d) me(dh)is(h) ad(h)im(gf)plé(g)bi(f)tur.(e) (::)
Ant. Pópulus meus, ait Dóminus, bonis meis adimplébitur.
Ant. Mon peuple se rassasiera de Mes biens, dit le Seigneur.
annotation: 6f; %% (c4) IN(f) sanc(f)tis(g) e(h>)ius(g) *() lau(f)dá(f)te(g) De(g)um.(f) (::) E(h) u(h) o(f) u(gh) a(g) e.(f) (::)
annotation: 6f; %% (c4) IN(f) sanc(f)tis(g) e(h>)ius(g) *() lau(f)dá(f)te(g) De(g)um.(f) (::) E(h) u(h) o(f) u(gh) a(g) e.(f) (::)
Ant. 5. In sanctis eius * laudáte Deum.
Ant. 5. Dans Son sanctuaire, louez le Seigneur.
PSALMUS 148
PSAUME 148
Laudáte Dóminum de cælis, * laudáte eum in excélsis.
Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-Le dans les hauteurs.
Laudáte eum, omnes ángeli eius, * laudáte eum, omnes virtútes eius.
Louez-Le, vous tous Ses anges, louez-Le, vous toutes Ses armées.
Laudáte eum, sol et luna, * laudáte eum, omnes stellæ lucéntes.
Louez-Le, soleil et lune, louez-Le, vous toutes, étoiles brillantes.
Laudáte eum, cæli cælórum, * et aquæ omnes quæ super cælos sunt.
Louez-Le, cieux des cieux, et vous, eaux qui êtes au-dessus des cieux.
Laudent nomen Dómini, * quia ipse mandávit, et creáta sunt ;
Qu'ils louent le nom du Seigneur, car Il commanda, et ils furent créés ;
státuit ea in ætérnum et in sǽculum sǽculi ; * præcéptum pósuit, et non præteríbit.
Il les a établis pour toujours et à jamais ; Il a donné des lois qui ne passeront point.
Laudáte Dóminum de terra, * dracónes et omnes abýssi,
Louez le Seigneur de la terre, monstres marins et tous les abîmes,
ignis, grando, nix, fumus, * spíritus procellárum, qui facit verbum eius,
Feu et grêle, neige et brouillard, vents de tempête qui exécutent Sa parole,
montes et omnes colles, * ligna fructífera et omnes cedri,
Montagnes et toutes les collines, arbres fruitiers et tous les cèdres,
béstiæ et univérsa pécora, * serpéntes et vólucres pennátæ.
Bêtes sauvages et tout le bétail, reptiles et oiseaux ailés,
Reges terræ et omnes pópuli, * príncipes et omnes iúdices terræ,
Rois de la terre et tous les peuples, princes et tous les juges de la terre,
iúvenes et vírgines, * senes cum iunióribus,
Jeunes hommes et jeunes filles, vieillards et enfants,
laudent nomen Dómini, quia exaltátum est nomen eius solíus. * Magnificéntia eius super cælum et terram,
Qu'ils louent le nom du Seigneur, car Son nom seul est élevé ; Sa majesté est au-dessus de la terre et du ciel,
et exaltávit cornu pópuli sui. Hymnus ómnibus sanctis eius, * fíliis Israel, pópulo, qui propínquus est ei.
Et Il a relevé la force de Son peuple. Hymne pour tous Ses saints, pour les enfants d'Israël, le peuple qui Lui est proche.
PSALMUS 149
PSAUME 149
Cantáte Dómino cánticum novum ; * laus eius in ecclésia sanctórum.
Chantez au Seigneur un cantique nouveau ; que Sa louange soit dans l'assemblée des saints.
Lætétur Israel in eo qui fecit eum, * et fílii Sion exsúltent in rege suo.
Qu'Israël se réjouisse en Celui qui l'a fait, que les enfants de Sion exultent en leur Roi.
Laudent nomen eius in choro, * in týmpano et cíthara psallant ei,
Qu'ils louent Son nom avec des danses, qu'ils Le célèbrent avec le tambourin et la harpe,
quia beneplácitum est Dómino in pópulo suo, * et honorábit mansuétos in salúte.
Car le Seigneur est bon pour Son peuple, et honore les humbles de salut.
Iúbilent sancti in glória, * læténtur in cubílibus suis.
Que les fidèles triomphent dans la gloire, qu'ils poussent des cris de joie sur leurs couches.
Exaltatiónes Dei in gútture eórum * et gládii ancípites in mánibus eórum,
Que les louanges de Dieu soient dans leur bouche, et le glaive à deux tranchants dans leur main,
ad faciéndam vindíctam in natiónibus, * castigatiónes in pópulis,
pour exercer la vengeance sur les nations, et le châtiment sur les peuples,
ad alligándos reges eórum in compédibus * et nóbiles eórum in mánicis férreis,
pour lier leurs rois avec des chaînes, et leurs nobles avec des entraves de fer,
ad faciéndum in eis iudícium conscríptum : * glória hæc est ómnibus sanctis eius.
Pour exécuter contre eux le jugement écrit : c'est la gloire réservée à tous Ses saints.
PSALMUS 150
PSAUME 150
Laudáte Dóminum in sanctuário eius, * laudáte eum in firmaménto virtútis eius.
Louez le Seigneur dans Son sanctuaire, louez-Le dans le firmament de Sa puissance.
Laudáte eum in magnálibus eius, * laudáte eum secúndum multitúdinem magnitúdinis eius.
Louez-Le pour Ses hauts faits, louez-Le selon la multitude de Sa grandeur.
Laudáte eum in sono tubæ, * laudáte eum in psaltério et cíthara,
Louez-Le au son de la trompette, louez-Le avec le psaltérion et la cithare,
Laudáte eum in týmpano et choro, * laudáte eum in chordis et órgano,
Louez-Le avec le tambourin et le choeur, louez-Le avec les instruments à cordes et à vent,
laudáte eum in cýmbalis benesonántibus, laudáte eum in cýmbalis iubilatiónis: * omne quod spirat, laudet Dóminum
Louez-Le avec les cymbales sonores, louez-Le avec les cymbales de jubilation : que tout ce qui respire loue le Seigneur.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 6f; %% (c4) IN(f) sanc(f)tis(g) e(h>)ius(g) () lau(f)dá(f)te(g) De(g)um.(f) (::)
Ant. In sanctis eius laudáte Deum.
Ant. Dans Son sanctuaire, louez le Seigneur.
Lectio brevis (Rom 12, 1-2)
Lecture brève (Rom 12, 1-2)
Obsecro vos, fratres, per misericórdiam Dei, ut exhibeátis córpora vestra hóstiam vivéntem, sanctam, Deo placéntem, rationábile obséquium vestrum; et nolíte conformári huic sǽculo, sed transformámini renovatióne mentis, ut probétis quid sit volúntas Dei, quid bonum et bene placens et perféctum.
Je vous conjure donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, d'offrir vos corps comme une hostie vivante, sainte, agréable à Dieu; ce sera votre culte raisonnable. Ne vous conformez pas à ce siècle; mais transformez-vous par le renouvellement de votre esprit, afin que vous reconnaissiez quelle est la volonté de Dieu, volonté qui est bonne, agréable et parfaite.
 Responsorium breve
Répons bref 
annotation: R. br 6; %% (c4) LEX(f) De(g)i(f) e(gh)ius(hg) *(;) In(fg) cor(h)de(g) ip(fg)sí(g)us.(f) V/.(::) Et(h) non(ixhi) sup(g)plan(g)ta(g)bún(gh)tur(g) (,) gres(g)sus(f) e(gh)ius.(hg) V/.(::) Gló(h)ri(h)a(h) Pá(ixhi)tri,(h) et(g) Fí(gh)li(g)o,(g) (,) et(g) Spi(g)rí(h)tu(g)i(gf) Sánc(g)to.(gh) (::)
annotation: R. br 6; %% (c4) LEX(f) De(g)i(f) e(gh)ius(hg) *(;) In(fg) cor(h)de(g) ip(fg)sí(g)us.(f) V/.(::) Et(h) non(ixhi) sup(g)plan(g)ta(g)bún(gh)tur(g) (,) gres(g)sus(f) e(gh)ius.(hg) V/.(::) Gló(h)ri(h)a(h) Pá(ixhi)tri,(h) et(g) Fí(gh)li(g)o,(g) (,) et(g) Spi(g)rí(h)tu(g)i(gf) Sánc(g)to.(gh) (::)
℟. Lex Dei eius * In corde ipsíus. Lex. ℣. Et non supplantabúntur gressus eius. * In corde ipsíus. Glória Patri. Lex.
℟. La loi de son Dieu * est dans son cœur. La loi. ℣. Et ses pas ne chancellent point. * dans son cœur. Gloire au Père. La loi.
Hymnus
Hymne
Iesu, coróna célsior
Jésus, sublime couronne
et véritas sublímior,
et souveraine vérité
qui confiténti sérvulo
Tu décernes la récompense éternelle
reddis perénne præmium,
au serviteur qui a confessé Ton nom.
Da supplicánti cœtui,
Accorde au peuple qui T'implore
huius rogátu cælitis,
par l'intercession de ce bienheureux
remissiónem críminum
la rémission de ses péchés
rumpéndo nexum vínculi.
en brisant les liens qui l'entravent.
Nil vanitátis díligens,
Détaché de toute vanité
terréna sic exércuit,
dans les choses de la terre
ut mente tota férvidus
il n'a cherché uniquement qu'à Te plaire
tibi placéret únice.
de toute la ferveur de son âme.
Te, Christe, rex piíssime,
Par sa persévérance à confesser Ton nom
hic confiténdo iúgiter,
Christ, roi très bon
calcávit hostem fórtiter
il a foulé aux pieds vaillamment
supérbum ac satéllitem.
l'orgueilleux ennemi et sa cohorte.
Virtúte clarus et fide,
Illustre par sa vertu et sa foi
oratióni sédulus
assidu à la prière,
ac membra servans sóbria,
se gardant dans la tempérance
dapes supernas óbtinet.
il est accueilli au festin céleste.
Deo Patri sit glória
Gloire à Dieu le Père
tibíque soli Fílio
à Toi son Fils unique
cum Spíritu Paráclito,
avec l'Esprit Consolateur
in sempitérna sǽcula. Amen.
pour les siècles éternels. Amen.
℣. Oculi Dómini super metuéntes eum. ℟. Et in eos qui sperant super misericórdia eius.
℣. Voici, l'œil du Seigneur qui veille sur ceux qui le craignent. ℟. Sur ceux qui espèrent en Sa grâce.
Ant. Qui facit veritátem venit ad lucem, ut manifesténtur eius ópera, quia in Deo sunt facta (T.P. Allélúia).
Ant. Celui qui fait la vérité vient à la lumière, afin que soient manifestées ses oeuvres, car elles sont faites Dieu (T.P. Alléluia).
BENEDICTUS
Benedictus
Benedíctus Dóminus, Deus Israel, * quia visitávit et fecit redemptiónem plebi suæ
Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'Il a visité et racheté Son peuple.
et eréxit cornu salútis nobis * in domo David púeri sui,
Il a suscité pour nous un puissant Sauveur dans la maison de David, Son serviteur,
sicut locútus est per os sanctórum, * qui a sæ´culo sunt, prophetárum eius,
comme Il l'avait annoncé par la bouche de Ses saints prophètes des temps anciens :
salútem ex inimícis nostris * et de manu ómnium, qui odérunt nos ;
un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent.
ad faciéndam misericórdiam cum pátribus nostris * et memorári testaménti sui sancti,
Il montre Sa miséricorde envers nos pères et Se souvient de Son alliance sainte,
iusiurándum, quod iurávit ad Abraham patrem nostrum, * datúrum se nobis,
du serment qu'Il a juré à notre père Abraham de nous accorder,
ut sine timóre, de manu inimicórum liberáti, * serviámus illi
afin que, délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte
in sanctitáte et iustítia coram ipso * ómnibus diébus nostris.
dans la sainteté et la justice, en Sa présence, tous les jours de notre vie.
Et tu, puer, prophéta Altíssimi vocáberis : * præíbis enim ante fáciem Dómini paráre vias eius,
Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras devant le Seigneur pour préparer Ses chemins,
ad dandam sciéntiam salútis plebi eius * in remissiónem peccatórum eórum,
pour donner à Son peuple la connaissance du salut par la rémission de ses péchés,
per víscera misericórdiæ Dei nostri, * in quibus visitábit nos óriens ex alto,
grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, par lesquelles le Soleil levant nous a visités d'en haut,
illumináre his, qui in ténebris et in umbra mortis sedent, * ad dirigéndos pedes nostros in viam pacis.
pour illuminer ceux qui habitent dans les ténèbres et l'ombre de la mort, pour guider nos pas dans le chemin de la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Qui facit veritátem venit ad lucem, ut manifesténtur eius ópera, quia in Deo sunt facta (T.P. Allélúia).
Ant. Celui qui fait la vérité vient à la lumière, afin que soient manifestées ses oeuvres, car elles sont faites Dieu (T.P. Alléluia).
Litania
Litanies
Dírige gressus nostros in pietáte, iustítia et simplicitáte cordis. ℟. Kýrie  eléison.
Guide nos pas dans la piété, la justice et la simplicité de cœur. ℟. Kýrie  eléison.
Osténde fáciem tuam super nos ut bonis fruámur in pace. ℟. Christe  eléison.
Montre-nous Ton visage afin que nous jouissions en paix des bonnes choses. ℟. Christe eléison.
Ut tegámur manu tua poténti, et ab omni peccáto liberémur bráchio tuo excélso. ℟. Kýrie  eléison.
Puissions-nous être couverts par Ta main puissante et être libérés de tout péché par Ton bras élevé. ℟. Kýrie eléison.
Deinde cantatur ab abbate :
Ensuite l'abbé chante :
Pater noster, qui es in cælis:
Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum;
que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;
qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.
que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,
et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
comme nous remettons à nos débiteurs ;
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem;
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
℟. Sed líbera nos a malo.
℟. Mais libère nous du malin.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Si præest sacerdos vel diaconus :
Si un prêtre ou un diacre dirige [l'office]:
℣. Dominus vobiscum. ℟. Et cum spiritu tuo.
℣. Le Seigneur soit avec vous. ℟. Et avec votre esprit.
Benedictio simplex:
Bénédiction simple :
Christus, véritas et vita, semper nobis benedícat. ℟. Amen.
Que le Christ, qui est la vérité et la vie, nous bénisse toujours. ℟. Amen.
%% (c3)BE(hij)ne(i)di(j)cá(ih)mus(gf) Dó(ghGF)mi(ef)no.(f) R/.(::) De(hijIH)o(gf) grá(ghGF)ti(ef)as.(f) (::)
%% (c3)BE(hij)ne(i)di(j)cá(ih)mus(gf) Dó(ghGF)mi(ef)no.(f) R/.(::) De(hijIH)o(gf) grá(ghGF)ti(ef)as.(f) (::)
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Divínum auxílium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Que le secours de Dieu demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut