Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Ternis ter horis númerus
Quand nous célébrons le mystère
nobis sacrátus pánditur,
qui consacre la neuvième heure,
sanctóque Iesu nómine
par le très saint Nom de Jésus
munus precémur véniæ.
implorons l'octroi du pardon.
Latrónis, en, conféssio
Si la confession du larron
Christi merétur grátiam;
lui valut la grâce du Christ,
laus nostra vel devótio
que notre zèle et nos louanges
mercétur indulgéntiam.
obtiennent pour nous l'indulgence.
Mors per crucem nunc ínterit
Ici, la croix défait la mort,
et post tenébras lux redit;
et le jour revient après l'ombre;
horror dehíscat críminum,
que cède la nuit du péché,
splendor nitéscat méntium.
que brille l'éclat de nos âmes!
Christum rogámus et Patrem,
Nous prions le Christ et le Père,
Christi Patrísque Spíritum;
et l'Esprit du Père et du Christ :
unum potens per ómnia,
ô Trinité une et puis­sante,
fove precántes, Trínitas. Amen.
daigne écouter ceux qui Te prient. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei commendémus nosmetipsos in multa patiéntia.
Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, cherchons à devenir meilleurs dans une grande patience.
Psalmus 118 (119), 153-160
Psaume 118 (119), 153-160
XX (Res)
XX (Res)
Vide humiliatiónem meam et éripe me, * quia legem tuam non sum oblítus.
Vois ma misère, et délivre-moi, car je n'oublie pas Ta loi.
Iúdica causam meam et rédime me; * propter elóquium tuum vivífica me.
Défends ma cause et sois mon vengeur, rends-moi la vie selon Ta parole.
Longe a peccatóribus salus, * quia iustificatiónes tuas non exquisiérunt.
Le salut est loin des méchants, car ils ne s'inquiètent pas de Tes lois.
Misericórdiæ tuæ multæ, Dómine; * secúndum iudícia tua vivífica me.
Tes miséricordes sont nombreuses, Seigneur; rends-moi la vie selon Tes jugements.
Multi, qui persequúntur me et tríbulant me; * a testimóniis tuis non declinávi.
Nombreux sont mes persécuteurs et mes ennemis; je ne m'écarte point de Tes enseignements.
Vidi prævaricántes, et tæduit me, * quia elóquia tua non custodiérunt.
A la vue des infidèles, j'ai ressenti de l'horreur, parce qu'ils n'observent pas Ta parole.
Vide quóniam mandáta tua diléxi, Dómine; * secúndum misericórdiam tuam vivífica me.
Considère que j'aime Tes ordonnances, Seigneur ; rends-moi la vie selon Ta bonté.
Princípium verbórum tuórum véritas, * in ætérnum ómnia iudícia iustítiæ tuæ.
Le résumé de Ta parole est la vérité, et toutes les lois de Ta justice sont éternelles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 118 (119), 161-168
Psaume 118 (119), 161-168
XXI ( Sin )
XXI ( Sin )
Príncipes persecúti sunt me gratis, * et a verbis tuis formidávit cor meum.
Les princes m'ont persécuté sans raison, et mon coeur n'a été effrayé que de Tes paroles.
Lætábor ego super elóquia tua, * sicut qui invénit spólia multa.
Je mets ma joie dans Ta parole, comme celui qui a trouvé de riches dépouilles.
Mendácium ódio hábui et abominátus sum; * legem autem tuam diléxi.
J'ai haï l'iniquité, et je l'ai eue en horreur; mais j'ai aimé Ta loi.
Sépties in die laudem dixi tibi * super iudícia iustítiæ tuæ.
Sept fois le jour j'ai dit Ta louange, au sujet des jugements de Ta justice.
Pax multa diligéntibus legem tuam, * et non est illis scándalum.
Il y a une grande paix pour ceux qui aiment Ta loi, et rien n'est pour eux une occasion de chute.
Exspectábam salutáre tuum, Dómine, * et præcépta tua feci.
J'attendais Ton salut, Seigneur, et j'ai aimé Tes commandements.
Custodívit ánima mea testimónia tua * et diléxi ea veheménter.
Mon âme a gardé Tes témoignages, et les a aimés ardemment.
Servávi mandáta tua et testimónia tua, * quia omnes viæ meæ in conspéctu tuo.
J'ai observé Tes commandements et Tes témoignages, car toutes mes voies sont devant Toi.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 118 (119), 169-176
Psaume 118 (119), 169-176
XXII (Tau)
XXII (Tau)
Appropínquet deprecátio mea in conspéctu tuo, Dómine; * iuxta verbum tuum da mihi intelléctum.
Que ma prière s'approche jusqu'à Toi, Seigneur; * donne-moi l'intelligence selon Ta parole.
Intret postulátio mea in conspéctu tuo, * secúndum elóquium tuum líbera me.
Que ma demande pénètre en Ta présence; * délivre-moi selon Ta promesse.
Eructábunt lábia mea hymnum, * cum docúeris me iustificatiónes tuas.
Mes lèvres feront retentir une hymne à Ta gloire, * lorsque Tu m'auras enseigné Tes préceptes.
Cantet língua mea elóquium tuum, * quia ómnia præcépta tua iustítia.
Ma langue publiera Ta parole, * car tous Tes commandements sont équitables.
Fiat manus tua, ut ádiuvet me, * quóniam mandáta tua elégi.
Que Ta main s'étende pour me sauver, * car j'ai choisi Tes commandements.
Concupívi salutáre tuum, Dómine, * et lex tua delectátio mea est.
J'ai désiré Ton salut, Seigneur, * et Ta loi est ma méditation.
Vivet ánima mea et laudábit te, * et iudícia tua adiuvábunt me.
Mon âme vivra et Te louera, * et Tes jugements seront mon secours.
Errávi sicut ovis, quæ périit; * quære servum tuum, quia præcépta tua non sum oblítus.
J'ai erré comme une brebis qui s'est perdue; * cherche Ton serviteur, car je n'ai point oublié Tes commandements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Per arma iustítiæ virtútis Dei commendémus nosmetipsos in multa patiéntia.
Ant. Par les armes de la justice et de la force de Dieu, cherchons à devenir meilleurs dans une grande patience.
Lectio brevis (Is 58, 6a. 7)
Lecture brève (Is 58, 6a. 7)
Nonne hoc est ieiúnium, quod elégi: frángere esuriénti panem tuum et egénos, vagos indúcere in domum? Cum víderis nudum, óperi eum et carnem tuam ne despéxeris.
Le jeûne que je choisis ne consiste-t-il pas à rompre ton pain à celui qui a faim, à recueillir chez toi les malheureux sans asile ? Si tu vois un homme nu, à le couvrir, à ne point te détourner de ta propre chair ?
℣. Sacrifícium Deo spíritus contribulátus.
℟. Cor contrítum et humiliátum, Deus, non despícies.
℣. Le sacrifice digne de Dieu, c'est un esprit brisé.
℟. Tu ne mépriseras pas, ô Dieu, un coeur contrit et humilié.
Kýrie eléison. ℟. Christe eléison. Kýrie eleison.
Seigneur, aie pitié, ℟. O Christ, aie pitié. Seigneur aie pitié.
Pater noster,
Notre Père,
En silence jusqu'à :
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem.
℟. Sed libera nos a malo.
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve.
℟. Mais délivre-nous du malin.
Orémus.
Prions.
Oratio diei (vel de Dominica) cum conclusione breviori.
Oraison du jour (ou bien selon les cas, du dimanche) avec la conclusion brève.
Orémus.
Prions.
Convérte nos, Deus, salutáris noster, et, ut nobis opus quadragesimále profíciat, mentes nostras cæléstibus ínstrue disciplínis. Per Dóminum.
Convertis-nous, Dieu, notre salut, et instruis nos âmes d'un enseignement céleste, afin que l'oeuvre de ces quarante jours nous soit profitable.
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Divínum auxilium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Que le secours divin demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut