Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Hæc hora, quæ resplénduit
Cette heure qui resplendit
crucísque solvit núbila,
dissipe les sombres nuages de la croix ;
mundum tenébris éxuens,
elle repousse les ténèbres du monde
reddens seréna lúmina.
et lui rend une paisible lumière.
Hæc hora, qua resúscitans
C'est l'heure où Jésus ressuscita
Iesus sepúlcris córpora,
les corps des tombeaux
prodíre mortis líbera
et ordonna à des morts de se montrer librement
iussit refúso spíritu.
en leur rendant l'esprit.
Nováta sæcla crédimus
Nous croyons le monde renouvelé
mortis solútis légibus,
par l'abolition des lois de la mort,
vitæ beátæ múnera
et le don de la vie bienheureuse
cursum perénnem cúrrere.
offert éternellement.
Iesu, tibi sit glória,
A Toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sǽcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. Pascha nostrum Christus est, qui immolátus Agnus est; itáque epulémur, allelúia, allelúia.
Ant. Notre Pâque c’est le Christ, qui est l'Agneau immolé ; et donc festoyons, alléluia, alléluia.
Psalmus 118 (119), 81-88
Psaume 118 (119), 81-88
XI (Caph)
XI (Caph)
Defécit in salutáre tuum ánima mea, * et in verbum tuum supersperávi.
Mon âme languit après Ton salut, j'espère en Ta parole.
Defecérunt óculi mei in elóquium tuum, * dicéntes: «Quando consoláberis me?».
Mes yeux languissent après Ta promesse, je dis : « Quand me consoleras-Tu ? »
Quia factus sum sicut uter in fumo; * iustificatiónes tuas non sum oblítus.
Car je suis comme une outre exposée à la fumée, mais je n'oublie pas Tes lois.
Quot sunt dies servi tui? * Quando fácies de persequéntibus me iudícium?
Quel est le nombre des jours de Ton serviteur ? Quand donc feras-Tu justice de ceux qui me poursuivent ?
Fodérunt mihi fóveas supérbi, * qui non sunt secúndum legem tuam.
Des orgueilleux creusent des fosses pour me perdre; ils sont les adversaires de Ta loi.
Omnia præcépta tua véritas; * dolóse persecúti sunt me: ádiuva me.
Tous Tes commandements sont vérité ; ils me persécutent sans cause: secours-moi.
Paulo minus consummavérunt me in terra, * ego autem non derelíqui mandáta tua.
Ils ont failli m'anéantir dans le pays, et moi je n'abandonne pas Tes ordonnances.
Secúndum misericórdiam tuam vivífica me, * et custódiam testimónia oris tui.
Rends-moi la vie dans Ta miséricorde, et j'observerai l'enseignement de Ta bouche.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 118 (119), 89-96
Psaume 118 (119), 89-96
Mandatum novum do vobis, ut diligatis invicem sicut dilexi vos (Cf. Io 13, 34).
Je vous donne un commandement nouveau, aimez-vous les un ses autres comme Je vous ai aimés (Cf. Io 13, 34).
XII (Lamed)
XII (Lamed)
In ætérnum, Dómine, * verbum tuum constitútum est in cælo.
A jamais, Seigneur, Ta parole est établie dans les cieux.
In generatiónem et generatiónem véritas tua; * firmásti terram, et pérmanet.
D'âge en âge Ta fidélité demeure; Tu as fondé la terre, et elle subsiste.
Secúndum iudícia tua pérmanent hódie, * quóniam ómnia sérviunt tibi.
C'est d'après Tes lois que tout subsiste jusqu'à ce jour, car tout obéit à Tes ordres.
Nisi quod lex tua delectátio mea est, * tunc forte periíssem in humiliatióne mea.
Si Ta loi ne faisait mes délices, déjà j'aurais péri de honte
In ætérnum non oblivíscar mandáta tua, * quia in ipsis vivificásti me.
Je n'oublierai jamais Tes ordonnances, car c'est par elles que Tu m'as rendu la vie.
Tuus sum ego: salvum me fac, * quóniam mandáta tua exquisívi.
Je suis à Toi: sauve-moi, car je recherche Tes préceptes.
Me exspectavérunt peccatóres, ut pérderent me; * testimónia tua intelléxi.
Les méchants m'attendent pour me faire périr: je suis attentif à Tes enseignements.
Omni consummatióni vidi finem, * latum præcéptum tuum nimis.
J'ai vu des bornes à tout ce qui est parfait; Ton commandement n'a point de limites.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 118 (119), 97-104
Psaume 118 (119), 97-104
XIII (Mem)
XIII (Mem)
Quómodo diléxi legem tuam, Dómine; * tota die meditátio mea est.
Combien j'aime Ta loi, Seigneur; elle est tout le jour l'objet de ma méditation.
Super inimícos meos sapiéntem me fecit præcéptum tuum, * quia in ætérnum mihi est.
Par Tes commandements, Tu me rends plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi.
Super omnes docéntes me prudens factus sum, * quia testimónia tua meditátio mea est.
Je suis plus sage que tous mes maîtres, car Tes enseignements sont l'objet de ma méditation.
Super senes intelléxi, * quia mandáta tua servávi.
J'ai plus d'intelligence que les vieillards, car j'observe Tes ordonnances.
Ab omni via mala prohíbui pedes meos, * ut custódiam verba tua.
Je retiens mon pied loin de tout sentier mauvais, afin de garder Ta parole.
A iudíciis tuis non declinávi, * quia tu legem posuísti mihi.
Je ne m'écarte pas de Tes préceptes, car c'est Toi qui m'as instruit.
Quam dúlcia fáucibus meis elóquia tua, * super mel ori meo.
Que Ta parole est douce à mon palais, plus que le miel à ma bouche.
A mandátis tuis intelléxi; * proptérea odívi omnem viam mendácii.
Par Tes ordonnances je deviens intelligent, aussi je hais tous les sentiers du mensonge.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Pascha nostrum Christus est, qui immolátus Agnus est; itáque epulémur, allelúia, allelúia.
Ant. Notre Pâque c’est le Christ, qui est l'Agneau immolé ; et donc festoyons, alléluia, alléluia.
Lectio brevis (Rom 6, 4)
Lecture brève (Rom 6, 4)
Consepúlti sumus cum illo per baptísmum in mortem, ut quemádmodum suscitátus est Christus a mórtuis per glóriam Patris, ita et nos in novitáte vitæ ambulémus.
Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en Sa mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous aussi nous marchions dans une vie nouvelle.
℣. Hæc dies quam fecit Dóminus, allelúia. ℟. Exsultémus et lætémur in ea, allelúia.
℣. Voici le jour que fit le Seigneur, alléluia. ℟. Exultons et réjouissons-nous en lui, alléluia.
Kýrie eléison. ℟. Christe eléison. Kýrie eleison.
Seigneur, aie pitié, ℟. O Christ, aie pitié. Seigneur aie pitié.
Pater noster,
Notre Père,
En silence jusqu'à :
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem.
℟. Sed libera nos a malo.
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve.
℟. Mais délivre-nous du malin.
Orémus.
Prions.
Oratio diei (vel de Dominica) cum conclusione breviori.
Oraison du jour (ou bien selon les cas, du dimanche) avec la conclusion brève.
Orémus.
Prions.
Deus misericórdiæ sempitérnæ, qui in ipso paschális festi recúrsu fidem sacrátæ tibi plebis accéndis, auge grátiam quam dedísti, ut digna omnes intellegéntia comprehéndant, quo lavácro ablúti, quo spíritu regeneráti, quo sánguine sunt redémpti.
Dieu d'éternelle miséricorde, qui par le retour de ces fêtes pascales elles-mêmes enflammes la foi de Ton peuple consacré, augmente la grâce que Tu [lui] as donnée pour que tous par une intelligence juste, comprennent par quel baptême ils ont été purifiés, par quel Esprit ils ont été régénérés et par quel sang ils ont été rachetés.
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Divínum auxilium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Que le secours divin demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut