Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Allelúia.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Qua Christus hora sítiit
C'est l'heure où le Christ eut soif,
crucem vel in qua súbiit,
l'heure où Il monta sur la croix;
quos præstat in hac psállere
qu'Il donne soif de la justice
ditet siti iustítiæ.
à ceux qui Le chantent à cette heure.
Simul sit his esúries,
Qu'ils ressentent aussi cette faim
quam ipse de se sátiet,
que Lui seul peut rassasier;
crimen sit ut fastídium
que le péché leur soit dégoût,
virtúsque desidérium.
et la vertu tout leur désir.
Charísma Sancti Spíritus
Qu'il répande le don du Saint-Esprit
sic ínfluat psalléntibus,
sur ceux qui chantent,
ut carnis æstus frígeat
pour tempérer l'ardeur de la chair
et mentis algor férveat.
et réchauffer la froideur de l'âme.
Christum rogámus et Patrem,
Implorons le Christ et le Père,
Christi Patrísque Spíritum;
et l'Esprit du Père et du Fils;
unum potens per ómnia,
ô Trinité, une et puissante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui Te prient. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus: nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.
Ant. Par ma vie, dit le Seigneur : Je ne veux pas la mort du pécheur, mais plutôt qu’il se convertisse et qu’il vive.
PSALMUS 122
PSAUME 122
Ad te levávi óculos meos, * qui hábitas in cælis.
Vers Toi j'ai levé les yeux, Toi qui habites dans les cieux.
Ecce sicut óculi servórum ad manus dominórum suórum, * sicut óculi ancíllæ ad manus dóminæ suæ,
Voici, comme les yeux des serviteurs regardent la main de leurs maîtres, comme les yeux de la servante regardent la main de sa maîtresse,
ita óculi nostri ad Dóminum Deum nostrum, * donec misereátur nostri.
ainsi nos yeux se tournent vers le Seigneur notre Dieu, jusqu'à ce qu'il nous prenne en pitié.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri, * quia multum repléti sumus despectióne ;
Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous, car nous sommes saturés de mépris ;
quia multum repléta est ánima nostra * derisióne abundántium et despectióne superbórum.
notre âme est grandement remplie des moqueries des orgueilleux et du mépris des arrogants.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
PSALMUS 123
PSAUME 123
Nisi quia Dóminus erat in nobis, * dicat nunc Israel,
Sans l'intervention du Seigneur en notre faveur, qu'Israël le proclame maintenant,
nisi quia Dóminus erat in nobis, * cum exsúrgerent hómines in nos :
sans l'intervention du Seigneur en notre faveur, quand des hommes se sont dressés contre nous :
forte vivos deglutíssent nos, * cum irascerétur furor eórum in nos.
ils nous auraient peut-être dévorés tout vifs, lorsque leur colère s'enflammait contre nous.
Fórsitan aqua absorbuísset nos, * torrens pertransísset ánimam nostram ;
Peut-être les eaux nous auraient-elles submergés, un torrent aurait passé sur notre âme ;
fórsitan pertransíssent ánimam nostram * aquæ intumescéntes.
peut-être auraient-elles passé sur notre âme les eaux impétueuses.
Benedíctus Dóminus, * qui non dedit nos in direptiónem déntibus eórum.
Béni soit le Seigneur, qui ne nous a pas livrés en proie à leurs dents.
Anima nostra sicut passer erépta est * de láqueo venántium :
Notre âme s'est échappée comme l'oiseau du piège des chasseurs :
láqueus contrítus est, * et nos erépti sumus.
le filet s'est rompu, et nous avons échappé.
Adiutórium nostrum in nómine Dómini, * qui fecit cælum et terram.
Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
PSALMUS 124
PSAUME 124
Qui confídunt in Dómino, sicut mons Sion : * non commovébitur, in ætérnum manet.
Ceux qui se confient dans le Seigneur sont comme la montagne de Sion : ils ne seront point ébranlés, ils demeurent dans les siècles.
Ierúsalem, montes in circúitu eius, et Dóminus in circúitu pópuli sui * ex hoc nunc et usque in sæ´culum.
Jérusalem est environnée de montagnes, et le Seigneur entoure Son peuple, dès maintenant et à jamais.
Quia non requiéscet virga iniquitátis * super sortem iustórum,
Car le sceptre de l'iniquité ne reposera pas sur le sort des justes,
ut non exténdant iusti * ad iniquitátem manus suas.
afin que les justes ne tendent pas leurs mains vers l’iniquité.
Bénefac, Dómine, bonis * et rectis corde.
Fais du bien, Seigneur, aux bons et à ceux qui ont le cœur droit.
Declinántes autem per vias pravas addúcet Dóminus cum operántibus iniquitátem.* Pax super Israel !
Mais ceux qui se détournent dans des voies tortueuses, le Seigneur les mènera avec ceux qui commettent l’iniquité. Paix sur Israël !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Vivo ego, dicit Dóminus: nolo mortem peccatóris, sed ut magis convertátur et vivat.
Ant. Par ma vie, dit le Seigneur : Je ne veux pas la mort du pécheur, mais plutôt qu’il se convertisse et qu’il vive.
Lectio brevis (1 Tim 1, 14-15)
Lecture brève (1 Tim 1, 14-15)
Superabundávit grátia Dómini nostri cum fide et dilectióne, quæ sunt in Christo Iesu. Fidélis sermo et omni acceptióne dignus: Christus Iesus venit in mundum peccatóres salvos fácere; quorum primus ego sum.
La grâce de Notre-Seigneur a été surabondante, en me remplissant de la foi et de la charité qui est en Jésus-Christ. C'est une parole certaine et absolument digne d'être acceptée, que le Christ Jésus est venu en ce monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.
℣. Avérte fáciem tuam a peccátis meis.
℟. Et omnes iniquitátes meas dele.
℣. Détourne Ta face de mes péchés,
℟. Et efface toutes mes iniquités.
Kýrie eléison. ℟. Christe eléison. Kýrie eleison.
Seigneur, aie pitié, ℟. O Christ, aie pitié. Seigneur aie pitié.
Pater noster,
Notre Père,
En silence jusqu'à :
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem.
℟. Sed libera nos a malo.
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve.
℟. Mais délivre-nous du malin.
Oratio diei (vel de Dominica) cum conclusione breviori.
Oraison du jour (ou bien selon les cas, du dimanche) avec la conclusion brève.
Orémus.
Prions.
Concéde nobis, Dómine, præsídia milítiæ christiánæ sanctis inchoáre ieiúniis, ut, contra spiritáles nequítias pugnatúri, continéntiæ muniámur auxíliis.
Accorde-nous, Seigneur, d’entrer par de saints jeûnes dans les rangs de la milice chrétienne, de sorte qu’ayant à lutter contre les esprits mauvais, nous soyons munis des secours que procure l’abstinence.
%% (c3) Be(h)ne(h)di(h)cá(h)mus(h) Dó(f)mi(ef)no.(f) R/.(::) De(h)o(h) grá(f)ti(ef)as.(f) (::)
%% (c3) Be(h)ne(h)di(h)cá(h)mus(h) Dó(f)mi(ef)no.(f) R/.(::) De(h)o(h) grá(f)ti(ef)as.(f) (::)
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Divínum auxílium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Que le secours de Dieu demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut