℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
Hæc hora, quæ resplénduit
Cette heure qui resplendit
crucísque solvit núbila,
dissipe les sombres nuages de la croix ;
mundum tenébris éxuens,
elle repousse les ténèbres du monde
reddens seréna lúmina.
et lui rend une paisible lumière.
Hæc hora, qua resúscitans
C'est l'heure où Jésus ressuscita
Iesus sepúlcris córpora,
les corps des tombeaux
prodíre mortis líbera
et ordonna à des morts de se montrer librement
iussit refúso spíritu.
en leur rendant l'esprit.
Nováta sæcla crédimus
Nous croyons le monde renouvelé
mortis solútis légibus,
par l'abolition des lois de la mort,
vitæ beátæ múnera
et le don de la vie bienheureuse
cursum perénnem cúrrere.
offert éternellement.
Iesu, tibi sit glória,
A Toi, Jésus, soit la louange,
qui morte victa prænites,
glorieux vainqueur de la mort ;
cum Patre et almo Spíritu,
louange au Père et à l'Esprit,
in sempitérna sǽcula. Amen.
à travers les siècles sans fin. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.
Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Psalmus 118 (119), 161-168
Psaume 118 (119), 161-168
XXI ( Sin )
XXI ( Sin )
Príncipes persecúti sunt me gratis, * et a verbis tuis formidávit cor meum.
Les princes m'ont persécuté sans raison, et mon coeur n'a été effrayé que de Tes paroles.
Lætábor ego super elóquia tua, * sicut qui invénit spólia multa.
Je mets ma joie dans Ta parole, comme celui qui a trouvé de riches dépouilles.
Mendácium ódio hábui et abominátus sum; * legem autem tuam diléxi.
J'ai haï l'iniquité, et je l'ai eue en horreur; mais j'ai aimé Ta loi.
Sépties in die laudem dixi tibi * super iudícia iustítiæ tuæ.
Sept fois le jour j'ai dit Ta louange, au sujet des jugements de Ta justice.
Pax multa diligéntibus legem tuam, * et non est illis scándalum.
Il y a une grande paix pour ceux qui aiment Ta loi, et rien n'est pour eux une occasion de chute.
Exspectábam salutáre tuum, Dómine, * et præcépta tua feci.
J'attendais Ton salut, Seigneur, et j'ai aimé Tes commandements.
Custodívit ánima mea testimónia tua * et diléxi ea veheménter.
Mon âme a gardé Tes témoignages, et les a aimés ardemment.
Servávi mandáta tua et testimónia tua, * quia omnes viæ meæ in conspéctu tuo.
J'ai observé Tes commandements et Tes témoignages, car toutes mes voies sont devant Toi.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 132 (133)
Psaume 132 (133)
Fraternæ concordiæ iucunditas
Bonheur de la concorde fraternelle
Diligamus nos invicem, quia caritas ex Deo est (1 Io 4, 7).
Aimons-nous les uns les autres, car l'amour vient de Dieu. (1 Io 4, 7).
Ecce quam bonum et quam iucúndum * habitáre fratres in unum:
Ah! qu'il est bon et agréable pour des frères d'habiter ensemble!
sicut unguéntum óptimum in cápite, quod descéndit in barbam, barbam Aaron, * quod descéndit in oram vestiménti eius;
C'est comme le parfum répandu sur la tête, qui descend sur la barbe, la barbe d'Aaron; qui descend sur le bord de son vêtement.
sicut ros Hermon, * qui descéndit in montes Sion,
C'est comme la rosée de l'Hermon, qui descend sur la montagne de Sion.
quóniam illic mandávit Dóminus benedictiónem, * vitam usque in sǽculum.
Car c'est là que le Seigneur a envoyé Sa bénédiction * et la vie à jamais.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 139 (140)
Psaume 139 (140)
Tu es refugium meum
Tu es mon refuge
Filius hominis traditur in manus peccatorum (Mt 26, 45).
Le fils de l'homme sera livré aux mains des pécheurs ((Mt 26, 45).
Eripe me, Dómine, ab hómine malo, * a viro violéntiæ serva me.
Délivre-moi Seigneur, de l'homme méchant; délivre-moi de l'homme injuste.
Qui cogitavérunt mala in corde, * tota die constituébant prœ́lia.
Ils méditent l'iniquité dans leur coeur; tous les jours ils entreprennent des combats.
Acuérunt línguas suas sicut serpéntis, * venénum áspidum sub lábiis eórum.
Ils ont aiguisé leur langue comme celle du serpent; le venin des aspics est sous leurs lèvres.
Custódi me, Dómine, de manu peccatóris et a viro violéntiæ serva me, * qui cogitavérunt supplantáre gressus meos.
Seigneur, préserve-moi de la main du pécheur, et délivre-moi des hommes injustes, qui ne pensent qu'à me renverser.
Abscondérunt supérbi láqueum mihi et funes extendérunt in rete, * iuxta iter offendícula posuérunt mihi.
Les superbes m'ont dressé des pièges en secret, et ils ont tendu des filets pour me prendre; près du chemin ils ont mis de quoi me faire tomber
Dixi Dómino: «Deus meus es tu; * áuribus pércipe, Dómine, vocem deprecatiónis meæ».
J'ai dit au Seigneur: Tu es mon Dieu; exauce, Seigneur, la voix de ma supplication.
Dómine, Dómine, virtus salútis meæ, * obumbrásti caput meum in die belli.
Seigneur, Seigneur, qui es la force de mon salut, Tu as mis ma tête à couvert au jour du combat.
Ne concédas, Dómine, desidéria ímpii; * consília eius ne perfícias.
N'accorde pas, Seigneur, les désirs de l'impie ; ne parfais pas ses projets.
[Exáltant caput, qui circúmdant me; * malítia labiórum ipsórum opériat eos.
[Que sur la tête de ceux qui m'assiègent retombe l'iniquité de leurs lèvres,
Cadant super eos carbónes ignis, * in fóveas deícias eos, et non exsúrgant.
que des charbons ardents soient secoués sur eux ! Que Dieu les précipite dans le feu, dans les abîmes d'où ils ne se relèvent plus!
Vir linguósus non firmábitur in terra, * virum violéntiæ mala cápient in intéritu. ]
Non, le calomniateur ne prospérera pas sur la terre, et le malheur poursuivra sans merci l'homme violent.]
Cognóvi quia fáciet Dóminus iudícium ínopis * et vindíctam páuperum.
Je sais que le Seigneur fera justice à l'indigent, et qu'Il vengera les pauvres.
Verúmtamen iusti confitebúntur nómini tuo, * et habitábunt recti in conspéctu tuo.
Mais les justes célébreront Ton nom, et les hommes droits habiteront devant Ton visage.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.
Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Lectio brevis (1 Cor 5, 7-8)
Lecture brève (1 Cor 5, 7-8)
Expurgáte vetus ferméntum, ut sitis nova conspársio, sicut estis ázymi. Etenim Pascha nostrum immolátus est Christus! Itaque festa celebrémus, non in ferménto véteri neque in ferménto malítiæ et nequítiæ, sed in ázymis sinceritátis et veritátis.
Purifiez-vous du vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, comme aussi vous êtes des azymes ; car notre Pâque, le Christ, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain ni avec un levain de malice et de perversité, mais avec les azymes de la pureté et de la vérité.
℣. Mane nobíscum, Dómine, allelúia.
℟. Quóniam advesperáscit, allelúia.
℣. Reste avec nous, Seigneur, alléluia.
℟. Car le soir approche, alléluia.
Orémus.
Prions.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Deus, qui libertátis nostræ auctor es et salútis, exáudi supplicántium voces, et, quos sánguinis Fílii tui effusióne redemísti, fac, ut per te vívere et perpétua in te váleant incolumitáte gaudére.
Ô Dieu qui es l'auteur de notre liberté et de notre salut, écoute favorablement les voix de ceux qui Te supplient, et, ceux que Tu as rachetés par l'effusion du sang de Ton Fils, fais qu'ils soient dignes de vivre par Toi et de se réjouir pour toujours en Toi de Ton salut.
Dóminus vobíscum.
Le Seigneur soit avec vous.
℟. Et cum spíritu tuo.
℟. Et avec votre esprit.
Benedícat vos omnípotens Deus, Pater, et Fílius, et Spíritus Sanctus.
Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, et le Fils et le Saint Esprit.
℟. Amen.
℟. Amen.
Vel alia formula benedictionis, sicut in Missa.
Ou une autre formule de bénédiction, comme à la Messe.
Et si fit dimissio, sequitur invitatio:
Et si on fait un renvoi, on ajoute l'invitation :
Absente sacerdote vel diacono, et in recitatione a solo, sic concluditur:
En l'absence d'un diacre ou d'un prêtre, et dans la récitation seul, on conclut ainsi :

Dóminus nos benedícat, et ab omni malo deféndat, et ad vitam perdúcat ætérnam. ℟. Amen.

Que le Seigneur nous bénisse, qu'Il nous défende de tout mal, et qu'Il nous fasse parvenir à la vie éternelle. ℟. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut