Feria IV 3 Ianuarii 2024
Tertio Nonas Ianuarii., luna vigesima secunda.
Die 3 ianuarii
En France : Mémoire de sainte Geneviève (notice 8)
Au Luxembourg : Mémoire de sainte Irmine (notice, le 24 décembre n 4)
1. Sanctíssimi Nóminis Iesu, in quo solo omne flectátur genu, cæléstium, terréstrium et infernórum, ad glóriam divínæ maiestátis.
1. Le très saint Nom de Jésus, devant qui doit fléchir tout genou, aux cieux, sur terre et dans l’abîme, pour la gloire de la divine majesté.
2. Romæ in cœmetério Callísti via Appia, deposítio sancti Anthéri, papæ, qui, post Pontiánum mártyrem, brevem ténuit episcopátum.
2. À Rome, au cimetière de Calliste sur la voie Appienne, en 236, la mise au tombeau de saint Anthère, pape, qui, après le martyre de saint Pontien, occupa brièvement le siège épiscopal.
3. Apud Nicomedíam in Bithynia, sanctórum Theopémpti et Theónæ, qui in persecutióne Diocletiáni imperatóris martyrium obiérunt.
3. À Nicomédie en Bithynie, vers 304, les saints Théopemptos et Théonas, qui subirent le martyre durant la persécution de Dioclétien.
4. Cæsaréæ in Cappadócia, sancti Górdii centuriónis, mártyris, quem sanctus Basilíus verum æmulum centuriónis Cruci adstántis laudat, eo quod in Diocletiáni imperatóris persecutióne Iesum Dei Fílium conféssus sit.
4. À Césarée de Cappadoce, vers 304, saint Gordien centurion, martyr. Saint Basile le loue comme un véritable émule du centurion présent près de la croix, parce que lui aussi, durant la persécution de Dioclétien, confessa en Jésus le Fils de Dieu.
5. Patávii in Venétia, commemorátio sancti Daniélis, diáconi et mártyris.
5. À Padoue en Vénétie, commémoraison de saint Daniel, diacre et martyr, vers 304.
6. Párii in Hellespónto, sancti Theógenis, mártyris, qui, sub Licínio imperatóre inter tirónes ascítus, propter fidem christiánam militáre recúsans, cárceri cruciatibúsque datus est, demum in mare demérsus.
6. À Parios dans l’Hellespont, l’an 320, saint Théogène, martyr. Appelé comme recrue sous l’empereur Licinius, il refusa de servir dans l’armée au nom de sa foi chrétienne. Il fut emprisonné, soumis à la torture et enfin jeté dans la mer.
7. Viénnæ in Gállia Lugdunénsi, sancti Floréntii, epíscopi, qui Concílio Iúliæ Valéntiæ hábito intérfuit.
7. À Vienne en Gaule, vers 377, saint Florent, évêque, qui participa au concile de Valence.
8. Parísiis in Gállia, deposítio sanctæ Genovéfæ, vírginis Nemptodurénsis, quæ quíndecim annos nata, sancto Gerrnáno Autissiodorénsi epíscopo hortánte, vírginum velámen accépit, íncolas civitátis Hunnórurri incúrsu extérritos firmávit et concíves témpore famis sustínuit.
8. À Paris, vers l’an 500, la mise au tombeau de sainte Geneviève, vierge de Nanterre, qui, à l’âge de quinze ans, reçut le voile des vierges à l’invitation de saint Germain d’Auxerre. Elle réconforta les habitants de la cité lors de l’invasion des Huns, et vint-en aide à ses concitoyens pendant une famine.
9*. Leóntii in Sicília, sancti Luciáni, epíscopi.
9*. À Leontini en Sicile, au VIIIe ou IXe siècle, saint Lucien, évêque.
10*. In monastério Mannemaménsi in Kérala Indiæ dicióne, beáti Cyríaci Elíæ Chavara, presbyteri, fundatóris Congregatiónis Fratrum Carmelitárum Maríæ I mmaculátæ.
10*. À Koonam dans l’état indien du Kérala, en 1871, le bienheureux Élie Chavara, prêtre, fondateur de la Congrégation des Frères Carmes de Marie Immaculée.
Et álibi aliórum plurimórum sanctórum Mártyrum et Confessórum, atque sanctárum Vírginum.
Et en d'autres lieux, beaucoup de saints Martyrs, de Confesseurs et de  Vierges saintes.
℟. Deo grátias.
℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Pretiósa in conspéctu Dómini, (T.P. Allelúia.)
℟. Mors sanctórum eius, (T.P. Allelúia.)
℣. Elle est précieuse devant Dieu, (T.P. Alléluia.)
℟. La mort de Ses saints (T.P. Alléluia).
Lectio brevis (Iac 5, 8-11)
Lecture brève (Iac 5, 8-11)
Patiéntes estóte, et vos, confirmáte corda vestra, quóniam advéntus Dómini appropinquávit. Nólite ingemíscere fratres, in altérutrum, ut non iudicémini; ecce iudex ante iánuam assístit. Exémplum accípite, fratres, labóris et patiéntiæ prophétas, qui locúti sunt in nómine Dómini. Ecce beatificámus eos, qui sustinuérunt; sufferéntiam Iob audístis et finem Dómini vidístis, quóniam miséricors est Dóminus et miserátor.
Soyez donc patients, vous aussi, et affermissez vos cœurs, car l'avènement du Seigneur est proche. Ne vous plaignez pas les uns des autres, frères, afin que vous ne soyez pas jugés. Voici, le juge est à la porte. Prenez, frères, pour modèle de souffrance et de patience dans les afflictions les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. Voici, nous appelons heureux ceux qui ont tenu bon. Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin que le Seigneur lui a accordée ; car le Seigneur est miséricordieux et compatissant.
Verbum Dómini. ℟. Deo grátias.
Parole du Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Sancta María et omnes Sancti intercédant pro nobis ad Dóminum, ut nos mereámur ab eo adiuvári et salvári, qui vivit et regnat in sǽcula sæculórum. ℟. Amen.
Que sainte Marie et tous les Saints intercèdent pour nous auprès du Seigneur, afin que nous obtenions de Lui le secours et le salut, Lui qui vit pour les siècles des siècles. ℟. Amen.
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Et fidélium ánimæ per misericórdiam Dei requiéscant in pace. ℟. Amen.
Et que les âmes des fidèles par la miséricorde de Dieu reposent en paix. ℟. Amen.
℣. Ite in pace. ℟. Deo grátias.
℣. Allez en paix. ℟. Rendons grâces à Dieu.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut