Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Allelúia.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia.
annotation: 3g; %% (c4) Al(g)le(h)lú(j)ia,(ji) *(,) al(h>)le(g)lú(gh)ia,(gf) al(g)le(gf)lú(e)ia.(e) (::) E(i) u(i) o(j) u(hi) a(h) e.(g) (::)
annotation: 3g; %% (c4) Al(g)le(h)lú(j)ia,(ji) *(,) al(h>)le(g)lú(gh)ia,(gf) al(g)le(gf)lú(e)ia.(e) (::) E(i) u(i) o(j) u(hi) a(h) e.(g) (::)
Ant. 1. Allelúia, allelúia, allelúia.
Ant. 1. Alléluia, alléluia, alléluia.
PSALMUS 134
PSAUME 134
Laudáte nomen Dómini, * laudáte, servi Dómini,
Louez le nom du Seigneur, louez-Le, serviteurs du Seigneur,
qui statis in domo Dómini, * in átriis domus Dei nostri.
Vous qui vous tenez dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu.
Laudáte Dóminum, quia bonus Dóminus ; * psállite nómini eius, quóniam suáve.
Louez le Seigneur, car le Seigneur est bon ; chantez Son nom, car il est doux.
Quóniam Iacob elégit sibi Dóminus, * Israel in pecúlium sibi.
Car le Seigneur s'est choisi Jacob, Israël pour Sa possession particulière.
Quia ego cognóvi quod magnus est Dóminus * et Deus noster præ ómnibus diis.
Je sais que le Seigneur est grand, que notre Dieu est au-dessus de tous les dieux.
Omnia quæcúmque vóluit, Dóminus fecit in cælo et in terra, * in mari et in ómnibus abýssis.
Tout ce que le Seigneur veut, Il le fait, au ciel et sur la terre, dans les mers et tous les abîmes.
Addúcens nubes ab extrémo terræ, fúlgura in plúviam facit, * prodúcit ventos de thesáuris suis.
Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs pour la pluie, Il tire le vent de Ses trésors.
Qui percússit primogénita Ægýpti * ab hómine usque ad pecus.
Il frappa les premiers-nés d'Égypte, depuis l'homme jusqu'au bétail.
Misit signa et prodígia in médio tui, Ægýpte, * in pharaónem et in omnes servos eius.
Il envoya des signes et des prodiges au milieu de toi, Égypte, contre Pharaon et tous ses serviteurs.
Qui percússit gentes multas * et occídit reges fortes :
Il frappa des nations nombreuses et fit périr des rois puissants :
Sehon regem Amorræórum et Og regem Basan * et ómnia regna Chánaan.
Sihon, roi des Amoréens, Og, roi de Basan, et tous les royaumes de Canaan.
Et dedit terram eórum hereditátem, * hereditátem Israel pópulo suo.
Et Il donna leur pays en héritage, en héritage à Israël, Son peuple.
Dómine, nomen tuum in ætérnum ; * Dómine, memoriále tuum in generatiónem et generatiónem.
Seigneur, Ton nom subsiste à jamais ; Seigneur, Ton souvenir dure de génération en génération.
Quia iudicábit Dóminus pópulum suum * et servórum suórum miserébitur.
Car le Seigneur fera justice à Son peuple, et Il aura compassion de Ses serviteurs.
Simulácra géntium argéntum et aurum, * ópera mánuum hóminum.
Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or, ouvrage de mains d'hommes.
Os habent et non loquéntur ; * óculos habent et non vidébunt ;
Elles ont une bouche et ne parlent pas, des yeux et ne voient pas,
Aures habent et non áudient ; * neque enim est spíritus in ore ipsórum.
Des oreilles et n'entendent pas, et il n'y a point de souffle dans leur bouche.
Similes illis erunt, qui fáciunt ea, * et omnes qui confídunt in eis.
Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles.
Domus Israel, benedícite Dómino ; * domus Aaron, benedícite Domino ;
Maison d'Israël, bénissez le Seigneur ; maison d'Aaron, bénissez le Seigneur ;
domus Levi, benedícite Dómino ; * qui timétis Dóminum, benedícite Dómino.
Maison de Lévi, bénissez le Seigneur ; vous qui craignez le Seigneur, bénissez le Seigneur.
Benedíctus Dóminus ex Sion, * qui hábitat in Ierúsalem.
Béni soit de Sion le Seigneur, qui habite à Jérusalem.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
PSALMUS 135
PSAUME 135
Confitémini Dómino, quóniam bonus, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Rendez grâce au Seigneur, car Il est bon, car éternelle est Sa miséricorde.
Confitémini Deo deórum, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Rendez grâce au Dieu des dieux, car éternelle est Sa miséricorde.
Confitémini Dómino dominórum, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Rendez grâce au Seigneur des seigneurs, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui facit mirabília magna solus, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Lui seul fait de grandes merveilles, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui fecit cælos in intelléctu, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Il a fait les cieux avec sagesse, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui expándit terram super aquas, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Il a étendu la terre sur les eaux, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui fecit luminária magna, * quóniam in ætérnum misericórdia eius ;
Il a fait les grands luminaires, car éternelle est Sa miséricorde ;
solem, ut præésset diéi, * quóniam in ætérnum misericórdia eius ;
Le soleil pour présider au jour, car éternelle est Sa miséricorde ;
lunam et stellas, ut præéssent nocti, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
La lune et les étoiles pour présider à la nuit, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui percússit Ægýptum in primogénitis eórum, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Il frappa l'Égypte dans ses premiers-nés, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui edúxit Israel de médio eórum, * quóniam in ætérnum misericórdia eius ;
Il fit sortir Israël du milieu d'eux, car éternelle est Sa miséricorde ;
in manu poténti et bráchio exténto, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
D'une main forte et d'un bras étendu, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui divísit mare Rubrum in divisiónes, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Il divisa en deux la mer Rouge, car éternelle est Sa miséricorde.
Et tradúxit Israel per médium eius, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Il fit passer Israël au milieu d'elle, car éternelle est Sa miséricorde.
Et excússit pharaónem et virtútem eius in mari Rubro, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Et précipita Pharaon et son armée dans la mer Rouge, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui tradúxit pópulum suum per desértum, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Il conduisit Son peuple à travers le désert, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui percússit reges magnos, * quóniam in ætérnum misericórdia eius ;
Il frappa de grands rois, car éternelle est Sa miséricorde ;
et occídit reges poténtes, * quóniam in ætérnum misericórdia eius ;
Il fit périr des rois puissants, car éternelle est Sa miséricorde ;
Sehon regem Amorræórum, * quóniam in ætérnum misericórdia eius ;
Sihon, roi des Amoréens, car éternelle est Sa miséricorde ;
Et Og regem Basan, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Et Og, roi de Basan, car éternelle est Sa miséricorde.
Et dedit terram eórum hereditátem, * quóniam in ætérnum misericórdia eius ;
Il donna leur pays en héritage, car éternelle est Sa miséricorde ;
hereditátem Israel servo suo, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
En héritage à Israël, Son serviteur, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui in humilitáte nostra memor fuit nostri, * quóniam in ætérnum misericórdia eius ;
Il s'est souvenu de nous dans notre humiliation, car éternelle est Sa miséricorde ;
et redémit nos ab inimícis nostris, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Et nous a délivrés de nos ennemis, car éternelle est Sa miséricorde.
Qui dat escam omni carni, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Il donne la nourriture à toute chair, car éternelle est Sa miséricorde.
Confitémini Deo cæli, * quóniam in ætérnum misericórdia eius.
Rendez grâce au Dieu du ciel, car éternelle est Sa miséricorde.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
PSALMUS 136
PSAUME 136
Super flúmina Babylónis, illic sédimus et flévimus, * cum recordarémur Sion.
Au bord des fleuves de Babylone, là nous étions assis et nous pleurions, en nous souvenant de Sion.
In salícibus in médio eius * suspéndimus cítharas nostras.
Aux saules de la contrée nous avions suspendu nos harpes.
Quia illic rogavérunt nos, qui captívos duxérunt nos, * verba cantiónum
Là, ceux qui nous retenaient captifs nous demandaient des chants,
et, qui affligébant nos, lætítiam : * « Cantáte nobis de cánticis Sion ».
et nos oppresseurs de la joie : « Chantez-nous quelque chant de Sion ».
Quómodo cantábimus cánticum Dómini * in terra aliéna ?
Comment chanterions-nous un chant du Seigneur sur une terre étrangère ?
Si oblítus fúero tui, Ierúsalem, * oblivióni detur déxtera mea ;
Si je t'oublie, Jérusalem, que ma droite soit oubliée !
adhæ´reat lingua mea fáucibus meis, * si non memínero tui,
Que ma langue s'attache à mon palais, si je ne me souviens de toi,
si non præposúero Ierúsalem * in cápite lætítiæ meæ.
Si je ne mets Jérusalem au-dessus de toute ma joie !
Memor esto, Dómine, advérsus fílios Edom * diéi Ierúsalem;
Souviens-Toi, Seigneur, des enfants d'Édom, au jour de Jérusalem ;
qui dicébant : « Exinaníte, exinaníte * usque ad fundaméntum in ea ».
Eux qui disaient : « Rasez, rasez jusqu'à ses fondations ! »
Fília Babylónis devástans, beátus, qui retríbuet tibi* retributiónem tuam, quam retribuísti nobis ;
Fille de Babylone, vouée à la dévastation, heureux qui te rendra le mal que tu nous as fait ;
beátus, qui tenébit * et allídet párvulos tuos ad petram.
Heureux qui saisira et brisera tes petits enfants contre le rocher !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
PSALMUS 137
PSAUME 137
Confitébor tibi, Dómine, in toto corde meo, quóniam audísti verba oris mei. * In conspéctu angelórum psallam tibi,
Je Te louerai, Seigneur, de tout mon cœur, car Tu as entendu les paroles de ma bouche. Je Te chanterai en présence des anges,
adorábo ad templum sanctum tuum ; * et confitébor nómini tuo
je T’adorerai vers Ton temple saint, et je Te rendrai grâce pour Ton nom
propter misericórdiam tuam et veritátem tuam, * quóniam magnificásti super omne nomen elóquium tuum.
à cause de Ta miséricorde et de Ta vérité, car Tu as magnifié Ta parole au-dessus de tout nom.
In quacúmque die invocávero te, exáudi me ; * multiplicábis in ánima mea virtútem.
Le jour où je T’invoquerai, écoute-moi ; Tu multiplieras dans mon âme la force.
Confitebúntur tibi, Dómine, omnes reges terræ, * quia audiérunt elóquia oris tui.
Tous les rois de la terre Te rendront grâce, Seigneur, car ils ont entendu les paroles de Ta bouche.
Et cantábunt vias Dómini, * quóniam magna est glória Dómini ;
Et ils chanteront les voies du Seigneur, car grande est la gloire du Seigneur ;
quóniam excélsus Dóminus et húmilem réspicit, * et supérbum a longe cognóscit.
car le Seigneur est élevé et Il regarde l’humble, et Il connaît le superbe de loin.
Si ambulávero in médio tribulatiónis, vivificábis me ; et contra iram inimicórum meórum exténdes manum tuam, * et salvum me fáciet déxtera tua.
Si je marche au milieu de la détresse, Tu me vivifieras ; et contre la colère de mes ennemis, Tu étendras Ta main, et Ta droite me sauvera.
Dóminus perfíciet pro me ; Dómine, misericórdia tua in sæ´culum : * ópera mánuum tuárum ne despícias.
Le Seigneur accomplira pour moi ; Seigneur, Ta miséricorde est pour toujours : ne méprise pas les œuvres de Tes mains.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 3g; %% (c4) Al(g)le(h)lú(j)ia,(ji) (,) al(h>)le(g)lú(gh)ia,(gf) al(g)le(gf)lú(e)ia.(e) (::)
Ant. Allelúia, allelúia, allelúia.
Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.
Lectio brevis (Hebr 7, 24-27)
Lecture brève (Hebr 7, 24-27)
Iesus eo quod manet in ætérnum, intransgressíbile habet sacerdótium, unde et salváre in perpétuum potest accedéntes per semetípsum ad Deum, semper vivens ad interpellándum pro eis. Talis enim et decébat, ut nobis esset póntifex, sanctus, ínnocens, impollútus, segregátus a peccatóribus et excélsior cælis factus, qui non habet necessitátem cotídie, quemádmodum pontífices, prius pro suis delíctis hóstias offérre, deínde pro pópuli; hoc enim fecit semel semetípsum offeréndo.
Jésus, parce qu'Il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui ne se transmet point. De là vient aussi qu'Il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par Lui, puisqu'Il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. Tel est, en effet, le grand prêtre qu'il nous fallait, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et élevé au-dessus des cieux; qui n'a pas besoin, comme les grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices d'abord pour Ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, car ceci, Il l'a fait une fois pour toutes en S'offrant Lui-même.
 Responsorium breve
Répons bref 
℟. Gavísi sunt discípuli, * Allelúia, allelúia. Gavísi. ℣. Viso Dómino. * Allelúia, allelúia. Glória Patri. Gavísi.
℟. Les disciples furent emplis de joie, * Alléluia, alléluia. Les disciples. ℣. En voyant le Seigneur. * Alléluia, alléluia. Gloire au Père. Les disciples.
Hymnus
Hymne
annotation: 4; %% (c4)O(ffe) rex(dc) æ(ed)tér(g)ne,(fe) Dó(d)mi(de)ne,(e) (,) sem(g)per(g) cum(hj) Pa(h)tre(ghg) Fí(e)li(f)us,(g) (;) iux(g)ta(h) tu(f)am(g) i(fvED)má(e)gi(f)nem(g) (,) Ad(g)am(g) plas(hj)má(h)sti(gf) hó(g)mi(gvFE)nem.(e) (::) 2. Quem(ffe) di()á(dc)bo(ed)lus(g) de(fe)cé(d)pe(de)rat(e) (,) ho(g)stis(g) hu(hj)má(h)ni(ghg) gé(e)ne(f)ris,(g) (;) e(g)ius(h) et(f) for(g)mam(fvED) cór(e)po(f)ris(g) (,) sum(g)psí(g)sti(hj) tu(h) de(gf) Vír(g)gi(gvFE)ne,(e) (::) 3. Ut(ffe) nos(dc) De(ed)o(g) con(fe)iún(d)ge(de)res(e) (,) per(g) car(g)nis(hj) con(h)tu(ghg)bér(e)ni(f)um,(g) (;) da(g)tú(h)rus(f) in(g) bap(fvED)tís(e)ma(f)te,(g) (,) Re(g)dém(g)ptor,(hj) in(h)dul(gf)gén(g)ti(gvFE)am.(e) (::) 4. Tu(ffe) cru(dc)cem(ed) prop(g)ter(fe) hó(d)mi(de)nem(e) (,) sus(g)cí(g)pe(hj)re(h) di(ghg)gná(e)tus(f) es ;(g) (;) de(g)dí(h)sti(f) tu(g)um(fvED) sán(e)gui(f)nem(g) (,) no(g)stræ(g) sa(hj)lú(h)tis(gf) pré(g)ti(gvFE)um.(e) (::) 5. Tu(ffe) sur(dc)re(ed)xí(g)sti,(fe) gló(d)ri(de)am(e) (,) a(g) Pa(g)tre(hj) su(h)mens(ghg) dé(e)bi(f)tam ;(g) (;) per(g) te(h) et(f) nos(g) re(fvED)súr(e)ge(f)re(g) (,) de(g)vó(g)ta(hj) men(h)te(gf) cré(g)di(gvFE)mus.(e) (::) 6. E(ffe)sto(dc) per(ed)én(g)ne(fe) mén(d)ti(de)bus(e) (,) pas(g)chá(g)le,(hj) Ie(h)su,(ghg) gáu(e)di(f)um(g) (;) et(g) nos(h) re(f)ná(g)tos(fvED) grá(e)ti(f)æ(g) (,) tu(g)is(g) tri(hj)úm(h)phis(gf) ág(g)gre(gvFE)ga.(e) (::) 7. Ie(ffe)su,(dc) ti(ed)bi(g) sit(fe) gló(d)ri(de)a,(e) (,) qui(g) mor(g)te(hj) vi(h)cta(ghg) præ(e)ni(f)tes,(g) (;) cum(g) Pa(h)tre() et(f) al(g)mo(fvED) Spí(e)ri(f)tu,(g) (,) in(g) sem(g)pi(hj)tér(h)na(gf) sǽ(g)cu(gvFE)la.(e) (::) A(efe)men.(de) (::)
annotation: 4; %% (c4)O(ffe) rex(dc) æ(ed)tér(g)ne,(fe) Dó(d)mi(de)ne,(e) (,) sem(g)per(g) cum(hj) Pa(h)tre(ghg) Fí(e)li(f)us,(g) (;) iux(g)ta(h) tu(f)am(g) i(fvED)má(e)gi(f)nem(g) (,) Ad(g)am(g) plas(hj)má(h)sti(gf) hó(g)mi(gvFE)nem.(e) (::) 2. Quem(ffe) di()á(dc)bo(ed)lus(g) de(fe)cé(d)pe(de)rat(e) (,) ho(g)stis(g) hu(hj)má(h)ni(ghg) gé(e)ne(f)ris,(g) (;) e(g)ius(h) et(f) for(g)mam(fvED) cór(e)po(f)ris(g) (,) sum(g)psí(g)sti(hj) tu(h) de(gf) Vír(g)gi(gvFE)ne,(e) (::) 3. Ut(ffe) nos(dc) De(ed)o(g) con(fe)iún(d)ge(de)res(e) (,) per(g) car(g)nis(hj) con(h)tu(ghg)bér(e)ni(f)um,(g) (;) da(g)tú(h)rus(f) in(g) bap(fvED)tís(e)ma(f)te,(g) (,) Re(g)dém(g)ptor,(hj) in(h)dul(gf)gén(g)ti(gvFE)am.(e) (::) 4. Tu(ffe) cru(dc)cem(ed) prop(g)ter(fe) hó(d)mi(de)nem(e) (,) sus(g)cí(g)pe(hj)re(h) di(ghg)gná(e)tus(f) es ;(g) (;) de(g)dí(h)sti(f) tu(g)um(fvED) sán(e)gui(f)nem(g) (,) no(g)stræ(g) sa(hj)lú(h)tis(gf) pré(g)ti(gvFE)um.(e) (::) 5. Tu(ffe) sur(dc)re(ed)xí(g)sti,(fe) gló(d)ri(de)am(e) (,) a(g) Pa(g)tre(hj) su(h)mens(ghg) dé(e)bi(f)tam ;(g) (;) per(g) te(h) et(f) nos(g) re(fvED)súr(e)ge(f)re(g) (,) de(g)vó(g)ta(hj) men(h)te(gf) cré(g)di(gvFE)mus.(e) (::) 6. E(ffe)sto(dc) per(ed)én(g)ne(fe) mén(d)ti(de)bus(e) (,) pas(g)chá(g)le,(hj) Ie(h)su,(ghg) gáu(e)di(f)um(g) (;) et(g) nos(h) re(f)ná(g)tos(fvED) grá(e)ti(f)æ(g) (,) tu(g)is(g) tri(hj)úm(h)phis(gf) ág(g)gre(gvFE)ga.(e) (::) 7. Ie(ffe)su,(dc) ti(ed)bi(g) sit(fe) gló(d)ri(de)a,(e) (,) qui(g) mor(g)te(hj) vi(h)cta(ghg) præ(e)ni(f)tes,(g) (;) cum(g) Pa(h)tre() et(f) al(g)mo(fvED) Spí(e)ri(f)tu,(g) (,) in(g) sem(g)pi(hj)tér(h)na(gf) sǽ(g)cu(gvFE)la.(e) (::) A(efe)men.(de) (::)
O rex ætérne, Dómine, semper cum Patre Fílius, iuxta tuam imáginem Adam plasmásti hóminem.
Seigneur, roi éternel, Fils toujours uni au Père, à Ton image Tu créas Adam, le premier homme.
Quem diábolus decéperat hostis humáni géneris, eius et formam córporis sumpsísti tu de Vírgine.
Mais il fut trompé par le diable, l'ennemi du genre humain ; Tu pris alors de la Vierge un corps identique au sien.
Ut nos Deo coniúngeres per carnis contubérnium, datúrus in baptísmate, Redémptor, indulgéntiam.
Tu voulais nous unir à Dieu en partageant notre chair pour nous donner par le baptême, ô rédempteur, le pardon.
Tu crucem propter hóminem suscípere dignátus es; dedísti tuum sánguinem nostræ salútis prétium.
Pour sauver tous les hommes, Tu as voulu porter la croix ; Tu as donné Ton sang comme prix de notre salut.
Tu surrexísti, glóriam a Patre sumens débitam; per te et nos resúrgere devóta mente crédimus.
Ressuscité maintenant, Tu reçois du Père la gloire qui te revient ; nous croyons de toute notre âme que par toi nous ressusciterons.
Esto perénne méntibus paschále, Iesu, gáudium, et nos renátos grátiæ tuis triúmphis ággrega.
Demeure, ô Jésus, pour les âmes, la joie pascale à tout jamais. À la grâce, nous renaissons ; dans Ton triomphe entraîne-nous.
Iesu, tibi sit glória, qui morte victa prǽnites, cum Patre et almo Spíritu, in sempitérna sǽcula. Amen.
À Toi, Jésus, soit la louange, glorieux vainqueur de la mort louange au Père et à l'Esprit à travers les siècles sans fin !
℣. Mane nobíscum, Dómine, allelúia. ℟. Quóniam advesperáscit, allelúia.
℣. Reste avec nous, Seigneur, alléluia. ℟. Car le jour baisse, alléluia.
annotation: 7a; %% (c3) SI(e) man(e)sé(g)ri(h)tis(i) in(j>) me(i) *(,) et(io) ver(h)ba(j) me(l)a(k) in(j>) vo(i)bis(ji) mán(hg~)se(hi)rint,(i) (;) quod(i)cúm(j)que(i) pe(h)ti(h)e(f)ri(hho)tis(g) (,) fi(i)et(i) vo(h)bis,(hg) al(f>)le(e)lú(hg>)ia,(f) (,) al(g/h<)le(i)lú(hg>)ia,(f) al(g>)le(fg)lú(e)ia.(e) (::) E(i) u(i) o(j) u(i) a(h) e.(gf) (::)
annotation: 7a; %% (c3) SI(e) man(e)sé(g)ri(h)tis(i) in(j>) me(i) *(,) et(io) ver(h)ba(j) me(l)a(k) in(j>) vo(i)bis(ji) mán(hg~)se(hi)rint,(i) (;) quod(i)cúm(j)que(i) pe(h)ti(h)e(f)ri(hho)tis(g) (,) fi(i)et(i) vo(h)bis,(hg) al(f>)le(e)lú(hg>)ia,(f) (,) al(g/h<)le(i)lú(hg>)ia,(f) al(g>)le(fg)lú(e)ia.(e) (::) E(i) u(i) o(j) u(i) a(h) e.(gf) (::)
Ant. Si manséritis in me et verba mea in vobis mánserint, quodcúmque petiéritis, fiet vobis, allelúia, allelúia, allelúia.
Ant. Si vous demeurez en Moi et que Mes paroles demeurent en vous, tout ce que vous demanderez vous sera accordé, alléluia, alléluia, alléluia.
MAGNIFICAT
Magnificat
Magníficat ánima mea Dóminum, * et exsultávit spíritus meus in Deo salvatóre meo,
Mon âme magnifie le Seigneur, et mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generatiónes,
parce qu'Il a regardé l'humilité de Sa servante. Désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius,
parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses, Saint est Son nom,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum.
et Sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui;
Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé les superbes dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles;
Il a renversé les puissants de leurs trônes et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes.
Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ,
Il a secouru Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula.
comme Il l'avait promis à nos pères, à Abraham et à sa descendance pour les siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 7a; %% (c3) SI(e) man(e)sé(g)ri(h)tis(i) in(j>) me(i) (,) et(io) ver(h)ba(j) me(l)a(k) in(j>) vo(i)bis(ji) mán(hg~)se(hi)rint,(i) (;) quod(i)cúm(j)que(i) pe(h)ti(h)e(f)ri(hho)tis(g) (,) fi(i)et(i) vo(h)bis,(hg) al(f>)le(e)lú(hg>)ia,(f) (,) al(g/h<)le(i)lú(hg>)ia,(f) al(g>)le(fg)lú(e)ia.(e) (::)
Ant. Si manséritis in me et verba mea in vobis mánserint, quodcúmque petiéritis, fiet vobis, allelúia, allelúia, allelúia.
Ant. Si vous demeurez en Moi et que Mes paroles demeurent en vous, tout ce que vous demanderez vous sera accordé, alléluia, alléluia, alléluia.
Litania
Litanies
Infírmos sana, lapsos éleva. ℟. Kýrie eléison.
Guéris les malades, relève ceux qui sont tombés. ℟. Kýrie eléison.
Errántes pópuli tui convérte. ℟. Christe eléison.
Convertis dans Ton peuple ceux qui errent.℟. Christe Eléison.
Defúncti in tua pace requiéscant ætérna. ℟. Kýrie eléison.
Que les défunts reposent dans Ta paix éternelle. ℟. Kýrie eléison.
Deinde cantatur ab abbate :
Ensuite l'abbé chante :
Pater noster, qui es in cælis:
Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum;
que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;
qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.
que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,
et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
comme nous remettons à nos débiteurs ;
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem;
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
℟. Sed líbera nos a malo.
℟. Mais libère nous du malin.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Deus, innocéntiæ restitútor et amátor, dírige ad te tuórum corda servórum, ut, Spíritus tui fervóre concépto, et in fide inveniántur stábiles, et in ópere efficáces.
Dieu, qui aimes l'innocence et la fais recouvrer, oriente vers Toi les cœurs de Tes serviteurs, afin que sous l'ardente motion de Ton Esprit, ils deviennent stables dans la foi et actifs dans les œuvres.
Si præest sacerdos vel diaconus :
Si un prêtre ou un diacre dirige [l'office]:
℣. Dominus vobiscum. ℟. Et cum spiritu tuo.
℣. Le Seigneur soit avec vous. ℟. Et avec votre esprit.
Benedictio simplex:
Bénédiction simple :
Sit Dómini cleméntia dux nobis hinc ad æthra. ℟. Amen.
Que la clémence du Seigneur nous guide d'ici jusqu'aux ciel. ℟. Amen.
%% (c3)BE(e)ne(g)di(h)cá(i)mus(i) Dó(hi/ji/ig/ivHGFEfgf)mi(f)no.(e) R/.(::) De(eg!hwi)o(hi/ji/ig/ivHGFE) grá(fgf)ti(f)as.(e) (::)
%% (c3)BE(e)ne(g)di(h)cá(i)mus(i) Dó(hi/ji/ig/ivHGFEfgf)mi(f)no.(e) R/.(::) De(eg!hwi)o(hi/ji/ig/ivHGFE) grá(fgf)ti(f)as.(e) (::)
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Divínum auxílium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Que le secours de Dieu demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut