Les textes de l'office de lecture sont encore en construction. Ils ne sont malheureusement pas encore complets pour le moment. Si vous désirez méditer ces lectures bibiliques et patristiques, veuillez utiliser le cursus monastique de l'office divin.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Lætáre, cælum, désuper, appláude, tellus ac mare: Christus resúrgens post crucem vitam dedit mortálibus.
Joie dans le ciel, terre et mer, applaudissez. Ressuscité après la croix, le Christ rend la vie aux mortels.
Iam tempus accéptum redit, dies salútis cérnitur, quo mundus Agni sánguine refúlsit a calígine.
Oui, voici le temps favorable, l'aurore du jour du salut ; par le sang de l'Agneau, le monde resplendit au sortir des ténèbres.
Mors illa, mortis pássio, est críminis remíssio; illæ ́ sa virtus pérmanet, victus dedit victóriam.
Cette mort, cette agonie, c'est la rémission du péché ; la force demeure intacte, le vaincu a donné la victoire.
Nostræ fuit gustus spei hic, ut fidéles créderent se posse post resúrgere, vitam beátam súmere.
Nous goûtons l'espérance que, comme le croient les fidèles, nous pourrons ressusciter après la mort et trouver la vie bienheureuse.
Nunc ergo pascha cándidum causa bonórum tálium colámus omnes strénue tanto repléti múnere.
Honorons tous avec ferveur le jour radieux de Pâques, source de ces biens si précieux dont nous sommes comblés.
Esto perénne méntibus paschále, Iesu, gáudium, et nos renátos grátiæ tuis triúmphis ággrega.
Demeure, ô Jésus, pour les âmes, la joie pascale à tout jamais. À la grâce, nous renaissons ;
dans Ton triomphe entraîne-nous.
Iesu, tibi sit glória, qui morte victa prǽnites, cum Patre et almo Spíritu, in sempitérna sǽcula. Amen.
À Toi, Jésus, soit la louange, glorieux vainqueur de la mort louange au Père et à l'Esprit
à travers les siècles sans fin.
Ant. 1. Misericórdia et véritas * obviavérunt sibi, iustítia et pax osculátæ sunt.
Ant. 1.
Psalmus 88 (89), 2-38
Psaume 88 (89), 2-38
Misericordiæ Domini super domum David
Les misericordes du Seigneur sur la maison de David.
Deus ex semine David secundum promissionem eduxit Salvatorem Iesum (Act 13, 22. 23).
Dieu, selon Sa promesse, a fait sortir de la race de David un Sauveur, Jésus.
I
I
Misericórdias Dómini in ætérnum cantábo, * in generatiónem et generatiónem annuntiábo veritátem tuam in ore meo.
Je chanterai éternellement les miséricordes du Seigneur; de génération en génération ma bouche annoncera Ta vérité.
Quóniam dixísti: «In ætérnum misericórdia ædificábitur», * in cælis firmábitur véritas tua.
Car Tu as dit: La miséricorde s'élèvera comme un édifice éternel dans les Cieux; Ta vérité y sera solidement établie.
«Dispósui testaméntum elécto meo, * iurávi David servo meo:
J'ai contracté une alliance avec Mes élus; J'ai fait ce serment à David, Mon serviteur :
Usque in ætérnum confirmábo semen tuum * et ædificábo in generatiónem et generatiónem sedem tuam».
Je conserverai éternellement ta race, et J'affermirai ton trône pour toute les générations.
Confitebúntur cæli mirabília tua, Dómine, * étenim veritátem tuam in ecclésia sanctórum.
 Les Cieux publieront Tes merveilles, Seigneur, et Ta vérité dans l'assemblée des saints.
Quóniam quis in núbibus æquábitur Dómino, * símilis erit Dómino in fíliis Dei?
Car qui, dans les Cieux, sera égal au Seigneur ? et qui sera semblable à Dieu parmi les fils de Dieu ?
Deus, metuéndus in consílio sanctórum, * magnus et terríbilis super omnes, qui in circúitu eius sunt.
Dieu, qui est glorifié dans l'assemblée des saints, est plus grand et plus redoutable que tous ceux qui L'environnent.
Dómine Deus virtútum, quis símilis tibi? * Potens es, Dómine, et véritas tua in circúitu tuo.
Seigneur, Dieu des armées, qui est semblable à Toi ? Tu es puissant, Seigneur, et Ta vérité T'environne.
Tu domináris supérbiæ maris, * elatiónes flúctuum eius tu mítigas.
Tu domines sur la puisssance de la mer, et Tu apaises le mouvement de ses flots.
Tu conculcásti sicut vulnerátum Rahab, * in bráchio virtútis tuæ dispersísti inimícos tuos.
Tu asz humilié l'orgueilleux, comme un blessé; Tu as, par la force de Ton bras, dispersé Tes ennemis.
Tui sunt cæli, et tua est terra, * orbem terræ et plenitúdinem eius tu fundásti.
A Toi sont les cieux, et à Toi la terre ; c'est Toi qui avez fondé l'univers et tout ce qu'il contient ;
Aquilónem et austrum tu creásti, * Thabor et Hermon in nómine tuo exsultábunt.
Tu as créé l'aquilon et la mer. Le Thabor et l'Hermon tressaillent d'allégresse à Ton Nom ;
Tibi bráchium cum poténtia; * firma est manus tua, et exaltáta déxtera tua.
Ton bras est armé de puissance. Que Ta main s'affermisse, et que Ta droite s'élève.
Iustítia et iudícium firmaméntum sedis tuæ. * Misericórdia et véritas præcédent fáciem tuam.
La justice et l'équité sont l'appui de Ton trône. La miséricorde et la vérité marcheront devant Ta face.
Beátus pópulus, qui scit iubilatiónem. * Dómine, in lúmine vultus tui ambulábunt
Heureux le peuple qui connaît les acclamations joyeuses. Seigneur, ils marcheront à la lumière de Ton visage ;
et in nómine tuo exsultábunt tota die * et in iustítia tua exaltabúntur,
ils se réjouiront tout le jour en Ton Nom, et ils seront élevés par Ta justice.
quóniam decor virtútis eórum tu es, * et in beneplácito tuo exaltábitur cornu nostrum.
Car Tu es la gloire de leur force, et c'est sur Ta bonté que s'élèvera notre puissance.
Quia Dómini est scutum nostrum, * et Sancti Israel rex noster.
Car c'est le Seigneur qui nous soutient ; c'est le Saint d'Israël, notre Roi.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Misericórdia et véritas * obviavérunt sibi, iustítia et pax osculátæ sunt.
Ant.
Ant. 2. Fílius Dei factus est ex sémine David secúndum carnem.
Ant. 2.
II
II
Tunc locútus es in visióne sanctis tuis et dixísti: «Pósui adiutórium in poténte * et exaltávi eléctum de plebe.
Alors Tu as parlé dans une vision à Tes saints, et Tu as dit : J'ai prêté Mon secours à un homme puissant, et J'ai élevé celui que J'ai choisi du milieu de Mon peuple.
Invéni David servum meum; * óleo sancto meo unxi eum.
J'ai trouvé David, Mon serviteur; Je l'ai oint de Mon huile sainte.
Manus enim mea firma erit cum eo, * et bráchium meum confortábit eum.
Car Ma main l'assistera, et Mon bras le fortifiera.
Nihil profíciet inimícus in eo, * et fílius iniquitátis non ópprimet eum.
L'ennemi n'aura jamais l'avantage sur lui, et le fils d'iniquité ne pourra lui nuire.
Et concídam a fácie ipsíus inimícos eius * et odiéntes eum percútiam.
Et Je taillerai ses ennemis en pièces devant lui, et Je mettrai en fuite ceux qui le haïssent.
Et véritas mea et misericórdia mea cum ipso, * et in nómine meo exaltábitur cornu eius.
Ma vérité et Ma miséricorde seront avec lui, et par Mon Nom s'élèvera sa puissance.
Et ponam super mare manum eius * et super flúmina déxteram eius.
Et j'étendrai sa main sur la mer, et sa droite sur les fleuves.
Ipse invocábit me: “Pater meus es tu, * Deus meus et refúgium salútis meæ”.
Il M'invoquera: Tu es mon Père, * mon Dieu, et l'auteur de mon salut.
Et ego primogénitum ponam illum, * excélsum præ régibus terræ.
Et Moi, Je ferai de lui le premier-né, le plus élevé des rois de la terre.
In ætérnum servábo illi misericórdiam meam * et testaméntum meum fidéle ipsi.
Je lui conserverai éternellement Ma miséricorde, et Mon alliance avec lui sera inviolable.
Et ponam in sǽculum sǽculi semen eius * et thronum eius sicut dies cæli.
Et Je ferai subsister sa race durant tous les siècles, et son trône autant que les cieux.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Fílius Dei factus est ex sémine David secúndum carnem.
Ant.
Ant. 3. Semel iurávi David servo meo: Semen eius in ætérnum manébit.
Ant. 3. Je l’ai une fois juré à David : sa descendance demeurera éternellement
III
III
Si autem derelíquerint fílii eius legem meam * et in iudíciis meis non ambuláverint,
Que si ses enfants abandonnent Ma loi, et s'ils ne marchent point dans Mes préceptes ;
si iustificatiónes meas profanáverint * et mandáta mea non custodíerint,
s'ils violent Mes ordonnances, et ne gardent point Mes commandements :
visitábo in virga delíctum eórum * et in verbéribus iniquitátem eórum.
Je visiterai avec la verge leurs iniquités, et leurs péchés par des coups ;
Misericórdiam autem meam non avértam ab eo, * neque méntiar in veritáte mea.
mais Je ne lui retirerai pas Ma miséricorde, et Je ne trahirai pas Ma vérité.
Non profanábo testaméntum meum * et, quæ procédunt de lábiis meis, non fáciam írrita.
Et Je ne violerai pas Mon alliance, et Je ne rendrai pas vaines les paroles sorties de Mes lèvres.
Semel iurávi in sancto meo: * David non méntiar.
Je l'ai une fois juré par Ma sainteté, et Je ne mentirai point à David :
Semen eius in ætérnum manébit, * et thronus eius sicut sol in conspéctu meo
Sa race demeurera éternellement,  et son trône sera comme le soleil en Ma présence,
et sicut luna firmus stabit in ætérnum * et testis in cælo fidélis».
et comme la lune qui subsistera à jamais, et le Témoin qui est au Ciel est fidèle.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Semel iurávi David servo meo: Semen eius in ætérnum manébit.
Ant. Je l’ai une fois juré à David : sa descendance demeurera éternellement
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Adésto, quǽsumus, Dómine, famíliæ tuæ, et dignánter impénde, ut, quibus fídei grátiam contulísti, in resurrectióne Unigéniti tui portiónem largiáris ætérnam.
Sois proche, nous T'en prions, Seigneur, de Ta famille, et avec elle dispense avec bonté [Ta grâce], pour qu'à ceux que Tu as rassemblés par la grâce de la foi, Tu donnes avec largesse leur part éternelle dans la résurrection de Ton Fils unique.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut