℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Iam surgit hora tértia,
Voici venir la troisième heure
qua Christus ascéndit crucem;
où le Christ monta sur la croix :
nil ínsolens mens cógitet,
que cesse toute pensée d'orgueil,
inténdat afféctum precis.
que le coeur s'applique à prier !
Qui corde Christum súscipit,
Qui porte le Christ en son âme
innóxium sensum gerit
n'a point de désir pour le mal :
votísque præstat sédulis
il aspire de tous ses voeux
Sanctum meréri Spíritum.
à recevoir le Saint-Esprit.
Hæc hora, quæ finem dedit
Voici l'heure qui mit un terme
diri vetérno críminis;
Au funeste découragement du péché ;
hinc iam beáta témpora
désormais, la grâce du Christ
cœpére Christi grátia.
inaugure le vrai bonheur.
Iesu, tibi sit glória,
A Toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sǽcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.
Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 118 (119), 113-120
Psaume 118 (119), 113-120
XV (Samech)
XV (Samech)
Dúplices corde ódio hábui * et legem tuam diléxi.
Je hais les hommes au coeur double, et j'aime Ta loi.
Tegmen et scutum meum es tu, * et in verbum tuum supersperávi.
Tu es mon refuge et mon bouclier; j'ai confiance en Ta parole.
Declináte a me, malígni, * et servábo præcépta Dei mei.
Retirez-vous de moi, méchants, et j'observerai les commandements de mon Dieu.
Súscipe me secúndum elóquium tuum, et vivam * et non confúndas me ab exspectatióne mea.
Reçois moi selon Ta parole, afin que je vive, et ne permets pas que je sois confondu dans mon espérance.
Susténta me, et salvus ero * et delectábor in iustificatiónibus tuis semper.
Sois mon appui, et je serai sauvé, et j'aurai toujours Tes lois sous les yeux.
Sprevísti omnes discedéntes a iustificatiónibus tuis, * quia mendácium cogitátio eórum.
Tu méprises tous ceux qui s'écartent de Tes lois, car leur ruse n'est que mensonge.
Quasi scóriam delésti omnes peccatóres terræ; * ídeo diléxi testimónia tua.
Tu rejettes comme des scories tous les méchants de la terre; c'est pourquoi j'aime Tes enseignements.
Hórruit a timóre tuo caro mea; * a iudíciis enim tuis tímui.
Ma chair frissonne de frayeur devant Toi, et je redoute Tes jugements.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 78 (79)
Psaume 78 (79)
Super Ierusalem lamentatio
Lamentation sur Jérusalem
Si cognovisses et tu... quæ ad pacem tibi! (Lc 19, 42).
Si tu avais connu, toi aussi, ce qui était pour (ta) paix (Lc 19, 42).
Deus, venérunt gentes in hereditátem tuam, polluérunt templum sanctum tuum, * posuérunt Ierúsalem in ruínas.
O Dieu, les nations s'en sont pris à Ton héritage, elles ont profané Ton saint temple, elles ont fait de Jérusalem un monceau de ruines.
Dedérunt morticína servórum tuórum escas volatílibus cæli, * carnes sanctórum tuórum béstiis terræ.
Elles ont livré les cadavres de Tes serviteurs en pâture aux oiseaux du ciel, et la chair de Tes fidèles aux bêtes de la terre.
Effudérunt sánguinem eórum tamquam aquam in circúitu Ierúsalem, * et non erat qui sepelíret.
Elles ont versé leur sang comme de l'eau, tout autour de Jérusalem, et personne pour leur donner la sépulture !
Facti sumus oppróbrium vicínis nostris, * subsannátio et illúsio his, qui in circúitu nostro sunt.
Nous sommes devenus un objet d'opprobre pour nos voisins, de risée et de moquerie pour ceux qui nous entourent.
Usquequo, Dómine? Irascéris in finem? * Accendétur velut ignis zelus tuus?
Jusques à quand, le Seigneur, seras-Tu irrité pour toujours ? Ta colère s'allumera-t-elle comme le feu ?
[Effúnde iram tuam in gentes, quæ te non novérunt, * et in regna, quæ nomen tuum non invocavérunt,
[Répands Ta fureur sur les nations qui ne T'ont pas connues, sur les royaumes qui ne T'ont pas invoqué.
quia comedérunt Iácob * et sedem eíus desolavérunt. ]
Car ils ont dévoré Jacob, et ravagé son trône. ]
Ne memíneris iniquitátum patrum nostrórum, cito antícipent nos misericórdiæ tuæ, * quia páuperes facti sumus nimis.
Ne Te souviens plus contre nous des iniquités de nos pères ; que Ta miséricorde vienne en hâte au-devant de nous, car nous sommes devenus très pauvres.
Adiuva nos, Deus salutáris nostri, * propter glóriam nóminis tui et líbera nos;
Secours-nous, Dieu de notre salut, pour la gloire de Ton nom,
et propítius esto peccátis nostris * propter nomen tuum.
sois indulgent envers nos péchés à cause de Ton nom.
Quare dicent in géntibus: «Ubi est Deus eórum?». Innotéscat in natiónibus coram óculis nostris * últio sánguinis servórum tuórum, qui effúsus est.
Pourquoi les nations diraient-elles : " Où est leur Dieu ? " Qu'on connaisse parmi les nations, et sous nos yeux, la vengeance que Tu tires du sang de Tes serviteurs, quand il est répandu.
Intróeat in conspéctu tuo gémitus compeditórum; secúndum magnitúdinem bráchii tui * supérstites relínque fílios mortis.
Que les gémissements des captifs montent jusqu'à Toi ; selon la grandeur de Ton bras, sauve ceux qui vont périr !
Nos autem, pópulus tuus et oves páscuæ tuæ, * confitébimur tibi in sǽculum: in generatiónem et generatiónem * annuntiábimus laudem tuam.
Et nous, Ton peuple, le troupeau de Ton pâturage, nous Te rendrons gloire à jamais ; d'âge en âge, nous publierons Tes louanges.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 79 (80)
Psaume 79 (80)
Visita, Domine, vineam tuam
Visite, Seigneur, Ta vigne
Veni, Domine Iesu (Ap 22, 20).
Viens, Seigneur Jésus (Ap 22, 20).
Qui pascis Israel, inténde, * qui dedúcis velut ovem Ioseph.
Pasteur d'Israël, écoute, Toi qui conduis Joseph comme un troupeau.
Qui sedes super chérubim, effúlge * coram Ephraim, Béniamin et Manásse.
Toi qui trônes au dessus des Chérubins, parais avec splendeur devant Ephraïm, Benjamin et Manassé.
Excita poténtiam tuam et veni, * ut salvos fácias nos.
Réveille Ta force, et viens, afin que nous soyons sauvés.
Deus, convérte nos, * illústra fáciem tuam, et salvi érimus.
O Dieu, convertis-nous, fais briller sur nous Ta face, et nous serons sauvés.
Dómine Deus virtútum, * quoúsque irascéris super oratiónem pópuli tui?
Seigneur, Dieu des armées, jusques à quand seras-Tu irrité contre la prière de Ton peuple ?
Cibásti nos pane lacrimárum * et potum dedísti nobis in lácrimis copióse.
Tu les a nourris d'un pain de larmes, Tu les a abreuvés de larmes abondantes.
Posuísti nos in contradictiónem vicínis nostris, * et inimíci nostri subsannavérunt nos.
Tu as fait de nous un objet de dispute pour nos voisins, et nos ennemis se raillent de nous.
Deus virtútum, convérte nos, * illústra fáciem tuam, et salvi érimus.
Dieu des armées, rétablis-nous ; fais briller sur nous Ta face, et nous serons sauvés.
Víneam de Ægýpto transtulísti, * eiecísti gentes et plantásti eam.
Tu as arraché de l'Égypte une vigne ; Tu as chassé les nations et Tu l'as plantée.
Purgásti locum in conspéctu eius, * plantásti radíces eius, et implévit terram.
Tu as ménagé de la place devant elle, elle a enfoncé ses racines et rempli la terre.
Opérti sunt montes umbra eius * et ramis eius cedri Dei;
Son ombre couvrait les montagnes, et ses rameaux les cèdres de Dieu ;
exténdit pálmites suos usque ad mare * et usque ad Flumen propágines suas.
elle étendait ses branches jusqu'à la Mer, et ses rejetons jusqu'au Fleuve.
Ut quid destruxísti macériam eius, * et vindémiant eam omnes, qui prætergrediúntur viam?
Pourquoi as-Tu rompu ses clôtures, en sorte que tous les passants la dévastent ?
Exterminávit eam aper de silva, * et singuláris ferus depástus est eam.
Le sanglier de la forêt la dévore, et les bêtes des champs en font leur pâture.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.
Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Lectio brevis (1 Cor 12, 13)
Lecture brève (1 Cor 12, 13)
In uno Spíritu omnes nos in unum corpus baptizáti sumus, sive Iudæi sive Græci sive servi sive líberi, et omnes unum Spíritum potáti sumus.
Tous, en effet, nous avons été baptisés dans un seul esprit pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.
℣. Surréxit Dóminus vere, allelúia.
℟. Et appáruit Simóni, allelúia.
℣. Le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.
℟. Et Il est apparu à Simon, alléluia.
Orémus.
Prions.
Spíritus tuus, quǽsumus, Dómine, spiritália nobis dona poténter infúndat, ut det nobis mentem, quæ tibi sit plácita, et aptet nos tuæ propítius voluntáti.
Que Ton Esprit, nous T'en supplions, Seigneur, répande en nous avec force ses dons spirituels, pour qu'Il nous donne un esprit qui Te soit agréable, et nous conforme, dans Sa faveur, à Ta volonté.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut