Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
Ter dicitur:
On dit trois fois :
℣. Dómine, lábia mea apéries.
℟. Et os meum annuntiábit laudem tuam.
℣. Seigneur, ouvre mes lèvres.
℟. Et ma bouche annoncera Ta louange.
Sequens psalmus dicitur quotidie et anteponitur psalmo 94, si Vigiliæ incipiunt ab invitatorio.
Le psaume suivant se dit chaque jour avant le psaume 94 si les Vigiles commencent par l'invitatoire.
Psalmus 3
Psaume 3
Dominus protector meus
Le Seigneur est mon protecteur
Dormivit et somnum cepit et resurrexit, quoniam Dominus suscepit eum (S. Irenæus).
Il S'est couché et Il S'est endormi, et Il est ressuscité car le Seigneur L'a soutenu.
Dómine, quid multiplicáti sunt, qui tríbulant me? * Multi insúrgunt advérsum me,
Seigneur, pourquoi ceux qui me persécutent se sont-ils multipliés ? Une multitude s'élève contre moi.
multi dicunt ánimæ meæ: * «Non est salus ipsi in Deo».
Beaucoup disent à mon âme : Il n'y a pas de salut pour elle dans son Dieu.
Tu autem, Dómine, protéctor meus es, * glória mea et exáltans caput meum.
Mais Toi, Seigneur, Tu es mon protecteur, ma gloire, et Tu me relèves la tête.
Voce mea ad Dóminum clamávi, * et exaudívit me de monte sancto suo.
De ma voix j'ai crié vers le Seigneur, et Il m'a exaucé du haut de Sa montagne sainte.
Ego obdormívi et soporátus sum, * exsurréxi, quia Dóminus suscépit me.
Je me suis endormi, et j'ai été assoupi ; et je me suis levé, parce que le Seigneur a été mon soutien.
Non timébo mília pópuli circumdántis me. * Exsúrge, Dómine, salvum me fac, Deus meus;
Je ne craindrai point les milliers d'hommes du peuple qui m'environnent. Lève-Toi, Seigneur ; sauve-moi, mon Dieu.
quóniam tu percussísti in maxíllam omnes adversántes mihi, * dentes peccatórum contrivísti.
Car Tu as frappé tous ceux qui s'opposaient à moi sans raison ; Tu as brisé les dents des pécheurs.
Dómini est salus, * et super pópulum tuum benedíctio tua.
Le salut vient du Seigneur ; et c'est Toi qui bénis Ton peuple.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus invitatorius 94
Psaume invitatoire 94
Antiphona statim proponitur ac repetitur, iterumque resumitur post unamquam stropham.
L'antienne est proposée une fois puis répétée, et ensuite reprise après chaque strophe.
Deum verum, unum in Trinitáte et Trinitátem in Unitáte, veníte, adorémus.
Le Dieu vrai, un dans la Trinité et Trinité dans l'Unité, venez, adorons.
℟. Deum verum, unum in Trinitáte et Trinitátem in Unitáte, veníte, adorémus.
℟. Le Dieu vrai, un dans la Trinité et Trinité dans l'Unité, venez, adorons.
Veníte, exsultémus Dómino; iubilémus Deo salutári nostro. Præoccupémus fáciem eius in confessióne et in psalmis iubilémus ei.
Venez, chantons avec allégresse au Seigneur, faisons monter l'expression d'une joie vers Dieu, notre salut. Hâtons-nous de nous présenter devant Lui et dans des Psaumes célébrons Sa gloire.
℟. Deum verum, unum in Trinitáte et Trinitátem in Unitáte, veníte, adorémus.
℟. Le Dieu vrai, un dans la Trinité et Trinité dans l'Unité, venez, adorons.
Quóniam Deus magnus Dóminus et rex magnus super omnes deos. Quóniam non repéllet Dóminus plebem suam, quia in manu eius sunt omnes fines terræ, et altitúdines móntium ipse cónspicit.
Parce que le Seigneur est le grand Dieu ; le grand Roi au dessus de tous les dieux ; parce que le Seigneur ne repoussera pas Son peuple ; parce que dans Sa main sont tous les confins de la terre et que Son regard domine les cimes des montagnes.
℟.
℟.
Quóniam ipsíus est mare, et ipse fecit illus, et arídam fundavérunt manus eius. Veníte, adorémus et procidámus ante Deum, plorémus coram Dómino qui fecit nos, quia ipse est Dóminus Deus noster, nos autem pópulus eius et oves páscuæ eius.
Parce qu'à Lui est la mer, et que c'est Lui-même qui l'a faite, et que Ses mains ont formé le continent. Venez, adorons, prosternons-nous devant Dieu, et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, parce que Lui-même est le Seigneur notre Dieu, et que nous sommes Son peuple et les brebis de Son pâturage.
℟. Deum verum, unum in Trinitáte et Trinitátem in Unitáte, veníte, adorémus.
℟. Le Dieu vrai, un dans la Trinité et Trinité dans l'Unité, venez, adorons.
Hódie si vocem eius audieritus: "Nolíte obduráre corda vestra, sicut in exacerbatióne secúndum diem tentatiónis in desérto, ubi tentavérunt me patres vestri: probavérunt et vidérunt ópera mea.
Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme il arriva à vos pères dans l'exaspération au jour de la tentation dans le désert, alors qu'ils Me tentèrent, M'éprouvèrent et virent Mes œuvres.
℟.
℟.
Quadragínta annis próximus fui generatióni huic, et dixi: Semper hi errant corde. Isi vero non cognovérunt vias meas, quibus iurávi in ira mea: Si introíbunt in réquiem meam."
Pendant quarante ans, J'ai été proche de cette génération et J'ai dit : Toujours ils errent de cœur ; et eux, ils n'ont point connu Mes voies : et Je leur ai juré dans Ma colère, s'ils entrerons dans Mon repos.
℟. Deum verum, unum in Trinitáte et Trinitátem in Unitáte, veníte, adorémus.
℟. Le Dieu vrai, un dans la Trinité et Trinité dans l'Unité, venez, adorons.
Glória Patri et Fílio, et Spirítui sancto. Sicut erat in princípio et nunc et semper et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Amen.
℟.
℟.
℟. Deum verum, unum in Trinitáte et Trinitátem in Unitáte, veníte, adorémus.
℟. Le Dieu vrai, un dans la Trinité et Trinité dans l'Unité, venez, adorons.
Hymnus
Hymne
annotation: 1; %% (c4)Te(h_) Pa(g)trem(h) sum(gf)mum(e.) (,) ge(e)ni(g)túm(e)que(f) Ver(e.)bum(d.) (;) Fla(d)men(d) ac(dh) San(h)ctum(h_g_j_) Dó(i)mi(h)num(g) fa(h)tén(gf)tur(e.) (:) ú(f_)ni(e)cum,(g) quot(ghGEf)quot(d.) (,) pa(e)ra(g)dí(e)si() a(f)moe(ed)nus(c'_) (,) hor(f_)tus(e) a(g)dú(fe)nat.(d.) 2.(::) Quam(h_) mo(g)dis(h) mi(gf)ris,(e.) (,) Tri(e)as(g) al(e)ma,(f) vi(e.)vas(d.) (;) pér(d)ci(d)pit(dh) ne(h)mo,(h_g_j_) ta(i)men(h) us(g)que() in(h) æ(gf)vum(e.) (:) cǽ(f_)li(e)tes(g) vul(ghGEf)tu(d.) (,) sá(e)ti(g)as,(e) a(f)lá(ed)cri(c'_) (,) vo(f_)ce(e) ca(g)nén(fe)tes.(d.) 3.(::) Te(h_) ca(g)nunt(h) mun(gf)di(e.) (,) sta(e)tu(g)ís(e)se(f) mo(e.)lem,(d.) (;) Lú(d)mi(d)ne() æ(dh)tér(h)no(h_g_j_) ré(i)ge(h)re() u(g)ni(h)vér(gf)sa,(e.) (:) í(f_)gni(e)bus(g) cel(ghGEf)si(d.) (,) re(e)fo(g)vé(e)re() A(f)mó(ed)ris(c'_) (,) cor(f_)da(e) tu(g)ó(fe)rum.(d.) 4.(::) Men(h_)te(g) per(h)mí(gf)sti(e.) (,) sú(e)pe(g)rum(e) ca(f)tér(e.)vis,(d.) (;) iam(d) cho(d)ris(dh) il(h)lis(h_g_j_) so(i)ci(h)á(g)mus(h) hym(gf)nos,(e.) (:) qui(f_) tu(e)a() op(g)tá(ghGEf)mus(d.) (,) fo(e)re(g) sem(e)pi(f)tér(ed)na(c'_) (,) pa(f_)ce(e) be(g)á(fe)ti.(d.) (::) A(ded)men.(cd..) (::)
annotation: 1; %% (c4)Te(h_) Pa(g)trem(h) sum(gf)mum(e.) (,) ge(e)ni(g)túm(e)que(f) Ver(e.)bum(d.) (;) Fla(d)men(d) ac(dh) San(h)ctum(h_g_j_) Dó(i)mi(h)num(g) fa(h)tén(gf)tur(e.) (:) ú(f_)ni(e)cum,(g) quot(ghGEf)quot(d.) (,) pa(e)ra(g)dí(e)si() a(f)moe(ed)nus(c'_) (,) hor(f_)tus(e) a(g)dú(fe)nat.(d.) 2.(::) Quam(h_) mo(g)dis(h) mi(gf)ris,(e.) (,) Tri(e)as(g) al(e)ma,(f) vi(e.)vas(d.) (;) pér(d)ci(d)pit(dh) ne(h)mo,(h_g_j_) ta(i)men(h) us(g)que() in(h) æ(gf)vum(e.) (:) cǽ(f_)li(e)tes(g) vul(ghGEf)tu(d.) (,) sá(e)ti(g)as,(e) a(f)lá(ed)cri(c'_) (,) vo(f_)ce(e) ca(g)nén(fe)tes.(d.) 3.(::) Te(h_) ca(g)nunt(h) mun(gf)di(e.) (,) sta(e)tu(g)ís(e)se(f) mo(e.)lem,(d.) (;) Lú(d)mi(d)ne() æ(dh)tér(h)no(h_g_j_) ré(i)ge(h)re() u(g)ni(h)vér(gf)sa,(e.) (:) í(f_)gni(e)bus(g) cel(ghGEf)si(d.) (,) re(e)fo(g)vé(e)re() A(f)mó(ed)ris(c'_) (,) cor(f_)da(e) tu(g)ó(fe)rum.(d.) 4.(::) Men(h_)te(g) per(h)mí(gf)sti(e.) (,) sú(e)pe(g)rum(e) ca(f)tér(e.)vis,(d.) (;) iam(d) cho(d)ris(dh) il(h)lis(h_g_j_) so(i)ci(h)á(g)mus(h) hym(gf)nos,(e.) (:) qui(f_) tu(e)a() op(g)tá(ghGEf)mus(d.) (,) fo(e)re(g) sem(e)pi(f)tér(ed)na(c'_) (,) pa(f_)ce(e) be(g)á(fe)ti.(d.) (::) A(ded)men.(cd..) (::)
Te Patrem summum genitúmque Verbum
Le Père suprême, le Verbe engendré,
Flamen ac Sanctum Dóminum faténtur
le Soufle divin, sont un seul Dieu,
únicum, quotquot paradísi amœ́nus
telle est la confession de ceux que rassemble l'aimable
hortus adúnat.
jardin du paradis.
Quam modis miris, Trias alma, vivas
Comment Tu vis d'une manière si admirable, Trinité sainte,
pércipit nemo, tamen usque in ævum
personne ne peut le comprendre ; pourtant Tu rassasies à jamais
cǽlites vultu sátias, alácri
de Ton visage les habitants du ciel , qui Te chantent
voce canéntes.
d'une voix joyeuse.
Te canunt mundi statuísse molem,
Ils Te chantent, Toi qui as fixé la masse du monde,
Lúmine ætérno régere univérsa,
Qui, par une lumière éternelle, domine l'univers,
ígnibus celsi refovére Amóris
et réchauffe les cœurs des Tiens.
corda tuórum.
avec les flammes de l'amour élevé.
Mente permísti súperum catérvis,
Par Ton esprit, Tu as rassemblé les armées célestes,
iam choris illis sociámus hymnos,
maintenant nous nous joignons aux hymnes de ces hôtes,
qui tua optámus fore sempitérna
nous qui espérons être pour toujours
pace beáti. Amen.
bénis dans Ta paix. Amen.
IN I NOCTURNO
AU Ier NOCTURNE
Ant. 1. Adésto, unus Deus omnípotens, Pater, Fílius et Spíritus Sanctus.
Ant. 1. Sois présent avec nous, Toi le seul Dieu Tout-Puissant, Père, Fils et Saint-Esprit.
Psalmus 8
Psaume 8
Maiestas Domini et dignitas hominis
Majesté du Seigneur, et dignité de l'homme
Omnia subiecit sub pedibus eius, et ipsum dedit caput supra omnia Ecclesiæ (Eph 1, 22).
Dieu Lui a tout soumis, et, Le plaçant plus haut que tout, Il a fait de Lui la tête de l'Église (Eph 1, 22).
Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra,
Seigneur, notre Seigneur, que Ton nom est glorieux sur toute la terre,
quóniam eleváta est magnificéntia tua * super cælos.
Car Ta magnificence est plus haute que les cieux.
Ex ore infántium et lactántium perfecísti laudem propter inimícos tuos, * ut déstruas inimícum et ultórem.
Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu T'es fondé une force contre Tes ennemis, pour imposer silence à l'adversaire et au blasphémateur.
Quando vídeo cælos tuos, ópera digitórum tuórum, * lunam et stellas, quæ tu fundásti,
Quand je contemple Tes cieux, ouvrage de Tes doigts, la lune et les étoiles que Tu as créées,
quid est homo, quod memor es eius, * aut fílius hóminis quóniam vísitas eum?
Qu'est-ce que l'homme, pour que Tu te souviennes de lui, et le fils de l'homme, pour que Tu le visites ?
Minuísti eum paulo minus ab ángelis, glória et honóre coronásti eum * et constituísti eum super ópera mánuum tuárum.
Tu l'as fait de peu inférieur aux anges, Tu l'as couronné de gloire et d'honneur et Tu lui as donné l'empire sur les œuvres de Tes mains.
Omnia subiecísti sub pédibus eius, oves et boves univérsas, * ínsuper et pécora campi,
Tu as mis toutes choses sous ses pieds, brebis et bœufs, tous ensemble, et les animaux des champs,
vólucres cæli et pisces maris, * quæcúmque perámbulant sémitas maris.
oiseaux du ciel et poissons de la mer, et tout ce qui parcourt les sentiers des mers.
Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra!
Seigneur, notre Seigneur, que Ton nom est glorieux sur toute la terre !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Adésto, unus Deus omnípotens, Pater, Fílius et Spíritus Sanctus.
Ant. Sois présent avec nous, Toi le seul Dieu Tout-Puissant, Père, Fils et Saint-Esprit.
Ant. 2. Te unum in substántia, Trinitátem in pérsonis confitémur.
Ant. 2.
Psalmus 18
Psaume 18
Laus Domini rerum conditoris
Louange au Seigneur créateur des choses
Visitavit nos Oriens ex alto...ad dirigendos pedes nostros in viam pacis (Lc 1,78.79)
L'astre d'en haut est venu nous visiter pour guider nos pas sur le chemin de la paix. (Lc 1, 78. 79).
Cæli enárrant glóriam Dei,* et ópera mánuum eíus annúntiat firmaméntum.
Les cieux racontent la gloire de Dieu, * et le firmament publie les œuvres de Ses mains.
Dies diéi erúctat verbum, * et nox nocti índicat sciéntiam.
Le jour proclame ce message au jour, et la nuit en donne connaissance à la nuit.
Non sunt loquélæ neque sermónes, * quorum non intellegántur voces:
Ce ne sont point des paroles, ce n'est pas un langage dont la voix ne soit pas entendue :
in omnem terram exívit sonus eórum, * et in fines orbis terræ verba eórum.
leur bruit s'est répandu dans toute la terre, et leurs accents jusqu'aux extrémités du monde.
Soli pósuit tabernáculum in eis, et ipse, tamquam sponsus procédens de thálamo suo, * exsultávit ut gigas ad curréndam viam. 
Il a établi Sa tente dans le soleil, qui est lui-même semblable à un époux sortant de Sa chambre nuptiale, il S'est élancé comme un géant pour fournir Sa carrière.
A fínibus cælórum egréssio eíus, et occúrsus eíus usque ad fines eórum, * nec est quod se abscóndat a calóre eíus.
Il sort de l'extrémité du ciel, et Sa course va jusqu'à l'autre extrémité, et il n'y a personne qui se dérobe à Sa chaleur.
Lex Dómini immaculáta, refíciens ánimam, * testimónium Dómini fidéle, sapiéntiam præstans párvulis. 
La loi du Seigneur est parfaite : elle restaure l'âme. Le témoignage du Seigneur est sûr : il donne la sagesse aux simples.
Iustítiæ Dómini rectæ, lætificántes corda, * præcéptum Dómini lúcidum, illúminans óculos.
Les ordonnances du Seigneur sont droites elles réjouissent les coeurs. Le précepte du Seigneur est pur : il éclaire les yeux.
Timor Dómini mundus, pérmanens in sǽculum sǽculi; * iudícia Dómini vera, iústa ómnia simul, 
La crainte du Seigneur est sainte : elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont vrais : ils sont tous justes.
desiderabília super aurum et lápidem pretiósum multum, * et dulcióra super mel et favum stillántem. 
Ils sont plus précieux que l'or, que beaucoup d'or fin ; plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.
Étenim servus tuus erudítur in eis; * in custodiéndis illis retribútio multa. 
Ton serviteur aussi est éclairé par eux; grande récompense à qui les observe.
Erróres quis intéllegit? Ab occúltis munda me * et a supérbia custódi servum tuum, ne dominétur mei,
Qui est maître de ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore ! Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux ; qu'ils ne dominent point sur moi !
Tunc immaculátus ero * et emundábor a delícto máximo.
Alors je serai parfait et je serai pur de grands péchés.
Sint ut compláceant elóquia oris mei, * et meditátio cordis mei in conspéctu tuo.
Accueille avec faveur les paroles de ma bouche, et les sentiments de mon coeur,
Dómine, adiútor meus * et redémptor meus.
Devant Toi, Seigneur, mon rocher est mon libérateur!
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Te unum in substántia, Trinitátem in pérsonis confitémur.
Ant.
Ant. 3. Te semper idem esse, vívere et intellégere profitémur.
Ant. 3. Nous professons que Tu es une et inchangée, dans l'être, la vie et l'intelligence.
Psalmus 23 (24)
Psaume 23 (24)
Domini in templum adventus
Avènement de Dieu dans le Temple
Christo apertæ sunt portæ cæli propter carnalem eius assumptionem (S. Irenæus).
Les portes du ciel se sont ouvertes au Christ parce qu'Il a pris la nature humaine. (S. Irénée)
Dómini est terra et plenitúdo eius, * orbis terrárum et qui hábitant in eo.
Au Seigneur est la terre et tout ce qu'elle renferme, le monde et tous ceux qui l'habitent.
Quia ipse super mária fundávit eum * et super flúmina firmávit eum.
Car c'est Lui qui l'a fondé sur les mers, et qui l'a établi sur les fleuves.
Quis ascéndet in montem Dómini, * aut quis stabit in loco sancto eius?
Qui montera sur la montagne du Seigneur, ou qui se tiendra dans son lieu saint?
Innocens mánibus et mundo corde, qui non levávit ad vana ánimam suam,* nec iurávit in dolum.
Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur, qui n'a pas livré son âme à la vanité, ni fait à son prochain un serment trompeur.
Hic accípiet benedictiónem a Dómino * et iustificatiónem a Deo salutári suo.
Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu, son Sauveur.
Hæc est generátio quæréntium eum, * quæréntium fáciem Dei Iacob.
Telle est la race de ceux qui le cherchent, de ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob.
Attóllite, portæ, cápita vestra, et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ.
Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera.
Quis est iste rex glóriæ? * Dóminus fortis et potens, Dóminus potens in prœlio.
Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans les combats.
Attóllite, portæ, cápita vestra, et elevámini, portæ æternáles, * et introíbit rex glóriæ.
Levez vos portes, ô princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le roi de gloire entrera.
Quis est iste rex glóriæ?* Dóminus virtútum ipse est rex glóriæ.
Quel est ce roi de gloire ? Le Seigneur des armées est Lui-même ce roi de gloire.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Te semper idem esse, vívere et intellégere profitémur.
Ant. Nous professons que Tu es une et inchangée, dans l'être, la vie et l'intelligence.
Ant. 4. Te invocámus, te laudámus, te adorámus, o beáta Trínitas.
Ant. 4.
Psalmus 28 (29)
Psaume 28 (29)
Verbi Domini præconium
Supplication de la Parole de Dieu
Ecce vox de cælis dicens: «Hic est Filius meus dilectus» (Mt 3, 17).
Voici qu'une voix venue du ciel dit : « Celui-ci est Mon Fils bien aimé » (Mt 3, 17).
Afférte Dómino, fílii Dei, * afférte Dómino glóriam et poténtiam,
Apportez au Seigneur, fils de Dieu. Donnez au Seigneur gloire et puissance,
afférte Dómino glóriam nóminis eius, * adoráte Dóminum in splendóre sancto.
Apportez au Seigneur la gloire de Son nom ! Adorez Le Seigneur dans Sa sainte splendeur.
Vox Dómini super aquas; Deus maiestátis intónuit, * Dóminus super aquas multas.
La voix du Seigneur gronde au-dessus des eaux, le Dieu de la gloire tonne,  le Seigneur est sur les eaux abondantes.
Vox Dómini in virtúte, * vox Dómini in magnificéntia.
La voix du Seigneur est puissante,  la voix du Seigneur est majestueuse.
Vox Dómini confringéntis cedros; * et confrínget Dóminus cedros Líbani.
La voix du Seigneur brise les cèdres,  le Seigneur brise les cèdres du Liban ;
Et saltáre fáciet, tamquam vítulum, Líbanum, * et Sárion, quemádmodum fílium unicórnium.
Il les fait bondir comme un jeune taureau, le Liban et le Sirion comme le petit du buffle.
Vox Dómini intercidéntis flammam ignis, vox Dómini concutiéntis desértum, * et concútiet Dóminus desértum Cades.
La voix du Seigneur fait jaillir des flammes de feu, la voix du Seigneur ébranle le désert, le Seigneur ébranle le désert de Cadès.
Vox Dómini properántis partum cervárum, et denudábit condénsa; * et in templo eius omnes dicent glóriam.
La voix du Seigneur fait enfanter les biches, elle dépouille les forêts de leur feuillage, et dans son temple tout dit : « Gloire ! »
Dóminus super dilúvium hábitat, * et sedébit Dóminus rex in ætérnum.
le Seigneur, au déluge, est assis sur Son trône, le Seigneur siège sur Son trône, roi pour l'éternité.
Dóminus virtútem pópulo suo dabit, * Dóminus benedícet pópulo suo in pace.
le Seigneur donnera la force à Son peuple ; le Seigneur bénira Son peuple en lui donnant la paix.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Te invocámus, te laudámus, te adorámus, o beáta Trínitas.
Ant.
Ant. 5. Spes nostra, salus nostra, honor noster, o beáta Trínitas!
Ant. 5.
Psalmus 32 (33)
Psaume 32 (33)
Laus Domini providentis
Louange au Seigneur dans Sa providence
Omnia per ipsum facta sunt (Io 1, 3).
Tout est fait par Lui (Io 1, 3).
Exsultáte, iusti, in Dómino; * rectos decet collaudátio.
Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur ; Aux hommes droits sied la louange.
Confitémini Dómino in cíthara, * in psaltério decem chordárum psállite illi.
Célébrez le Seigneur avec la harpe, chantez-Le sur le luth à dix cordes.
Cantáte ei cánticum novum, * bene psállite ei in vociferatióne,
Chantez à Sa gloire un cantique nouveau; unissez avec art vos instruments et vos voix.
quia rectum est verbum Dómini, * et ómnia ópera eius in fide.
Car la parole du Seigneur est droite, et toutes Ses oeuvres s'accomplissent dans la fidélité.
Díligit iustítiam et iudícium; * misericórdia Dómini plena est terra.
Il aime la justice et la droiture ; la terre est remplie de la bonté du Seigneur.
Verbo Dómini cæli facti sunt, * et spíritu oris eius omnis virtus eórum.
Par la parole du Seigneur les cieux ont été faits, et toute leur armée par le souffle de Sa bouche.
Cóngregans sicut in utre aquas maris, * ponens in thesáuris abyssos.
II rassemble comme en un monceau les eaux de la mer ; Il met dans des réservoirs les flots de l'abîme.
Tímeat Dóminum omnis terra, * a fácie autem eius formídent omnes inhabitántes orbem.
Que toute la terre craigne le Seigneur ! Que tous les habitants de l'univers tremblent devant Lui
Quóniam ipse dixit, et facta sunt, * ipse mandávit, et creáta sunt.
Car Il a dit, et tout a été fait ; Il a ordonné, et tout a existé.
Dóminus díssipat consília géntium, * írritas facit cogitatiónes populórum.
Le Seigneur renverse les desseins des nations; Il réduit à néant les pensées des peuples.
Consílium autem Dómini in ætérnum manet, * cogitatiónes cordis eius in generatióne et generatiónem.
Mais les desseins du Seigneur subsistent à jamais, et les pensées de son coeur dans toutes les générations.
Beáta gens, cui Dóminus est Deus, * pópulus, quem elégit in hereditátem sibi.
Heureuse la nation dont le Seigneur est le Dieu, heureux le peuple qu'Il a choisi pour Son héritage !
De cælo respéxit Dóminus, * vidit omnes fílios hóminum.
Du haut des cieux le Seigneur regarde, Il voit tous les enfants des hommes ;
De loco habitáculi sui respéxit * super omnes, qui hábitant terram,
Du lieu de Sa demeure, Il observe tous les habitants de la terre,
qui finxit singillátim corda eórum, * qui intéllegit ómnia ópera eórum.
Lui qui forme leur coeur à tous, qui est attentif à toutes leurs actions.
Non salvátur rex per multam virtútem, * et gigas non liberábitur in multitúdine virtútis suæ.
Ce n'est pas le nombre des soldats qui donne au roi la victoire, ce n'est pas une grande force qui fait triompher le guerrier.
Fallax equus ad salútem, * in abundántia autem virtútis suæ non salvábit.
Le cheval est impuissant à procurer le salut, et toute sa vigueur n'assure pas la délivrance.
Ecce óculi Dómini super metuéntes eum, * in eos, qui sperant super misericórdia eius,
L'oeil du Seigneur est sur ceux qui Le craignent, sur ceux qui espèrent en Sa bonté,
ut éruat a morte ánimas eórum * et alat eos in fame.
Pour délivrer leur âme de la mort, et les faire vivre au temps de la famine.
Anima nostra sústinet Dóminum, * quóniam adiútor et protéctor noster est;
Notre âme attend avec confiance le Seigneur; Il est notre secours et notre bouclier;
quia in eo lætábitur cor nostrum, * et in nómine sancto eius sperávimus.
Car en Lui notre coeur met sa joie, car en Son saint Nom nous mettons notre confiance.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, * quemádmodum sperávimus in te.
Seigneur, que Ta grâce soit sur nous,  comme nous espérons en Toi !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Spes nostra, salus nostra, honor noster, o beáta Trínitas!
Ant.
Ant. 6. Líbera nos, salva nos, vivífica nos, o beáta Trínitas.
Ant. 6.
Psalmus 45 (46)
Psaume 45 (46)
Deus refugium et virtus
Dieu, refuge et force
Vocabunt nomen eius Emmanuel, quod est interpretatum Nobiscum Deus (Mt 1, 23).
On Le nommera Emmanuel, ce qui veut dire Dieu Avec Nous (Mt 1, 23).
Deus est nobis refúgium et virtus, * adiutórium in tribulatiónibus invéntus est nimis.
Dieu est notre refuge et notre force, un secours que l'on rencontre toujours dans la tribulation.
Proptérea non timébimus, dum turbábitur terra, * et transferéntur montes in cor maris.
Aussi sommes-nous sans crainte si la terre est bouleversée, si les montagnes s'abîment au sein de l'océan.
Fremant et intuméscant aquæ eius, * conturbéntur montes in elatióne eius.
Ses eaux ont fait mugi et ont été agitées, les montagnes ont été ébranlées par sa puissance.
Flúminis rivi lætíficant civitátem Dei, * sancta tabernácula Altíssimi.
Un fleuve réjouit la cité de Dieu par ses flots abondants, le Très-Haut a sanctifié son tabernacle.
Deus in médio eius, non commovébitur; * adiuvábit eam Deus mane dilúculo.
Dieu est au milieu d'elle, elle est inébranlable ; au lever de l'aurore, Dieu vient à son secours:
Fremuérunt gentes, commóta sunt regna; * dedit vocem suam, liquefácta est terra.
Les nations s'agitent, les royaumes s'ébranlent ; Il fait entendre sa voix et la terre se fond d'épouvante.
Dóminus virtútum nobíscum, * refúgium nobis Deus Iacob.
Le Seigneur des armées est avec nous ; le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.
Veníte et vidéte ópera Dómini, * quæ pósuit prodígia super terram.
Venez, contemplez les oeuvres du Seigneur, les prodiges qu'Il a opérées sur la terre !
Auferet bella usque ad finem terræ, arcum cónteret et confrínget arma * et scuta combúret igne.
Il a fait cesser les guerres jusqu'au bout de la terre, Il a brisé l'arc, Il a rompu la lance, et il brûlera les boucliers par le feu.
Vacáte et vidéte quóniam ego sum Deus: * exaltábor in géntibus et exaltábor in terra.
Arrêtez et reconnaissez que Je suis Dieu, Je dominerai sur les nations, Je dominerai sur la terre.
Dóminus virtútum nobíscum, * refúgium nobis Deus Iacob.
le Seigneur des armées est avec nous, le Dieu de Jacob est pour nous un refuge.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Líbera nos, salva nos, vivífica nos, o beáta Trínitas.
Ant.
℣. Benedicámus Patrem et Fílium cum Sancto Spíritu. ℟. Laudémus et superexaltémus eum in sǽcula.
℣. Bénissons le Père et le Fils et le Saint-Esprit. ℟. Louons-Le, exaltons-Le par-dessus tout, dans les siècles.
Postea benedicat abbas:
Ensuite l'abbé bénit :
Deus Pater omnípotens sit nobis propítius et clemens. ℟. Amen.
Que Dieu le Père tout-puissant soit pour nous propice et clément. ℟. Amen.
In primo nocturno, utroque anno
Premier nocturne, années I et II
De Epístula prima beáti Pauli apóstoli ad Corínthios
De la première lettre de saint Paul aux Corinthiens
Lectio I
Lecture I
Ego, cum veníssem ad vos, fratres, veni non per sublimitátem sermónis aut sapiéntiæ annúntians vobis mystérium Dei. Non enim iudicávi scire me áliquid inter vos nisi Iesum Christum et hunc crucifíxum. Et ego in infirmitáte et timóre et tremóre multo fui apud vos, et sermo meus et prædicátio mea non in persuasibílibus sapiéntiæ verbis, sed in ostensióne Spíritus et virtútis, ut fides vestra non sit in sapiéntia hóminum sed in virtúte Dei.
Pour moi, quand je suis venu chez vous, frères, je ne suis pas venu vous annoncer le mystère de Dieu avec le prestige de la parole ou de la sagesse. Non, je n'ai rien voulu savoir parmi vous, sinon Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. Moi-même, je me suis présenté à vous faible, craintif et tout tremblant, et ma parole et mon message n'avaient rien des discours persuasifs de la sagesse; c'était une démonstration d'Esprit et de puissance, pour que votre foi reposât, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.
℟. Benedícat nos Deus, Deus noster, benedícat nos Deus, * Et métuant eum omnes fines terræ. ℣. Deus misereátur nostri, et benedícat nos Deus, * Et.
℟. Dieu, notre Dieu, nous bénit. Que Dieu nous bénisse, * Et que la terre tout entière l'adore! ℣. Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse, * Et que la terre.
Lectio II
Lecture II
Sapiéntiam autem lóquimur inter perféctos, sapiéntiam vero non huius sæculi neque príncipum huius sæculi, qui destruúntur, sed lóquimur Dei sapiéntiam in mystério, quæ abscóndita est, quam prædestinávit Deus ante sæcula in glóriam nostram, quam nemo príncipum huius sæculi cognóvit; si enim cognovíssent, numquam Dóminum glóriæ crucifixíssent. Sed sicut scriptum est: Quod óculus non vidit, nec auris audívit, nec in cor hóminis ascéndit, quæ præparávit Deus his, qui díligunt illum.
Pourtant, c'est bien de sagesse que nous parlons parmi les parfaits, mais non d'une sagesse de ce monde ni des princes de ce monde, voués à la destruction. Ce dont nous parlons, au contraire, c'est d'une sagesse de Dieu, mystérieuse, demeurée cachée, celle que, dès avant les siècles, Dieu a par avance destinée pour notre gloire, celle qu'aucun des princes de ce monde n'a connue - s'ils l'avaient connue, en effet, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de la Gloire - mais, selon qu'il est écrit, nous annonçons ce que l'œil n'a pas vu, ce que l'oreille n'a pas entendu, ce qui n'est pas monté au cœur de l'homme, tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment.
℟. Benedíctus Dóminus, Deus Israel, qui facis mirabília solus; * Et benedíctum nomen maiestátis eius in ætérnum. ℣. Replébitur maiestáte eius omnis terra: fiat, fiat. * Et benedíctum.
℟. Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, lui seul fait des merveilles! * Béni soit à jamais son nom glorieux! ℣. Toute la terre soit remplie de sa gloire! Amen! Amen! * Béni soit.
Lectio III
Lecture III
Nobis autem revelávit Deus per Spíritum; Spíritus enim ómnia scrutátur, étiam profúnda Dei. Quis enim scit hóminum, quæ sint hóminis, nisi spíritus hóminis, qui in ipso est? Ita et, quæ Dei sunt, nemo cognóvit nisi Spíritus Dei. Nos autem non spíritum mundi accépimus, sed Spíritum, qui ex Deo est, ut sciámus, quæ a Deo donáta sunt nobis; quæ et lóquimur non in doctis humánæ sapiéntiæ, sed in doctis Spíritus verbis, spiritálibus spiritália comparántes.
Carr c'est à nous que Dieu l'a révélé par l'Esprit; l'Esprit en effet sonde tout, jusqu'aux profondeurs de Dieu. Qui donc entre les hommes sait ce qui concerne l'homme, sinon l'esprit de l'homme qui est en lui? De même, nul ne connaît ce qui concerne Dieu, sinon l'Esprit de Dieu. Or, nous n'avons pas reçu, nous, l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, pour connaître les dons gracieux que Dieu nous a faits. Et nous en parlons non pas avec des discours enseignés par l'humaine sagesse, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, exprimant en termes spirituels des réalités spirituelles.
℟. Quis deus magnus sicut Deus noster? * Tu es Deus qui facis mirabília. ℣. Notam fecísti in pópulis virtútem tuam, redemísti in bráchio tuo pópulum tuum. * Tu es.
℟. Quel dieu est grand comme notre Dieu? * Tu es le Dieu qui accomplis la merveille. ℣. Tu fais connaître chez les peuples ta force: par ton bras puissant tu rachètes ton peuple. * Tu es.
Lectio IV
Lecture IV
Animális autem homo non pércipit, quæ sunt Spíritus Dei, stultítia enim sunt illi, et non potest intellégere, quia spiritáliter examinántur; spiritális autem iúdicat ómnia, et ipse a némine iudicátur. Quis enim cognóvit sensum Dómini, qui ínstruat eum? Nos autem sensum Christi habémus.
L'homme psychique n'accueille pas ce qui est de l'Esprit de Dieu: c'est folie pour lui et il ne peut le connaître, car c'est spirituellement qu'on en juge. L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et lui-même n'est jugé par personne. Qui en effet a connu la pensée du Seigneur, pour pouvoir l'instruire? Et nous l'avons, nous, la pensée du Christ.
℟. Magnus Dóminus et magna virtus eius, * Et sapiéntiæ eius non est númerus. ℣. Magnus Dóminus et laudábilis nimis, et magnitúdinis eius non est finis. * Et. ℣. Glória Patri. * Et.
℟. Il est grand, il est fort, notre Maître: * Nul n'a mesuré son intelligence. ℣. Il est grand, le Seigneur, hautement loué; à sa grandeur, il n'est pas de limite. * Nul. ℣. Gloire au Père. * Nul.
IN II NOCTURNO
AU IIème NOCTURNE
Ant. 7. Cáritas Pater est, grátia Fílius, communicátio Spíritus Sanctus, o beáta Trínitas.
Ant. 7. Le Père est charité, le Fils est grâce, le Saint-Esprit est communion, ô bienheureuse Trinité !
Psalmus 46 (47)
Psaume 46 (47)
Dominus universorum rex
Le Seigneur est roi de l'univers
Sedet ad dexteram Patris, et regni eius non erit finis.
Il est assis à la droite du père, et Son règne n'aura pas de fin.
Omnes gentes, pláudite mánibus, * iubiláte Deo in voce exsultatiónis,
Vous tous, peuples, battez des mains, célébrez Dieu par des cris d'allégresse,
quóniam Dóminus Altíssimus, terríbilis, * rex magnus super omnem terram.
car le Seigneur est très haut, redoutable, grand roi sur toute la terre.
Subiécit pópulos nobis * et gentes sub pédibus nostris.
Il nous assujettit les peuples, Il met les nations sous nos pieds.
Elégit nobis hereditátem nostram, * glóriam Iacob, quem diléxit.
II nous choisit notre héritage, la gloire de Jacob, Son bien-aimé.
Ascéndit Deus in iúbilo, * et Dóminus in voce tubæ.
Dieu monte dans la joie ; Le Seigneur, au son de la trompette.
Psállite Deo, psállite; * psállite regi nostro, psállite.
Chantez à Dieu, chantez ; chantez à notre Roi, chantez.
Quóniam rex omnis terræ Deus, * psállite sapiénter.
Car Dieu est roi de toute la terre, chantez un cantique de louange.
Regnávit Deus super gentes, * Deus sedet super sedem sanctam suam.
Dieu règne sur les nations, Il siège sur Son trône saint.
Príncipes populórum congregáti sunt * cum pópulo Dei Abraham,
Les princes des peuples se réunissent pour former un peuple du Dieu d'Abraham,
quóniam Dei sunt scuta terræ: * veheménter elevátus est.
car à Dieu sont les boucliers de la terre : Il est souverainement élevé.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Cáritas Pater est, grátia Fílius, communicátio Spíritus Sanctus, o beáta Trínitas.
Ant. Le Père est charité, le Fils est grâce, le Saint-Esprit est communion, ô bienheureuse Trinité !
Ant. 8. Verax est Pater, véritas Fílius, véritas Spíritus, o beáta Trínitas.
Ant. 8. Le Père est vrai, le Fils est la vérité, l'Esprit est la vérité, ô bienheureuse Trinité.
Psalmus 47 (48)
Psaume 47 (48)
Gratiarum actio pro populi salute
Action de grâce pour le salut du peuple
Sustulit me in spiritu super montem magnum... et ostendit mihi civitatem sanctam Ierusalem (Ap 21,10).
Il me transporta en esprit sur une grande montagne... Et il me montra la cité sainte, Jérusalem (Ap 21,10).
Magnus Dóminus et laudábilis nimis * in civitáte Dei nostri.
Le Seigneur est grand, Il est l'objet de toute louange, dans la cité de notre Dieu,
Mons sanctus eius collis speciósus, * exsultátio univérsæ terræ.
Sa montagne sainte s'élève gracieuse, joie de toute la terre.
Mons Sion, extréma aquilónis, * cívitas regis magni.
La montagne de Sion, aux extrémités du septentrion, la cité du grand roi.
Deus in dómibus eius notus * factus est ut refúgium.
Dieu, dans ses palais, S'est fait connaître comme un refuge.
Quóniam ecce reges congregáti sunt, * convenérunt in unum.
Car voici que les rois s'étaient réunis, ensemble ils s'étaient avancés.
Ipsi cum vidérunt, sic admiráti sunt, * conturbáti sunt, diffugérunt;
Ils ont vu, soudain ils ont été dans la stupeur, éperdus, ils ont pris la fuite ;
illic tremor apprehéndit eos, * dolóres ut parturiéntis.
là un tremblement les a saisis, une douleur comme celle de la femme qui enfante.
In spíritu oriéntis * cónteres naves Tharsis.
Par le vent d'Orient Tu brises les vaisseaux de Tharsis.
Sicut audívimus, sic vídimus in civitáte Dómini virtútum, in civitáte Dei nostri; * Deus fundávit eam in ætérnum.
Ce que nous avions entendu dire, nous l'avons vu dans la cité du Seigneur des armées; dans la cité de notre Dieu : Dieu l'affermit pour toujours.
Recogitámus, Deus, misericórdiam tuam * in médio templi tui.
O Dieu nous rappelons la mémoire de Ta bonté, au milieu de Ton temple.
Secúndum nomen tuum, Deus, sic et laus tua in fines terræ; * iustítia plena est déxtera tua.
Comme Ton nom, ô Dieu, ainsi Ta louange arrive jusqu'aux extrémités de la terre ; Ta droite est pleine de justice.
Lætétur mons Sion, et exsúltent fíliæ Iudæ * propter iudícia tua.
Que la montagne de Sion se réjouisse, que les filles de Juda soient dans l'allégresse, à cause de Tes jugements.
Circúmdate Sion et complectímini eam, * numeráte turres eius.
Parcourez Sion et faites-en le tour; comptez ses forteresses.
Pónite corda vestra in virtúte eius et percúrrite domos eius, * ut enarrétis in progénie áltera.
observez son rempart, examinez ses palais, pour le raconter à la génération future.
Quóniam hic est Deus, Deus noster in ætérnum et in sǽculum sǽculi; * ipse ducet nos in sǽcula.
Voilà Dieu qui est notre Dieu à jamais et toujours ; Il sera notre guide dans tous les siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Verax est Pater, véritas Fílius, véritas Spíritus, o beáta Trínitas.
Ant. Le Père est vrai, le Fils est la vérité, l'Esprit est la vérité, ô bienheureuse Trinité.
Ant. 9. Te iure laudant, te adórant, te gloríficant omnes creatúræ tuæ, o beáta Trínitas.
Ant. 9.
Psalmus 71 (72)
Psaume 71 (72)
Regia Messiæ potestaste
Le pouvoir royal du Messie
Apertis thesauris suis, obtulerunt ei munera, aurum et tus et myrrham (Mt 2, 11).
Ouvrant leurs coffrets, les mages lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe
Deus, iudícium tuum regi da * et iustítiam tuam fílio regis;
O Dieu, donne Tes jugements au roi, et Ta justice au fils du roi ;
iúdicet pópulum tuum in iustítia * et páuperes tuos in iudício.
qu'Il dirige Ton peuple avec justice, et Tes malheureux avec équité.
Afferant montes pacem pópulo, * et colles iustítiam.
Que les montagnes produisent la paix au peuple, ainsi que les collines, par la justice.
Iudicábit páuperes pópuli et salvos fáciet fílios ínopis * et humiliábit calumniatórem.
Qu'Il fasse droit aux malheureux de son peuple, qu'Il assiste les enfants du pauvre, et qu'Il humilie le calomniateur.
Et permanébit cum sole et ante lunam, * in generatióne et generatiónem.
Qu'on Te révère, tant que subsistera le soleil, tant que brillera la lune, d'âge en âge.
Descéndet sicut plúvia in gramen * et sicut imber írrigans terram.
Qu'Il descende comme la pluie sur le gazon, comme les ondées qui arrosent la terre.
Florébit in diébus eius iustítia et abundántia pacis, * donec auferátur luna.
Qu'en Ses jours le juste fleurisse, avec l'abondance de la paix, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de lune.
Et dominábitur a mari usque ad mare * et a Flúmine usque ad términos orbis terrárum.
Il dominera d'une mer à l'autre, du Fleuve aux extrémités de la terre.
Coram illo prócident íncolæ desérti, * et inimíci eius terram lingent.
Devant Lui se prosterneront les habitants du désert, et Ses ennemis mordront la poussière.
Reges Tharsis et ínsulæ múnera ófferent, * reges Arabum et Saba dona addúcent.
Les rois de Tharsis et les îles lui offriront des présents, les rois d'Arabie et de Saba apporteront des dons.
Et adorábunt eum omnes reges, * omnes gentes sérvient ei.
Et tous les rois se prosterneront devant Lui, toutes les nations Le serviront.
Quia liberábit ínopem clamántem * et páuperem, cui non erat adiútor.
Car Il délivrera le pauvre qui crie vers Lui, et le malheureux dépourvu de tout secours.
Parcet páuperi et ínopi * et ánimas páuperum salvas fáciet.
II aura pitié du misérable et de l'indigent, et il sauvera la vie du pauvre.
Ex oppressióne et violéntia rédimet ánimas eórum, * et pretiósus erit sanguis eórum coram illo.
Il les affranchira de l'oppression et de la violence, et leur sang aura du prix à ses yeux.
Et vivet, et dábitur ei de auro Arábiæ, et orábunt pro ipso semper; * tota die benedícent ei.
Et Il vivra, et on Lui donnera de l'or d'Arabie; on L'adorera sans cesse, tout le jour on Le bénira.
Et erit ubértas fruménti in terra, * in summis móntium fluctuábit;
Que les blés abondent dans le pays, jusqu'au sommet des montagnes !
sicut Líbanus fructus eius * et florébit de civitáte sicut fenum terræ.
Que leurs épis s'agitent comme les arbres du Liban, que les hommes fleurissent dans la ville comme l'herbe des champs.
Sit nomen eius benedíctum in sæcula, * ante solem permanébit nomen eius.
Que Son nom soit béni dans les siècles, tant que brillera le soleil, que Son nom se propage.
Et benedicéntur in ipso omnes tribus terræ, * omnes gentes magnificábunt eum.
Qu'on cherche en Lui la bénédiction ! Que toutes les nations Le proclament heureux !
Benedíctus Dóminus Deus, Deus Israel, * qui facit mirabília solus.
Béni soit le Seigneur Dieu, le Dieu d'Israël, qui seul fait des prodiges.
Et benedíctum nomen maiestátis eius in ætérnum; * et replébitur maiestáte eius omnis terra. Fiat, fiat.
Béni soit à jamais Son nom de majesté. Que toute la terre soit remplie de Sa majesté. Amen, Amen.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Te iure laudant, te adórant, te gloríficant omnes creatúræ tuæ, o beáta Trínitas.
Ant.
Ant. 10. Glória et honor Deo in unitáte Trinitátis, Patri et Fílio cum Sancto Spíritu, in sempitérna sæcula.
Ant. 10. Gloire et honneur à Dieu dans l'Unité de la Trinité, le Père, et le Fils, avec le Saint Esprit, pour les âges éternels.
Psalmus 95 (96)
Psaume 95 (96)
Dominus rex et iudex omnis terræ
Le Seigneur est roi et juge de toute la terre
Cantabant quasi canticum novum ante sedem in conspectu Agni (Cf. Ap 14, 3).
Ils chantaient comme un cantique nouveau devant le trône en présence de l'Agneau (Cf. Ap 14, 3).
Cantáte Dómino cánticum novum, * cantáte Dómino, omnis terra.
Chantez au Seigneur un cantique nouveau, chantez au Seigneur, toute la terre .
Cantáte Dómino, benedícite nómini eius, * annuntiáte de die in diem salutáre eius.
Chantez au Seigneur, bénissez Son nom ! Annoncez de jour en jour Son salut,
Annuntiáte inter gentes glóriam eius, * in ómnibus pópulis mirabília eius.
Racontez Sa gloire parmi les nations, Ses merveilles parmi tous les peuples.
Quóniam magnus Dóminus et laudábilis nimis, * terríbilis est super omnes deos.
Car le Seigneur est grand et digne de toute louange, Il est redoutable par dessus tous les dieux,
Quóniam omnes dii géntium inánia, * Dóminus autem cælos fecit.
car tous les dieux des nations sont néant. Mais le Seigneur a fait les cieux.
Magnificéntia et pulchritúdo in conspéctu eius, * poténtia et decor in sanctuário eius.
La splendeur et la magnificence sont devant Lui, la puissance et la majesté sont dans Son sanctuaire.
Afférte Dómino, famíliæ populórum, afférte Dómino glóriam et poténtiam, * afférte Dómino glóriam nóminis eius.
Rendez au Seigneur, famille des peuples, rendez au Seigneur gloire et puissance,  rendez au Seigneur la gloire due à Son nom.
Tóllite hóstias et introíte in átria eius, * adoráte Dóminum in splendóre sancto.
Apportez l'offrande et venez dans Ses parvis, prosternez vous devant le Seigneur avec l'ornement sacré.
Contremíscite a fácie eius, univérsa terra, * dícite in géntibus: «Dóminus regnavit!».
Tremblez devant Lui, vous, habitants de toute la terre, dites parmi les nations : « le Seigneur est roi ! ».
Etenim corréxit orbem terræ, qui non commovébitur; * iudicábit pópulos in æquitáte.
aussi le monde sera stable et ne chancellera pas ; Il jugera les peuples avec équité.
Læténtur cæli et exsúltet terra, sonet mare et plenitúdo eius; * gaudébunt campi et ómnia, quæ in eis sunt.
Que les cieux se réjouissent et que la terre soit dans l'allégresse ! Que la mer s'agite avec tout ce qu'elle contient ! Que la campagne s'égaie avec tout ce qu'elle renferme,
Tunc exsultábunt ómnia ligna silvárum a fácie Dómini, quia venit, * quóniam venit iudicáre terram.
que tous les arbres des forêts poussent des cris de joie devant le Seigneur , car Il vient, car Il vient pour juger la terre.
Iudicábit orbem terræ in iustítia * et pópulos in veritáte sua.
Il jugera le monde avec justice, et les peuples selon Sa vérité
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Glória et honor Deo in unitáte Trinitátis, Patri et Fílio cum Sancto Spíritu, in sempitérna sæcula.
Ant. Gloire et honneur à Dieu dans l'Unité de la Trinité, le Père, et le Fils, avec le Saint Esprit, pour les âges éternels.
Ant. 11. In Patre manet ætérnitas, in Fílio æquálitas, in Spíritu Sancto æternitátis æqualitatísque connéxio.
Ant. 11.
Psalmus 96 (97)
Psaume 96 (97)
Gloria Domini in iudicio
Gloire de Dieu dans sa justice
Hic psalmus salutem mundi significat et fidem omnium gentium in ipsum (S. Athanasius).
Ce psaume signifie le salut du monde et la foi de toute nation en lui (S. Athanase).
Dóminus regnávit! Exsúltet terra, * læténtur ínsulæ multæ.
Le Seigneur est roi : que la terre soit dans l'allégresse, que les îles nombreuses se réjouissent.
Nubes et calígo in circúitu eius, * iustítia et iudícium firmaméntum sedis eius.
La nuée et l'ombre l'environnent, la justice et l'équité sont la base de Son trône.
Ignis ante ipsum præcédet * et inflammábit in circúitu inimícos eius.
Le feu s'avance devant Lui, et dévore à l'entour Ses adversaires.
Illustrárunt fúlgura eius orbem terræ: * vidit et contrémuit terra.
Ses éclairs illuminent le monde : la terre le voit et tremble.
Montes sicut cera fluxérunt a fácie Dómini, * a fácie Dómini omnis terra.
Les montagnes se fondent comme la cire devant le Seigneur, devant le Seigneur de toute la terre.
Annuntiavérunt cæli iustítiam eius, * et vidérunt omnes pópuli glóriam eius.
Les cieux proclament Sa justice, et tous les peuples contemplent Sa gloire.
Confundántur omnes, qui adórant sculptília et qui gloriántur in simulácris suis. * Adoráte eum, omnes ángeli eius.
Ils seront confondus tous les adorateurs d'images, qui sont fiers de leurs idoles. Tous les anges se prosternent devant Lui.
Audívit et lætáta est Sion, et exsultavérunt fíliæ Iudæ * propter iudícia tua, Dómine.
Sion a entendu et s'est réjouie, les filles de Juda sont dans l'allégresse, à cause de Tes jugements, Seigneur.
Quóniam tu Dóminus, Altíssimus super omnem terram, * nimis exaltátus es super omnes deos.
Car Toi, Seigneur, Tu es le Très-Haut sur toute la terre, Tu es souverainement élevé au dessus de tous les dieux.
Qui dilígitis Dóminum, odíte malum; custódit ipse ánimas sanctórum suórum, * de manu peccatóris liberábit eos.
Vous qui aimez le Seigneur, haïssez le mal; Il garde les âmes de Ses fidèles, Il les délivre de la main des méchants.
Lux orta est iusto, * et rectis corde lætítia.
La lumière est semée pour le juste, et la joie pour ceux qui ont le cœur droit.
Lætámini, iusti, in Dómino * et confitémini memóriæ sanctitátis eius.
Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur, et rendez gloire à Son Saint Nom.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. In Patre manet ætérnitas, in Fílio æquálitas, in Spíritu Sancto æternitátis æqualitatísque connéxio.
Ant.
Ant. 12. Sanctus, sanctus, sanctus Dóminus Deus omnípotens, qui erat et qui est et qui ventúrus est.
Ant. 12. Saint, saint, saint, Seigneur Dieu tout puissant, qui était, qui est et qui vient.
Psalmus 97 (98)
Psaume 97 (98)
Dominus victor in iudicio
Le Seigneur est victorieux dans sa justice
Hic psalmus priorem Domini adventum significat et fidem omnium gentium (S. Athanasius).
Ce psaume signifie la première venue du Seigneur et la foi de toutes les nations (S. Athanase).
Cantáte Dómino cánticum novum, * quia mirabília fecit.
Chantez au Seigneur un chant nouveau, car Il a fait des merveilles.
Salvávit sibi déxtera eius, * et bráchium sanctum eius.
Sa droite l'a sauvé, et Son bras saint aussi.
Notum fecit Dóminus salutáre suum, * in conspéctu géntium revelávit iustítiam suam.
Le Seigneur a fait connaître Son salut, Il a révélé Sa justice aux nations.
Recordátus est misericórdiæ suæ * et veritátis suæ dómui Israel.
Il S'est souvenu de Sa miséricorde et de Sa vérité envers la maison d'Israël.
Vidérunt omnes términi terræ * salutáre Dei nostri.
Toutes les extrémités de la terre ont vu le salut de notre Dieu.
Iubiláte Deo, omnis terra, * erúmpite, exsultáte et psállite.
Jubilez pour Dieu, toute la terre, éclatez, exultez et psalmodiez.
Psállite Dómino in cíthara, * in cíthara et voce psalmi;
Psalmodiez pour le Seigneur sur la cithare, sur la cithare et par la voix du psaume.
in tubis ductílibus et voce tubæ córneæ, * iubiláte in conspéctu regis Dómini.
Avec les trompettes et au son du cor, jubilez en présence du Seigneur roi.
Sonet mare et plenitúdo eius, * orbis terrárum, et qui hábitant in eo.
Que la mer s'agite avec tout ce qu'elle renferme, que la terre et ses habitants fassent éclater leurs transports.
Flúmina plaudent manu, simul montes exsultábunt a conspéctu Dómini, * quóniam venit iudicáre terram.
Que les fleuves applaudissent, qu'ensemble les montagnes poussent des cris de joie, devant le Seigneur, car Il vient pour juger la terre.
Iudicábit orbem terrárum in iustítia * et pópulos in æquitáte.
Il jugera le monde avec justice, et les peuples avec équité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Sanctus, sanctus, sanctus Dóminus Deus omnípotens, qui erat et qui est et qui ventúrus est.
Ant. Saint, saint, saint, Seigneur Dieu tout puissant, qui était, qui est et qui vient.
℣. Tibi decus et impérium, o beáta Trínitas. ℟. Tibi glória et potéstas in sempitérna sǽcula.
Postea benedicat abbas:
Ensuite l'abbé bénit :
Christus perpétuæ det nobis gáudia vitæ. ℟. Amen.
Que le Christ nous donne la joie de la vie éternelle. ℟. Amen.
IN III NOCTURNO
AU IIIème NOCTURNE
Ant. 13. Benedícta sit sancta Trínitas atque indivísa Unitas: confitébimur ei, quia fecit nobíscum misericórdiam suam.
Ant. 13.
Canticum Is 33, 2-10
Cantique Is 33, 2-10
Oratio fiduciæ in miseria
Prière de confiance dans le malheur
In Christo sunt omnes thesauri sapientiæ et scientiæ absconditi (Col 2,3)
Dans le Christ sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science
Dómine, miserére nostri, te enim exspectávimus; esto bráchium nostrum in mane * et salus nostra in témpore tribulatiónis.
Seigneur, aie pitié de nous, nous T'avons attendu ; sois notre bras dès le matin, et notre salut au temps de la tribulation.
A voce fragóris fugérunt pópuli, * ab exaltatióne tua dispérsæ sunt gentes.
A la voix de Ton Ange, les peuples ont fui, et devant Ta grandeur les nations seront dispersées.
Et congregabúntur spólia, sicut collígitur bruchus; * sicut discúrrunt locústæ, ad ea discúrritur.
On amassera les dépouilles comme on amasse les sauterelles, dont on remplit des fosses entières.
Sublímis est Dóminus, quóniam hábitat in excélso; * implet Sion iudício et iustítia.
Le Seigneur a été exalté, car Il réside en haut; Il a rempli Sion d'équité et de justice.
Et erit fírmitas in tempóribus tuis; divítiæ salútis sapiéntia et sciéntia: * timor Dómini ipse est thesáurus eíus.
La foi régnera dans votre temps; la sagesse et la science seront les richesses du salut; la crainte du Seigneur en sera le trésor.
Ecce præcónes clamábunt foris, * ángeli pacis amáre flebunt.
Ceux qui voient crieront au dehors; les messagers de paix pleureront amèrement.
Dissipátæ sunt viæ, cessávit tránsiens per sémitam; írritum fecit pactum, * reiécit testes, non reputávit hómines.
Les chemins sont abandonnés, personne ne passe dans les sentiers; Il a rompu l'alliance, Il a rejeté les villes, Il n'a pas eu d'égard pour les hommes.
Luget et elanguéscit terra, * confúsus est Líbanus et obsórduit,
La terre pleure et languit; le Liban est confus et souillé;
et factus est Saron sicut desértum, * et exaruérunt Basan et Carmélus.
Saron a été changé en désert; Basan et le Carmel ont été dépouillés.
"Nunc consúrgam, dicit Dóminus, * nunc exaltábor, nunc sublevábor."
Maintenant Je Me lèverai, dit le Seigneur; maintenant Je serai exalté, maintenant Je serai élevé.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Canticum Is 33,13-16
Cantique Is 33,13-16
Deus iudicabit in iustitia
Dieu jugera avec justice
Vobis est repromissio et filiis vestris et omnibus qui longe sunt (Act 2,39)
Car c'est pour vous qu'est la promesse, et pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin.
Audíte, qui longe estis, quæ fécerim, * et cognoscíte, vicíni, fortitúdinem meam.
Ecoutez, vous qui êtes loin, ce que J'ai fait, et vous qui êtes près, connaissez Ma puissance.
Contérriti sunt in Sion peccatóres, * possédit tremor ímpios.
Les méchants ont été épouvantés à Sion, la frayeur a saisi les hypocrites.
Quis póterit habitáre de vobis cum igne devoránte? * Quis habitábit ex vobis cum ardóribus sempitérnis?
Qui de vous pourra demeurer dans le feu dévorant? qui de vous habitera dans les flammes éternelles ?
Qui ámbulat in iustítiis * et lóquitur æquitátes,
Celui qui marche dans la justice et qui parle selon la vérité,
qui réicit lucra ex rapínis * et éxcutit manus suas, ne múnera accípiat,
qui rejette un gain acquis par extorsion et qui secoue ses mains pour ne recevoir aucun présent,
qui obtúrat aures suas, ne áudiat sánguinem, * et claudit óculos suos, ne vídeat malum:
qui bouche ses oreilles pour ne pas entendre de propos sanguinaire, et qui ferme ses yeux pour ne pas voir le mal.
iste in excélsis habitábit, * muniménta saxórum refúgium eíus;
Celui-là habitera dans des lieux élevés, les hauts rochers fortifiés seront sa retraite;
panis ei datus est, * aquæ eíus fidéles sunt.
du pain lui sera donné, et ses eaux ne tariront pas.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Canticum Eccli 36,14-19
Cantique Eccli 36,14-19
Oratio pro populo Dei
Prière pourle peuple de Dieu
Hæc est vita, ut cognoscant te, solum Deum et quem misisti, Iesum Christum (Io 17,3)
Voici la vie, c'est qu'ils Te connaissent, Toile seul vrai Dieu, et Celui que Tu asenvoyé, Jésus-Christ.
Miserére plebi tuæ, super quam invocátum est nomen tuum, * et Israel, quem coæquásti primogénito tuo.
Aie pitié de Ton peuple, qui a été appelé de Ton nom, et d'Israël, que Tu as traité comme Ton fils aîné.
Miserére civitáti sanctificatiónis tuæ, * Ierusálem, loco requiéi tuæ.
Aie pitié de la ville que Tu as sanctifiée, Jérusalem, la cité de Ton repos.
Reple Sion maiestáte tua * et glória tua templum tuum.
Remplis Sion de Tes paroles ineffables, et Ton peuple, de Ta gloire.
Da testimónium his, qui ab inítio creatúræ tuæ sunt, * et súscita prædicatiónes, quas locúti sunt in nómine tuo.
Rends témoignage à ceux qui sont Tescréatures depuis le commencement, et vérifie les prédictions que les anciens prophètes ont prononcées en Ton nom.
Da mercédem sustinéntibus te, * ut prophétæ tui fidéles inveniántur.
Récompense ceux qui T'attendent, afin que Tes prophètes soient trouvés fidèles, et exauce les prières de Tes serviteurs,
Et exáudi oratiónes servórum tuórum,  secúndum beneplácitum super pópulo tuo, * et dírige nos in viam iustítiæ,
selon la bénédiction d'Aaron à Ton peuple, et conduis-nous dans la voie de la justice,
et sciant omnes, qui hábitant terram, * quia tu es Deus sæculórum.
afin que tous ceux qui habitent la terre sachent que Tu es le Dieu qui contemple les siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Benedícta sit sancta Trínitas atque indivísa Unitas: confitébimur ei, quia fecit nobíscum misericórdiam suam.
Ant.
℣. Verbo Dómini cæli firmáti sunt. ℟. Et Spíritu oris eius omnis virtus eórum.
Postea benedicat abbas:
Ensuite l'abbé bénit :
Ignem sui amóris accéndat Deus in córdibus nostris. ℟. Amen.
Que le Seigneur allume en nos coeurs le feu de Son amour. ℟. Amen.
Hymnus
Hymne
annotation: 3; %% (c4) TE(e) De(gh)um(h) lau(hg~)dá(hi)mus :(h.) *(;) te(e) Dó(g)mi(h)num(h) con(g)fi(hi)té(ivHG)mur.(g.) (::) Te(gi) æ(i)tér(j)num(i) Pa(hi)trem(h.) (;) o(e)mnis(g) ter(h)ra(h) ve(g)ne(hi)rá(ivHG)tur.(g.) (::) Ti(gi)bi(i) o(j)mnes(ih) An(i)ge(hg)li,(h.) (;) ti(e)bi(g) Cæ(h)li(h) et(h) u(h)ni(h)vér(h)sæ(h) Po(g)te(hi)stá(ivHG)tes :(g.) (::) Ti(gi)bi(i) Ché(j)ru(i)bim(h) et(h) Sé(i)ra(hg)phim(h.) (;) in(e)ces(gh)sá(h)bi(h)li(h) vo(h)ce(g) pro(hi)clá(ivHG)mant :(g.) (::) San(g_0hi)ctus :(h.) (::) San(g_0hi)ctus :(h.) (::) San(g_0hi)ctus(h.) (,) Dó(i)mi(h)nus(h) De(g)us(hi) Sá(i)ba(hg)oth.(g.) (::) Ple(gi)ni(i) sunt(i) cæ(j)li(i) et(h) ter(hi)ra(h.) (;) ma(e)ies(gh)tá(h)tis(h) gló(h)ri(g)æ(hi) tu(ivHG)æ.(g.) (::) Te(gi) glo(j)ri(i)ó(hi)sus(h.) (;) A(h)po(h)sto(h)ló(g)rum(hi) cho(ivHG)rus :(g.) (::) Te(gi) Pro(j)phe(i)tá(hi)rum(h.) (;) lau(h)dá(h)bi(g)lis(hi) nú(i)me(hg)rus :(g.) (::) Te(gi) Már(j)ty(i)rum(h) can(h)di(h)dá(hi)tus(h.) (;) lau(h)dat(g) ex(hi)ér(i)ci(hg)tus.(g.) (::) Te(gi) per(j) or(i)bem(h) ter(h)rá(hi)rum(h.) (;) san(e)cta(gh) con(h)fi(h)té(h)tur(g) Ec(hi)clé(i)si(hg)a :(g.) (::) Pa(g_0hi)trem(h.) (,) im(h)mén(h)sæ(h) ma(g)ies(hi)tá(ivHG)tis ;(g.) (::) Ve(gi)ne(i)rán(j)dum(i) tu(h)um(h) ve(hi)rum,(h.) (;) et(h) ú(h)ni(g)cum(hi) Fí(i)li(hg)um ;(g.) (::) San(g_0hi)ctum(h) quo(hi)que(h.) (,) Pa(h)rá(h)cli(g)tum(hi) Spí(i)ri(hg)tum.(g.) (::) Tu(gh) Rex(h) gló(hg)ri(h)æ,(hi) Chri(gg)ste.(e.) (::) Tu(e) Pa(gh)tris(h.) (,) sem(h)pi(h)tér(hg)nus(h) es(hi) Fí(g)li(g)us.(e.) (::) Tu(e) ad(gh) li(h)be(h)rán(h)dum(h) su(h)scep(h)tú(g)rus(h) hó(i)mi(hg)nem,(h.) (;) non(e) hor(g)ru(h)í(h)sti(h) Vír(hg)gi(h)nis(hi) ú(g)te(g)rum.(e.) (::) Tu(e) de(g)ví(h)cto(h) mor(h)tis(g) a(h)cú(i)le(hg)o,(h.) (;) a(e)pe(g)ru(h)í(h)sti(h) cre(h)dén(i)ti(h)bus(h.) (,) re(hg)gna(h) cæ(hi)ló(gg)rum.(e.) (::) Tu(e) ad(gh) déx(h)te(h)ram(h) De(g)i(h) se(i)des,(h.) (;) in(h) gló(hg)ri(h)a(hi) Pa(gg)tris.(e.) (::) Iu(gh)dex(h) cré(i)de(h)ris(h.) (;) es(hg)se(h) ven(hi)tú(gg)rus.(e.) (::) Te(e) er(g)go(h) quǽ(h)su(h)mus,(h'_) tu(h)is(h) fá(h)mu(g)lis(h) súb(i)ve(hg)ni,(h.) (;) quos(e) pre(g)ti(h)ó(h)so(h) sán(i)gui(h)ne(hg) re(h)de(hi)mí(gg)sti.(e.) (::) Æ(e)tér(fe)na(df) fac(evDC.) (;) cum(c) San(e)ctis(f) tu(g)is(g_') (,) in(g) gló(g)ri(g)a(g) nu(h)me(f)rá(gvFE)ri.(e.) (::) Sal(c)vum(de) fac(e) pó(e)pu(e)lum(e) tu(e)um(f) Dó(d)mi(f)ne,(evDC.) (;) et(c) bé(de)ne(e)dic(e) he(e)re(fe)di(d)tá(f)ti(gh) tu(gvFE)æ.(e.) (::) Et(e) re(fe)ge(d) e(f)os,(evDC.) (;) et(c) ex(de)tól(fe)le(d) il(g)los(g'_) (,) us(g)que(g) in(h) æ(f)tér(gvFE)num.(e.) (::) Per(e) sín(g)gu(h)los(h) di(hi)es,(h.) (;) be(h)ne(hg)dí(h)ci(hi)mus(gg) te.(e.) (::) Et(e) lau(g)dá(h)mus(h) no(h)men(h) tu(h)um(g) in(h) sǽ(i)cu(hg)lum,(h.) (;) et(h) in(h) sǽ(hg)cu(h)lum(hi) sǽ(g)cu(g)li.(e.) (::) Di(e)gná(gh)re(h) Dó(h)mi(h)ne(h) di(g)e(h) i(i)sto(h.) (;) si(e)ne(g) pec(h)cá(h)to(h) nos(hg) cu(h)sto(hi)dí(gg)re.(e.) (::) Mi(e)se(g)ré(h)re(h) no(g)stri(h) Dó(i)mi(hg)ne,(h.) (;) mi(h)se(hg)ré(h)re(hi) no(gg)stri.(e.) (::) Fi(e)at(g) mi(h)se(h)ri(h)cór(h)di(h)a(h) tu(h)a(h) Dó(h)mi(g)ne(h) su(i)per(hg) nos,(h.) (;) que(e)mád(g)mo(h)dum(h) spe(h)rá(hg)vi(h)mus(hi) in(gg) te.(e.) (::) In(c) te(de) Dó(fe)mi(d)ne(f) spe(gh)rá(gf/gf)vi :(ed..) (;) non(c) con(de)fún(fe)dar(d) in(f) æ(gh)tér(gfgvF~E~)num.(e.) (::)
annotation: 3; %% (c4) TE(e) De(gh)um(h) lau(hg~)dá(hi)mus :(h.) *(;) te(e) Dó(g)mi(h)num(h) con(g)fi(hi)té(ivHG)mur.(g.) (::) Te(gi) æ(i)tér(j)num(i) Pa(hi)trem(h.) (;) o(e)mnis(g) ter(h)ra(h) ve(g)ne(hi)rá(ivHG)tur.(g.) (::) Ti(gi)bi(i) o(j)mnes(ih) An(i)ge(hg)li,(h.) (;) ti(e)bi(g) Cæ(h)li(h) et(h) u(h)ni(h)vér(h)sæ(h) Po(g)te(hi)stá(ivHG)tes :(g.) (::) Ti(gi)bi(i) Ché(j)ru(i)bim(h) et(h) Sé(i)ra(hg)phim(h.) (;) in(e)ces(gh)sá(h)bi(h)li(h) vo(h)ce(g) pro(hi)clá(ivHG)mant :(g.) (::) San(g_0hi)ctus :(h.) (::) San(g_0hi)ctus :(h.) (::) San(g_0hi)ctus(h.) (,) Dó(i)mi(h)nus(h) De(g)us(hi) Sá(i)ba(hg)oth.(g.) (::) Ple(gi)ni(i) sunt(i) cæ(j)li(i) et(h) ter(hi)ra(h.) (;) ma(e)ies(gh)tá(h)tis(h) gló(h)ri(g)æ(hi) tu(ivHG)æ.(g.) (::) Te(gi) glo(j)ri(i)ó(hi)sus(h.) (;) A(h)po(h)sto(h)ló(g)rum(hi) cho(ivHG)rus :(g.) (::) Te(gi) Pro(j)phe(i)tá(hi)rum(h.) (;) lau(h)dá(h)bi(g)lis(hi) nú(i)me(hg)rus :(g.) (::) Te(gi) Már(j)ty(i)rum(h) can(h)di(h)dá(hi)tus(h.) (;) lau(h)dat(g) ex(hi)ér(i)ci(hg)tus.(g.) (::) Te(gi) per(j) or(i)bem(h) ter(h)rá(hi)rum(h.) (;) san(e)cta(gh) con(h)fi(h)té(h)tur(g) Ec(hi)clé(i)si(hg)a :(g.) (::) Pa(g_0hi)trem(h.) (,) im(h)mén(h)sæ(h) ma(g)ies(hi)tá(ivHG)tis ;(g.) (::) Ve(gi)ne(i)rán(j)dum(i) tu(h)um(h) ve(hi)rum,(h.) (;) et(h) ú(h)ni(g)cum(hi) Fí(i)li(hg)um ;(g.) (::) San(g_0hi)ctum(h) quo(hi)que(h.) (,) Pa(h)rá(h)cli(g)tum(hi) Spí(i)ri(hg)tum.(g.) (::) Tu(gh) Rex(h) gló(hg)ri(h)æ,(hi) Chri(gg)ste.(e.) (::) Tu(e) Pa(gh)tris(h.) (,) sem(h)pi(h)tér(hg)nus(h) es(hi) Fí(g)li(g)us.(e.) (::) Tu(e) ad(gh) li(h)be(h)rán(h)dum(h) su(h)scep(h)tú(g)rus(h) hó(i)mi(hg)nem,(h.) (;) non(e) hor(g)ru(h)í(h)sti(h) Vír(hg)gi(h)nis(hi) ú(g)te(g)rum.(e.) (::) Tu(e) de(g)ví(h)cto(h) mor(h)tis(g) a(h)cú(i)le(hg)o,(h.) (;) a(e)pe(g)ru(h)í(h)sti(h) cre(h)dén(i)ti(h)bus(h.) (,) re(hg)gna(h) cæ(hi)ló(gg)rum.(e.) (::) Tu(e) ad(gh) déx(h)te(h)ram(h) De(g)i(h) se(i)des,(h.) (;) in(h) gló(hg)ri(h)a(hi) Pa(gg)tris.(e.) (::) Iu(gh)dex(h) cré(i)de(h)ris(h.) (;) es(hg)se(h) ven(hi)tú(gg)rus.(e.) (::) Te(e) er(g)go(h) quǽ(h)su(h)mus,(h'_) tu(h)is(h) fá(h)mu(g)lis(h) súb(i)ve(hg)ni,(h.) (;) quos(e) pre(g)ti(h)ó(h)so(h) sán(i)gui(h)ne(hg) re(h)de(hi)mí(gg)sti.(e.) (::) Æ(e)tér(fe)na(df) fac(evDC.) (;) cum(c) San(e)ctis(f) tu(g)is(g_') (,) in(g) gló(g)ri(g)a(g) nu(h)me(f)rá(gvFE)ri.(e.) (::) Sal(c)vum(de) fac(e) pó(e)pu(e)lum(e) tu(e)um(f) Dó(d)mi(f)ne,(evDC.) (;) et(c) bé(de)ne(e)dic(e) he(e)re(fe)di(d)tá(f)ti(gh) tu(gvFE)æ.(e.) (::) Et(e) re(fe)ge(d) e(f)os,(evDC.) (;) et(c) ex(de)tól(fe)le(d) il(g)los(g'_) (,) us(g)que(g) in(h) æ(f)tér(gvFE)num.(e.) (::) Per(e) sín(g)gu(h)los(h) di(hi)es,(h.) (;) be(h)ne(hg)dí(h)ci(hi)mus(gg) te.(e.) (::) Et(e) lau(g)dá(h)mus(h) no(h)men(h) tu(h)um(g) in(h) sǽ(i)cu(hg)lum,(h.) (;) et(h) in(h) sǽ(hg)cu(h)lum(hi) sǽ(g)cu(g)li.(e.) (::) Di(e)gná(gh)re(h) Dó(h)mi(h)ne(h) di(g)e(h) i(i)sto(h.) (;) si(e)ne(g) pec(h)cá(h)to(h) nos(hg) cu(h)sto(hi)dí(gg)re.(e.) (::) Mi(e)se(g)ré(h)re(h) no(g)stri(h) Dó(i)mi(hg)ne,(h.) (;) mi(h)se(hg)ré(h)re(hi) no(gg)stri.(e.) (::) Fi(e)at(g) mi(h)se(h)ri(h)cór(h)di(h)a(h) tu(h)a(h) Dó(h)mi(g)ne(h) su(i)per(hg) nos,(h.) (;) que(e)mád(g)mo(h)dum(h) spe(h)rá(hg)vi(h)mus(hi) in(gg) te.(e.) (::) In(c) te(de) Dó(fe)mi(d)ne(f) spe(gh)rá(gf/gf)vi :(ed..) (;) non(c) con(de)fún(fe)dar(d) in(f) æ(gh)tér(gfgvF~E~)num.(e.) (::)
Te Deum laudámus : te Dóminum confitémur.
Nous Te louons, ô Dieu ! Nous Te bénissons, Seigneur.
Te ætérnum Patrem, omnis terra venerátur.
Toute la terre T'adore, ô Père éternel !
Tibi omnes ángeli, tibi cæli et univérsæ potestátes :
Tous les Anges, les Cieux et toutes les Puissances.
tibi chérubim et séraphim, incessábili voce proclámant: "Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth.
Les Chérubins et les Séraphins s'écrient sans cesse devant Toi : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, le Dieu des armées.
Pleni sunt cæli et terra maiestátis glóriæ tuæ."
Les cieux et la terre sont pleins de la majesté de Ta gloire.
Te gloriósus Apostolórum chorus, te prophetárum laudábilis númerus, te mártyrum candidátus laudat exércitus.
L'illustre chœur des Apôtres, La vénérable multitude des Prophètes, L'éclatante armée des Martyrs célèbrent Tes louanges.
Te per orbem terrárum sancta confitétur Ecclésia, Patrem imménsæ maiestátis;
L'Église sainte publie Tes grandeurs dans toute l'étendue de l'univers, Ô Père dont la majesté est infinie !
venerandum tuum verum et unicum Filium ;
Elle adore également Ton Fils unique et véritable ;
Sanctum quoque Paráclitum Spíritum.
Et le Saint-Esprit consolateur.
Tu rex glóriæ, Christe.
Ô Christ ! Tu es le Roi de gloire.
Tu Patris sempitérnus es Fílius. Tu, ad liberándum susceptúrus hóminem,
Tu es le Fils éternel du Père. Pour sauver les hommes et revêtir notre nature,
non horruísti Vírginis úterum.
Tu n'as pas dédaigné le sein d'une Vierge.
Tu, devícto mortis acúleo,
Tu as brisé l'aiguillon de la mort,
aperuísti credéntibus regna cælórum.
Tu as ouvert aux fidèles le royaume des cieux.
Tu ad déxteram Dei sedes, in glória Patris.
Tu es assis à la droite de Dieu dans la gloire du Père.
Iudex créderis esse ventúrus.
Nous croyons que Tu viendras juger le monde.
Te ergo quǽsumus, tuis fámulis subvéni, quos pretióso sánguine redemísti.
Nous Te supplions donc de secourir Tes serviteurs, rachetés de Ton Sang précieux.
Ætérna fac cum sanctis tuis in glória numerári.
Mets-nous au nombre de Tes Saints, pour jouir avec eux de la gloire éternelle.
¶ Salvum fac pópulum tuum, Dómine, et bénedic hereditáti tuæ.
¶ Sauve Ton peuple, Seigneur, et verse Tes bénédictions sur Ton héritage.
Et rege eos, et extólle illos usque in ætérnum.
Conduis Tes enfants et élève-les jusque dans l'éternité bienheureuse.
Per síngulos dies benedícimus te; et laudámus nomen tuum in sǽculum, et in sǽculum sǽculi.
Chaque jour nous Te bénissons ; Nous louons Ton nom à jamais, et nous le louerons dans les siècles des siècles.
Dignáre, Dómine, die isto sine peccáto nos custodíre.
Daigne, Seigneur, en ce jour, nous préserver du péché.
Miserére nostri, Dómine, miserére nostri.
Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous.
Fiat misericórdia tua, Dómine, super nos, quemádmodum sperávimus in te.
Que Ta miséricorde, Seigneur, se répande sur nous, selon l'espérance que nous avons mise en Toi.
In te, Dómine, sperávi: non confúndar in ætérnum.
C'est en Toi, Seigneur, que j'ai espéré, je ne serai pas confondu à jamais.
¶ Hæc ultima pars hymni ad libitum omitti potest.
¶ On peut omettre, au choix, la dernière partie de l'hymne.
Deinde abbas cantat evangelium de dominica currente, in cuius fine omnes respondent :
Ensuite, l'abbé chanté l'Evangile [du dimanche] courant, auquel tous répondent à la fin par :
℟. Amen
℟. Amen.
Conclúsio sancti Evangélii secúndum Matthǽum (28,16-20)
In illo tempore: Úndecim discípuli abiérunt in Galilǽam, in montem ubi constitúerat illis Iésus, et vidéntes eum adoravérunt; quidam autem dubitavérunt. Et accédens Iésus locútus est eis dicens: “Dáta est mihi omnis potéstas in cælo et in terra. Eúntes ergo docéte omnes gentes, baptizántes eos in nómine Patris et Fílii et Spíritus Sancti, docéntes eos serváre ómnia, quæcúmque mandávi vobis. Et ecce ego vobíscum sum ómnibus diébus usque ad consummatiónem sǽculi.
En ce temps là : les onze disciples s’en allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait indiquée. Et Le voyant, ils L’adorèrent ; cependant, quelques-uns eurent des doutes. Et Jésus, S’approchant, leur parla ainsi : Toute puissance M’a été donnée dans le Ciel et sur la terre. Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, et leur enseignant à observer tout ce que Je vous ai commandé. Et voici que Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles.
Hymnus
Hymne
annotation: 2; %% (c4) TE(a) de(c)cet(de) laus,(evDCdde.) (,) * te(e) de(eg)cet(fe) hy(de)mnus,(e.) (;) ti(dh)bi(h) gló(hj)ri(g)a(g'_[oh:h]) (,) De(g)o(e') Pa(f)tri(g') et(e) Fí(f')li(e)o,(d'_) (,) cum(e) San(eg)cto(fe) Spí(d')ri(c)tu,(d.) (;) in(hjh___) saé(g')cu(f)la(e_[oh:h][ll:1]d) sae(c)cu(d)ló(e_[uh:l]fED.c!dw!e_[uh:l]f)rum.(e[ll:1]d..) (;) A(a_c[ull:0]!d!ewfED)men.(cd..) (::)
annotation: 2; %% (c4) TE(a) de(c)cet(de) laus,(evDCdde.) (,) * te(e) de(eg)cet(fe) hy(de)mnus,(e.) (;) ti(dh)bi(h) gló(hj)ri(g)a(g'_[oh:h]) (,) De(g)o(e') Pa(f)tri(g') et(e) Fí(f')li(e)o,(d'_) (,) cum(e) San(eg)cto(fe) Spí(d')ri(c)tu,(d.) (;) in(hjh___) saé(g')cu(f)la(e_[oh:h][ll:1]d) sae(c)cu(d)ló(e_[uh:l]fED.c!dw!e_[uh:l]f)rum.(e[ll:1]d..) (;) A(a_c[ull:0]!d!ewfED)men.(cd..) (::)
Te decet laus, * te decet hymnus. Tibi glória Deo Patri et Fílio, cum Sancto Spíritu, in sǽcula sæculórum. Amen.
A Toi notre louange, à Toi notre chant, A Toi la gloire, Dieu, Père et Fils avec l'Esprit Saint, pour les siècles des siècles. Amen.
Oratio diei cum conclusione longiori.
Oraison du jour avec la conclusion longue.
Orémus.
Prions.
Deus Pater, qui, Verbum veritátis et Spíritum sanctificatiónis mittens in mundum, admirábile mystérium tuum homínibus declárasti, da nobis, in confessióne veræ fídei, ætérnæ glóriam Trinitátis agnóscere, et Unitátem adoráre in poténtia maiestátis.
Dieu notre Père, qui en envoyant le Verbe de vérité et l'Esprit de sanctification dans le monde as révélé Ton mystère admirable aux hommes, accorde nous de pouvoir discerner, en professant la vraie foi, la gloire de Ta Trinité et d'adorer Ton Unité dans la puissance de Ta Majesté.
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Divínum auxilium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Que le secours divin demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut