Les textes de l'office de lecture sont encore en construction. Ils ne sont malheureusement pas encore complets pour le moment. Si vous désirez méditer ces lectures bibiliques et patristiques, veuillez utiliser le cursus monastique de l'office divin.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Pange, lingua, gloriósi
Chante, ma langue,
próélium certáminis
les lauriers d’un glorieux combat,
et super crucis tropǽo
Sur le trophée de la Croix
dic triúmphum nóbilem,
chante le grand triomphe,
quáliter redémptor orbis
Raconte comment le Rédempteur du monde
immolátus vícerit.
triomphe en S’immolant.
De paréntis protoplásti
Dieu compatit au malheur
fraude factor cóndolens,
du premier homme sorti de Ses mains.
quando pomi noxiális
Dès qu’il mordit à la pomme funeste,
morte morsu córruit,
Adam se précipita dans la mort.
ipse lignum tunc notávit,
Dieu Lui- même désigna l’arbre nouveau pour réparer
damna ligni ut sólveret.
les malheurs causés par le premier.
Hoc opus nostræ salútis
Cette œuvre réparatrice,
ordo depopóscerat,
l’économie de notre salut la réclamait ;
multifórmis perditóris
Dieu voulait que l’artifice du serpent
arte ut artem fálleret,
fût déjoué par un autre artifice ;
et medélam ferret inde,
Il voulait porter le remède
hostis unde lǽserat.
là où l’ennemi avait causé le tort.
Quando venit ergo sacri
Quand donc fut arrivée
plenitúdo témporis,
la plénitude des temps annoncés,
missus est ab arce Patris
du haut du trône de Son Père,
Natus, orbis cónditor,
le Fils, créateur du monde, fut envoyé.
atque ventre virgináli
Dans le sein d’une Vierge,
carne factus pródiit.
Il Se revêtit de chair et Il naquit.
Lustra sex qui iam perácta
Le temps de six lustres est écoulé,
tempus implens córporis,
la durée de Sa vie mortelle est accomplie :
se volénte, natus ad hoc,
le Rédempteur, de Lui-même,
passióni déditus,
Se livre aux tourments de Sa Passion ; Agneau divin.
agnus in crucis levátur
Il est cloué à la croix,
immolándus stípite.
bois très saint sur lequel Il S’immole.
Æqua Patri Filióque,
Gloire soit éternellement
ínclito Paráclito,
à la bienheureuse Trinité.
sempitérna sit beátæ
Honneur égal au Père et au Fils,
Trinitáti glória,
comme aussi au Paraclet,
cuius alma nos redémit
car Sa grâce bienfaisante
atque servat grátia. Amen.
nous rachète et nous sauve. Amen.
Ant. 1. Díligam te, Dómine, virtus mea.
Ant. 1. Je T'aime, Seigneur, ma force.
Psalmus 17 (18), 2-30
Psaume 17 (18), 2-30
Gratiarum actio pro salute et victoria
Action de grâce pour le salut et la victoire.
In illa hora factus est terræmotus magnus (Apc 11, 13).
En cette heure se fit un grand tremblement de terre (Ap 11,13)
I
I
Díligam te, Dómine, fortitúdo mea. * Dómine, firmaméntum meum et refúgium meum et liberátor meus;
Je T'aimerai, Seigneur, ma force. Seigneur mon firmament, mon refuge et mon libérateur.
Deus meus, adiútor meus, et sperábo in eum; * protéctor meus et cornu salútis meæ et suscéptor meus.
Mon Dieu est mon secours, et j'espérerai en Lui. Il est mon protecteur, et la corne de mon salut, et mon défenseur.
Laudábilem invocábo Dóminum * et ab inimícis meis salvus ero.
J'invoquerai le Seigneur en le louant, et je serai délivré de mes ennemis.
Circumdedérunt me fluctus mortis, * et torréntes Bélial conturbavérunt me;
Les flots de la mort m'ont encerclé, et les torrents de Bélial m'ont affligé,
funes inférni circumdedérunt me, * præoccupavérunt me láquei mortis.
Les douleurs de la mort m'ont environné, et les torrents de l'iniquité m'ont rempli de trouble.
In tribulatióne mea invocávi Dóminum * et ad Deum meum clamávi;
Dans mon affliction j'ai invoqué le Seigneur, et j'ai crié vers mon Dieu.
exaudívit de templo suo vocem meam, * et clamor meus in conspéctu eius introívit in aures eius.
Et de Son saint temple Il a entendu ma voix ; et mon cri a pénétré en Sa présence jusqu'à Ses oreilles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Díligam te, Dómine, virtus mea.
Ant. Je T'aime, Seigneur, ma force.
Ant. 2. Salvum me fecit Dóminus, quóniam vóluit me.
Ant. 2. Le Seigneur m'a donné le salut, parce qu'Il s'est complu en moi.
II
Commóta est et contrémuit terra; fundaménta móntium concússa sunt et commóta sunt, * quóniam irátus est.
Ascéndit fumus de náribus eius, et ignis de ore eius dévorans; * carbónes succénsi processérunt ab eo.
Inclinávit cælos et descéndit, * et calígo sub pédibus eius.
Et ascéndit super cherub et volávit, * ferebátur super pennas ventórum.
Et pósuit ténebras latíbulum suum, in circúitu eius tabernáculum eius, * tenebrósa aqua, nubes áeris.
Præ fulgóre in conspéctu eius nubes transiérunt, * grando et carbónes ignis.
Et intónuit de cælo Dóminus, et Altíssimus dedit vocem suam: * grando et carbónes ignis.
Et misit sagíttas suas et dissipávit eos, * fúlgura iecit et conturbávit eos.
Et apparuérunt fontes aquárum, * et reveláta sunt fundaménta orbis terrárum
ab increpatióne tua, Dómine, * ab inspiratióne spíritus iræ tuæ.
Misit de summo et accépit me * et assúmpsit me de aquis multis;
erípuit me de inimícis meis fortíssimis et ab his, qui odérunt me, * quóniam confortáti sunt super me.
Oppugnavérunt me in die afflictiónis meæ, * et factus est Dóminus fulciméntum meum;
et edúxit me in latitúdinem, * salvum me fecit, quóniam vóluit me.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Salvum me fecit Dóminus, quóniam vóluit me.
Ant. Le Seigneur m'a donné le salut, parce qu'Il s'est complu en moi.
Ant. 3. Tu, Dómine, accénde lucérnam meam; illuminábis ténebras meas.
Ant. 3. Toi, Seigneur, Tu fais briller mon flambeau ; éclaire mes ténèbres
III
Et retríbuet mihi Dóminus secúndum iustítiam meam * et secúndum puritátem mánuum meárum reddet mihi,
quia custodívi vias Dómini * nec ímpie recéssi a Deo meo.
Quóniam ómnia iudícia eius in conspéctu meo, * et iustítias eius non réppuli a me;
et fui immaculátus cum eo * et observávi me ab iniquitáte.
Et retríbuet mihi Dóminus secúndum iustítiam meam * et secúndum puritátem mánuum meárum in conspéctu oculórum eius.
Cum sancto sanctus eris * et cum viro innocénte ínnocens eris
et cum elécto eléctus eris * et cum pervérso cállidus eris.
Quóniam tu pópulum húmilem salvum fácies * et óculos superbórum humiliábis.
Quóniam tu accéndis lucérnam meam, Dómine; * Deus meus illúminat ténebras meas.
Quóniam in te aggrédiar hóstium turmas * et in Deo meo transíliam murum.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Tu, Dómine, accénde lucérnam meam; illuminábis ténebras meas.
Ant. Toi, Seigneur, Tu fais briller mon flambeau ; éclaire mes ténèbres
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Da nobis, quǽsumus, Dómine, perseverántem in tua voluntáte famulátum, ut in diébus nostris et mérito et número pópulus tibi sérviens augeátur. Per Dóminum.
Seigneur, accorde-nous la grâce de persévérer dans la soumission à Ta volonté, pour que dans ces jours où nous vivons, le peuple dévoué à Ton service augmente en nombre et grandisse en sainteté.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut