Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
%% (c3)De(h)us,(h) (,)in(h) ad(h)iu(h)tó(hi)ri(h)um(h) me(h)um(h) in(h)tén(h)de.(h) R/.(::) Dó(h)mi(h)ne,(h) (,) ad(h) ad(h)iu(h)ván(h)dum(h) me(h) fes(h)tí(h)na.(h) (:) Gló(h)ri(h)a(h) Pa(h)tri,(h) et(h) Fí(h)li(h)o,(h) (,) et(h) Spi(h)rí(h)tu(h)i(h) Sanc(h)to.(h) (:) Si(h)cut(h) e(h)rat(h) in(h) prin(h)cí(h)pi(h)o,(h) et(h) nunc,(h) et(h) sem(h)per,(h) (,) et(h) in(h) sǽ(h)cu(h)la(h) sæ(h)cu(h)ló(h)rum.(h) Am(h)en.(h:) Al(h)le(hi)lú(h)ia.(h) (::)
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen. Allelúia.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia.
annotation: 3g; %% (c4)Dó(g)mi(h)ne,(hj) *() pro(ji)bá(h)sti(g) me(gh) (,) et(g) co(g>)gno(f)ví(gh)sti(gf) me.(e) (::) E(i) u(i) o(j) u(hi) a(h) e.(g) (::)
annotation: 3g; %% (c4)Dó(g)mi(h)ne,(hj) *() pro(ji)bá(h)sti(g) me(gh) (,) et(g) co(g>)gno(f)ví(gh)sti(gf) me.(e) (::) E(i) u(i) o(j) u(hi) a(h) e.(g) (::)
Ant. 1. Dómine, * probásti me et cognovísti me.
Ant. 1. Seigneur, Tu me sondes et Tu me connais.
PSALMUS 138
PSAUME 138
Dómine, scrutátus es et cognovísti me, tu cognovísti sessiónem meam et resurrectiónem meam. * Intellexísti cogitatiónes meas de longe,
Seigneur, Tu m'as scruté et Tu me connais, Tu connais mon repos et mon lever. Tu pénètres de loin mes pensées,
sémitam meam et accúbitum meum investigásti.* Et omnes vias meas perspexísti,
Tu observes ma route et mon gîte, Et tous mes chemins Te sont familiers.
quia nondum est sermo in lingua mea, * et ecce, Dómine, tu novísti ómnia.
La parole n'est pas encore sur ma langue, et voici, Seigneur, Tu la connais entièrement.
A tergo et a fronte coartásti me * et posuísti super me manum tuam.
Tu m'enserres derrière et devant, et Tu poses sur moi Ta main.
Mirábilis nimis facta est sciéntia tua super me, * sublímis, et non attíngam eam.
Science trop merveilleuse pour moi, si haute que je ne puis l'atteindre.
Quo ibo a spíritu tuo * et quo a fácie tua fúgiam ?
Où irais-je loin de Ton Esprit, et où fuirais-je loin de Ta face ?
Si ascéndero in cælum, tu illic es ; * si descéndero in inférnum, ades.
Si je monte aux cieux, Tu y es ; si je me couche au séjour des morts, T'y voilà.
Si súmpsero pennas auróræ * et habitávero in extrémis maris,
Si je prends les ailes de l'aurore, et que j'aille habiter à l'extrémité de la mer,
Etiam illuc manus tua dedúcet me, * et tenébit me déxtera tua.
Là aussi Ta main me conduira, et Ta droite me saisira.
Si díxero : « Fórsitan ténebræ cómpriment me, * et nox illuminátio erit circa me »,
Si je dis : "Au moins les ténèbres me couvriront, et la nuit sera lumière autour de moi",
etiam ténebræ non obscurabúntur a te, et nox sicut dies illuminábitur* sicut ténebræ eius ita et lumen eius.
Les ténèbres mêmes ne sont pas obscures pour Toi, et la nuit brille comme le jour, les ténèbres sont comme la lumière.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
DIVISIO
Quia tu formásti renes meos, * contexuísti me in útero matris meæ.
C'est Toi qui as formé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
Confitébor tibi, quia mirabíliter plasmátus sum ; mirabília ópera tua, * et ánima mea cognóscit nimis.
Je Te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et mon âme le reconnaît bien.
Non sunt abscóndita ossa mea a te, cum factus sum in occúlto, * contéxtus in inferióribus terræ.
Mon corps n'était point caché devant Toi, Lorsque j'ai été fait dans un lieu secret, tissé dans les profondeurs de la terre.
Imperféctum adhuc me vidérunt óculi tui, et in libro tuo scripti erant omnes dies : * ficti erant, et nondum erat unus ex eis.
Quand je n'étais qu'une masse informe, Tes yeux me voyaient ; et sur Ton livre étaient tous inscrits les jours qui m'étaient destinés, Avant qu'aucun d'eux n'existât.
Mihi autem nimis pretiósæ cogitatiónes tuæ, Deus ; * nimis gravis summa eárum.
Que Tes pensées me sont précieuses, ô Dieu ; que le nombre en est grand.
Si dinumerábo eas, super arénam multiplicabúntur ; * si ad finem pervénerim, adhuc sum tecum.
Si je les compte, elles sont plus nombreuses que le sable ; je m'éveille, et je suis encore avec Toi.
Utinam occídas, Deus, peccatóres ; * viri sánguinum, declináte a me.
Ô Dieu, puisses-Tu faire mourir lles pécheurs ; Hommes de sang, éloignez-vous de moi.
Qui loquúntur contra te malígne : * exaltántur in vanum contra te.
Ils parlent de Toi d'une manière criminelle : ils s'élèvent vainement contre Toi.
Nonne, qui odérunt te, Dómine, óderam * et insurgéntes in te abhorrébam ?
N'aurais-je pas en haine, Seigneur, ceux qui Te haïssent, n'aurais-je pas du dégoût pour ceux qui s'élèvent contre Toi ?
Perfécto ódio óderam illos, * et inimíci facti sunt mihi.
Je les hais d'une parfaite haine ; Ils sont pour moi des ennemis.
Scrutáre me, Deus, et scito cor meum ; * proba me et cognósce sémitas meas
Scrute-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ; Éprouve-moi, et connais mes pensées.
et vide, si via vanitátis in me est, * et deduc me in via ætéma.
Et vois si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l'éternité.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 3g; %% (c4)Dó(g)mi(h)ne,(hj) () pro(ji)bá(h)sti(g) me(gh) (,) et(g) co(g>)gno(f)ví(gh)sti(gf) me.(e) (::)
Ant. Dómine, probásti me et cognovísti me.
Ant. Seigneur, Tu me sondes et Tu me connais.
annotation: 4g; %% (c4)A(e) vi(g)ro(g) in(hi)í(h)quo(h) *(,) lí(g)be(f)ra(g) me,(h) Dó(g)mi(f)ne.(e) (::) E(h) u(h) o(h) u(h) a(h) e.(g) (::)
annotation: 4g; %% (c4)A(e) vi(g)ro(g) in(hi)í(h)quo(h) *(,) lí(g)be(f)ra(g) me,(h) Dó(g)mi(f)ne.(e) (::) E(h) u(h) o(h) u(h) a(h) e.(g) (::)
Ant. 2. A viro iníquo * libera me, Dómine.
Ant. 2. Délivre-moi Seigneur, de l'homme méchant.
PSALMUS 139
PSAUME 139
Eripe me, Dómine, ab hómine malo, * a viro violéntiæ serva me.
Délivre-moi, Seigneur, de l'homme mauvais, préserve-moi de l'homme violent.
Qui cogitavérunt mala in corde, * tota die constituébant prœ´lia.
Ils méditent le mal dans leur cœur, tout le jour ils suscitent des querelles.
Acuérunt linguas suas sicut serpéntis, * venénum áspidum sub lábiis eórum.
Ils aiguisent leur langue comme le serpent, le venin de la vipère est sous leurs lèvres.
Custódi me, Dómine, de manu peccatóris et a viro violéntiæ serva me, * qui cogitavérunt supplantáre gressus meos.
Garde-moi, Seigneur, de la main du pécheur, préserve-moi de l'homme violent, qui méditent de me faire trébucher.
Abscondérunt supérbi láqueum mihi et funes extendérunt in rete, * iuxta iter offendícula posuérunt mihi.
Des orgueilleux m'ont caché un piège et des cordes, ils ont tendu un filet, le long du chemin ils m'ont dressé des embûches.
Dixi Dómino : « Deus meus es tu ; * áuribus pércipe, Dómine, vocem deprecatiónis meæ ».
J'ai dit au Seigneur : "Tu es mon Dieu", écoute, Seigneur, la voix de mes supplications.
Dómine, Domine, virtus salútis meæ, * obumbrásti caput meum in die belli.
Seigneur, mon Seigneur, force de mon salut, Tu as protégé ma tête au jour de la guerre.
Ne concédas, Dómine, desidéria ímpii ; * consília eius ne perfícias.
N'accorde pas, Seigneur, les désirs de l'impie, ne laisse pas réussir ses desseins.
Exáltant caput, qui circúmdant me ; * malítia labiórum ipsórum opériat eos.
Ils relèvent la tête, ceux qui m'entourent ; que la malice de leurs lèvres les recouvre.
Cadant super eos carbónes ignis, * in fóveas deícias eos, et non exsúrgant.
Que des charbons ardents tombent sur eux, qu'ils soient jetés dans le feu, dans des abîmes d'où ils ne se relèvent plus.
Vir linguósus non firmábitur in terra, * virum violéntiæ mala cápient in intéritu.
L'homme à la langue mauvaise ne s'affermira pas sur la terre, le malheur poursuivra l'homme violent jusqu'à sa ruine.
Cognóvi quia fáciet Dóminus * iudícium ínopis et vindíctam páuperum.
Je sais que le Seigneur fera justice au malheureux, et droit aux pauvres.
Verúmtamen iusti confitebúntur nómini tuo, * et habitábunt recti in conspéctu tuo.
Oui, les justes célébreront Ton nom, les hommes droits habiteront devant Ta face.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 4g; %% (c4)A(e) vi(g)ro(g) in(hi)í(h)quo(h) (,) lí(g)be(f)ra(g) me,(h) Dó(g)mi(f)ne.(e) (::)
Ant. A viro iníquo libera me, Dómine.
Ant. Délivre-moi Seigneur, de l'homme méchant.
annotation: 8g; %% (c3) DO(h)mi(h)ne(g) *() cla(h)má(f)vi(e) ad(g) te,(h`) ex(fe)áu(f)di(e) me.(e) (::) E(h) u(h) o(g) u(h) a(f) e.(e) (::)
annotation: 8g; %% (c3) DO(h)mi(h)ne(g) *() cla(h)má(f)vi(e) ad(g) te,(h`) ex(fe)áu(f)di(e) me.(e) (::) E(h) u(h) o(g) u(h) a(f) e.(e) (::)
Ant. 3. Dómine, * clamávi ad te, exáudi me.
Ant. 3. Seigneur, j'ai crié vers Toi et Tu m'as exaucé.
Quæ non repetitur in psalmo.
Qu'on ne répète pas dans le psaume.
PSALMUS 140
PSAUME 140
Dómine, clamávi ad te, ad me festína ; * inténde voci meæ, cum clamo ad te.
Seigneur, je T'invoque, hâte-Toi vers moi ; prête l'oreille à ma voix, quand je T'invoque.
Dirigátur orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo, * elevátio mánuum meárum ut sacrifícium vespertínum.
Que ma prière s'élève devant Ta face comme l'encens, et l'élévation de mes mains comme l'offrande du soir.
Pone, Dómine, custódiam ori meo * et vigíliam ad óstium labiórum meórum.
Place, Seigneur, une garde à ma bouche, une sentinelle à la porte de mes lèvres.
Non declínes cor meum in verbum malítiæ * ad machinándas machinatiónes in impietáte
N'incline pas mon cœur à des paroles mauvaises, pour fomenter des projets d'impiété
cum homínibus operántibus iniquitátem ; * et non cómedam ex delíciis eórum.
avec les hommes qui commettent l'iniquité ; et que je ne goûte pas leurs délices.
Percútiat me iustus in misericórdia et íncrepet me ; óleum autem peccatóris non impínguet caput meum, * quóniam adhuc et orátio mea in malítiis eórum.
Que le juste me frappe avec bonté et me reprenne, mais que l'huile du pécheur ne parfume pas ma tête ; car je prie encore contre leurs méfaits.
Deiécti in manus duras iúdicum eórum, * áudient verba mea, quóniam suávia erant.
Précipités au pouvoir de leur juge, ils entendront mes paroles, car elles étaient douces.
Sicut frusta dolántis et dirumpéntis in terra, * dissipáta sunt ossa eórum ad fauces inférni.
Comme lorsqu'on laboure et qu'on ouvre la terre, leurs os ont été dispersés à l'entrée du séjour des morts.
Quia ad te, Dómine, Dómine, óculi mei ; * ad te confúgi, non effúndas ánimam meam.
Car vers Toi, Seigneur, Seigneur, se tournent mes yeux ; en Toi je me confie, ne délaisse pas mon âme.
Custódi me a láqueo, quem statuérunt mihi, * et a scándalis operántium iniquitátem.
Garde-moi du piège qu'ils m'ont tendu, et des embûches de ceux qui font le mal.
Cadent in retiácula sua peccatóres simul, * ego autem ultra pertránseam.
Que les pécheurs tombent dans leurs propres filets, tandis que moi, je passerai outre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 8g; %% (c3) DO(h)mi(h)ne(g) () cla(h)má(f)vi(e) ad(g) te,(h`) ex(fe)áu(f)di(e) me.(e) (::)
Ant. Dómine, clamávi ad te, exáudi me.
Ant. Seigneur, j'ai crié vers Toi et Tu m'as exaucé.
 Responsorium breve
Répons bref 
annotation: 6; %% (c4) E(f)go(f) di(g)xi,(f) Dó(g)mi(gh)ne,(hg) *(;) Mi(f)se(gh)ré(gf)re(g) me(g)i.(f) (::) E(f)go.(f) (::) V/. Sa(ixhi)na(h) á(h)ni(h)mam(g) me(gh)am(g) (,) qui(h)a(g) pec(g)cá(g)vi(f) ti(gh)bi.(hg) *(::) Mi(f)se(gh)ré(gf)re.(g) (::) V/. Gló(h)ri(h)a(h) Pa(ixhi)tri,(h) et(g) Fí(gh)li(g)o,(g) (,) et(g) Spi(g)rí(h)tu(g)i(f) Sanc(g)to.(gh) (::) E(f)go.(f) (::)
annotation: 6; %% (c4) E(f)go(f) di(g)xi,(f) Dó(g)mi(gh)ne,(hg) *(;) Mi(f)se(gh)ré(gf)re(g) me(g)i.(f) (::) E(f)go.(f) (::) V/. Sa(ixhi)na(h) á(h)ni(h)mam(g) me(gh)am(g) (,) qui(h)a(g) pec(g)cá(g)vi(f) ti(gh)bi.(hg) *(::) Mi(f)se(gh)ré(gf)re.(g) (::) V/. Gló(h)ri(h)a(h) Pa(ixhi)tri,(h) et(g) Fí(gh)li(g)o,(g) (,) et(g) Spi(g)rí(h)tu(g)i(f) Sanc(g)to.(gh) (::) E(f)go.(f) (::)
℟. Ego dixi, Dómine, * Miserére mei. Ego. ℣. Sana ánimam meam, quia peccávi tibi. * Miserére. ℣. Glória Patri, et Fílio, et Spiritui Sancto.
℟. J'ai dit : Seigneur, * aie pitié de moi. J'ai dit. ℣. Guéris mon âme, car j'ai péché contre Toi.* Aie pitié de moi. Gloire au Père. J'ai dit.
Hymnus
Hymne
annotation: 4; %% (c4)Ie(f)su,(e) qua(g)dra(hg)ge(f)ná(gh)ri(gvFE)æ(e'_) (,) di(d)cá(dh)tor(h) abs(h)ti(hg)nén(gi)ti(hg)æ,(g.h.) (;) qui(h) ob(h) sa(g)lú(hg)tem(f) mén(g)ti(fe)um(d'_) (,) præ(f)cé(e)pe(g)ras(hg) ie(f)iú(gh)ni(gvFE)um,(e.) (::) 2. Ad(f)és(e)to(g) nunc(hg) Ec(f)clé(gh)si(gvFE)æ,(e'_) (,) ad(d)és(dh)to(h) pæ(h)ni(hg)tén(gi)ti(hg)æ,(g.h.) (;) qua(h) sup(h)pli(g)cá(hg)mus(f) cér(g)nu(fe)i(d'_) (,) pec(f)cá(e)ta(g) nos(hg)tra(f) dí(gh)lu(gvFE)i.(e.) (::) 3. Tu(f) re(e)tro(g)ác(hg)ta(f) crí(gh)mi(gvFE)na(e'_) (,) tu(d)a(dh) re(h)mít(h)te(hg) grá(gi)ti(hg)a(g.h.) (;) et(h) a(h) fu(g)tú(hg)ris(f) ád(g)hi(fe)be(d'_) (,) cus(f)tó(e)di(g)am(hg) mi(f)tís(gh)si(gvFE)me,(e.) (::) 4. Ut,(f) ex(e)pi(g)á(hg)ti(f) án(gh)nu(gvFE)is(e'_) (,) com(d)punc(dh)ti(h)ó(h)nis(hg) ác(gi)ti(hg)bus,(g.h.) (;) ten(h)dá(h)mus(g) ad(hg) pas(f)chá(g)li(fe)a(d'_) (,) di(f)gne(e) co(g)lén(hg)da(f) gáu(gh)di(gvFE)a.(e.) (::) 5. Te(f) re(e)rum(g) u(hg)ni(f)vér(gh)si(gvFE)tas,(e'_) (,) cle(d)mens,(dh) ad(h)ó(h)ret,(hg) Trí(gi)ni(hg)tas,(g.h.) (;) et(h) nos(h) no(g)vi(hg) per(f) vé(g)ni(fe)am(d'_) (,) no(f)vum(e) ca(g)ná(hg)mus(f) cán(gh)ti(gvFE)cum.(e.) (::)
annotation: 4; %% (c4)Ie(f)su,(e) qua(g)dra(hg)ge(f)ná(gh)ri(gvFE)æ(e'_) (,) di(d)cá(dh)tor(h) abs(h)ti(hg)nén(gi)ti(hg)æ,(g.h.) (;) qui(h) ob(h) sa(g)lú(hg)tem(f) mén(g)ti(fe)um(d'_) (,) præ(f)cé(e)pe(g)ras(hg) ie(f)iú(gh)ni(gvFE)um,(e.) (::) 2. Ad(f)és(e)to(g) nunc(hg) Ec(f)clé(gh)si(gvFE)æ,(e'_) (,) ad(d)és(dh)to(h) pæ(h)ni(hg)tén(gi)ti(hg)æ,(g.h.) (;) qua(h) sup(h)pli(g)cá(hg)mus(f) cér(g)nu(fe)i(d'_) (,) pec(f)cá(e)ta(g) nos(hg)tra(f) dí(gh)lu(gvFE)i.(e.) (::) 3. Tu(f) re(e)tro(g)ác(hg)ta(f) crí(gh)mi(gvFE)na(e'_) (,) tu(d)a(dh) re(h)mít(h)te(hg) grá(gi)ti(hg)a(g.h.) (;) et(h) a(h) fu(g)tú(hg)ris(f) ád(g)hi(fe)be(d'_) (,) cus(f)tó(e)di(g)am(hg) mi(f)tís(gh)si(gvFE)me,(e.) (::) 4. Ut,(f) ex(e)pi(g)á(hg)ti(f) án(gh)nu(gvFE)is(e'_) (,) com(d)punc(dh)ti(h)ó(h)nis(hg) ác(gi)ti(hg)bus,(g.h.) (;) ten(h)dá(h)mus(g) ad(hg) pas(f)chá(g)li(fe)a(d'_) (,) di(f)gne(e) co(g)lén(hg)da(f) gáu(gh)di(gvFE)a.(e.) (::) 5. Te(f) re(e)rum(g) u(hg)ni(f)vér(gh)si(gvFE)tas,(e'_) (,) cle(d)mens,(dh) ad(h)ó(h)ret,(hg) Trí(gi)ni(hg)tas,(g.h.) (;) et(h) nos(h) no(g)vi(hg) per(f) vé(g)ni(fe)am(d'_) (,) no(f)vum(e) ca(g)ná(hg)mus(f) cán(gh)ti(gvFE)cum.(e.) (::)
Iesu, quadragenáriæ
Jésus Toi qui a rendue sainte
dicátor abstinéntiæ,
l'abstinence de ce carême
qui ob salútem méntium
et qui, pour la santé de l'âme
præcéperas ieiúnium,
nous as commandé de jeûner
Adésto nunc Ecclésiæ,
Assiste à présent Ton Eglise
adésto pæniténtiæ,
assiste notre pénitence
qua supplicámur cérnui
qu'elle efface tous nos péchés
peccáta nostra dílui.
humblement nous T'en supplions
Tu retroácta crímina
Par Ta grâce fais-nous remise
tua remítte grátia
de toutes les fautes passées
et a futúris ádhibe
et de toute faute à venir
custódiam mitíssime,
préserve-nous dans Ta bonté
Ut, expiáti ánnuis
Ainsi purifiés chaque année
compunctiónis áctibus,
par ces actes de repentir
tendámus ad paschália
nous préparerons notre coeur
digne colénda gáudia.
à bien fêter la joie de Pâques
Te rerum univérsitas,
Que toute chose en l'univers
clemens, adóret, Trínitas
T'adore, ô Trinité clémente
et nos novi per véniam
renouvelés par le pardon
novum canámus cánticum. Amen.
chantons le cantique nouveau. Amen.
℣. Alis suis obumbrábit tibi. ℟. Et sub pennas eius confúgies.
℣. Il te couvrira de Ses ailes. ℟. Et tu te réfugieras sous Son plumage.
annotation: 8g; %% (c4)O(gj)pe(h)ra(h) *() quæ(gf) e(gh)go(h) fá(g)ci(fg)o(g) (,) te(g)sti(g)mó(h)ni(g)um(g) pér(g)hi(hg)bent(f) de(g) me,(f) (;) qui(h)a(gf) Pa(gh)ter(i) me(h) mi(g)sit.(g) (::) E(j) u(j) o(i) u(j) a(h) e.(g) (::)
annotation: 8g; %% (c4)O(gj)pe(h)ra(h) *() quæ(gf) e(gh)go(h) fá(g)ci(fg)o(g) (,) te(g)sti(g)mó(h)ni(g)um(g) pér(g)hi(hg)bent(f) de(g) me,(f) (;) qui(h)a(gf) Pa(gh)ter(i) me(h) mi(g)sit.(g) (::) E(j) u(j) o(i) u(j) a(h) e.(g) (::)
Ant. Opera * quæ ego fácio testimónium pérhibent de me, quia Pater me misit.
Ant. Les œuvres que Je fais me rendent témoignage, car c’est le Père qui M’a envoyé.
MAGNIFICAT
Magnificat
Magníficat ánima mea Dóminum, * et exsultávit spíritus meus in Deo salvatóre meo,
Mon âme magnifie le Seigneur, et mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur,
quia respéxit humilitátem ancíllæ suæ. * Ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generatiónes,
parce qu'Il a regardé l'humilité de Sa servante. Désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
quia fecit mihi magna, qui potens est, * et sanctum nomen eius,
parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses, Saint est Son nom,
et misericórdia eius in progénies et progénies * timéntibus eum.
et Sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui Le craignent.
Fecit poténtiam in bráchio suo, * dispérsit supérbos mente cordis sui;
Il a déployé la force de Son bras, Il a dispersé les superbes dans les pensées de leur cœur ;
depósuit poténtes de sede * et exaltávit húmiles;
Il a renversé les puissants de leurs trônes et Il a élevé les humbles.
esuriéntes implévit bonis * et dívites dimísit inánes.
Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides.
Suscépit Israel púerum suum, * recordátus misericórdiæ,
Il a secouru Israël, Son serviteur, Se souvenant de Sa miséricorde,
sicut locútus est ad patres nostros, * Abraham et sémini eius in sǽcula.
comme Il l'avait promis à nos pères, à Abraham et à sa descendance pour les siècles.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 8g; %% (c4)O(gj)pe(h)ra(h) () quæ(gf) e(gh)go(h) fá(g)ci(fg)o(g) (,) te(g)sti(g)mó(h)ni(g)um(g) pér(g)hi(hg)bent(f) de(g) me,(f) (;) qui(h)a(gf) Pa(gh)ter(i) me(h) mi(g)sit.(g) (::)
Ant. Opera quæ ego fácio testimónium pérhibent de me, quia Pater me misit.
Ant. Les œuvres que Je fais me rendent témoignage, car c’est le Père qui M’a envoyé.
Litania
Litanies
Nutri esuriéntes, solve captívos. ℟. Kýrie eléison.
Nourris les affamés, libère les captifs. ℟. Kýrie eléison.
Erige flébiles, consoláre pusillánimes. ℟. Christe eléison.
Relève les faibles, console les pusillanimes. ℟. Christe Eléison.
Frátribus qui obdormiérunt, resurrectiónem vitámque beátam concéde. ℟. Kýrie eléison.
Aux frères qui se sont endormis, accorde la résurrection et la vie bienheureuse. ℟. Kýrie eléison.
Deinde cantatur ab abbate :
Ensuite l'abbé chante :
Pater noster, qui es in cælis:
Notre Père, qui es aux cieux :
sanctificétur nomen tuum;
que Ton nom soit sanctifié ;
advéniat regnum tuum;
qu'advienne Ton règne ;
fiat volúntas tua, sicut in cælo et in terra.
que Ta volonté soit faite, comme au ciel sur la terre.
Panem nostrum cotidiánum da nobis hódie;
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
et dimítte nobis débita nostra,
et remets-nous nos dettes,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
comme nous remettons à nos débiteurs ;
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem;
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve ;
℟. Sed líbera nos a malo.
℟. Mais libère nous du malin.
Postea dicitur immediate et sine orémus oratio propria, cum conclusione longiore.
Après cela on dit immédiatement et sans "Prions" l'oraison propre, avec la conclusion longue.
Cleméntiam tuam, Dómine, súpplici voto depóscimus, ut nos fámulos tuos, pæniténtia emendátos et bonis opéribus erudítos, in mandátis tuis fácias perseveráre sincéros, et ad paschália festa perveníre illæsos. Per Dóminum nostrum Iesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti, Deus, per ómnia sæcula sæculórum.
Seigneur miséricordieux, nous Te supplions humblement de nous donner, à nous Tes serviteurs que la pénitence guérit et que les bonnes œuvres font grandir, la force de persévérer d'un cœur sincère dans la pratique de Tes commandements et la grâce de parvenir aux fêtes de Pâques, l'âme purifiée. Par notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint Esprit, Dieu, dans tous les siècles des siècles.
Si præest sacerdos vel diaconus :
Si un prêtre ou un diacre dirige [l'office]:
℣. Dominus vobiscum. ℟. Et cum spiritu tuo.
℣. Le Seigneur soit avec vous. ℟. Et avec votre esprit.
Benedictio simplex:
Bénédiction simple :
Nos Dóminus pacis, consérvet rex pietátis. ℟. Amen.
Que le Seigneur de la paix, le Roi de bonté nous préserve. ℟. Amen.
%% (c4) Be(h)ne(h)di(h)cá(fh)mus(h) Dó(gh) mi(g)no.(gvFE) R/.(::) De(h)o(h) grá(gh)ti(g)as.(gvFE) (::)
%% (c4) Be(h)ne(h)di(h)cá(fh)mus(h) Dó(gh) mi(g)no.(gvFE) R/.(::) De(h)o(h) grá(gh)ti(g)as.(gvFE) (::)
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Divínum auxílium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Que le secours de Dieu demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut