Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Hymnus
Hymne
annotation: 4; %% (c4)Iam(e) lu(c)cis(d) or(f)to(ef) si(g)de(f)re(e_',) De(e)um(c) pre(d)ce(f)mur(ef) sup(g)pli(g)ces,(g.) (;) ut(g) in(f) di(g)ur(h)nis(gf) ac(g)ti(f)bus(e_',) nos(e) ser(c)vet(d) a(f) no(ef)cen(g)ti(f)bus.(e.) (::) 2. Lin(e)guam(c) re(d)fre(f)nans(ef) tem(g)pe(f)ret,(e_',) ne(e) li(c)tis(d) hor(f)ror(ef) in(g)so(g)net;(g.) (;) vi(g)sum(f) fo(g)ven(h)do(gf) con(g)te(f)gat,(e_',) ne(e) va(c)ni(d)ta(f)tes(ef) hau(g)ri(f)at.(e.) (::) 3. Sint(e) pu(c)ra(d) cor(f)dis(ef) in(g)ti(f)ma,(e_',) ab(e)sis(c)tat(d) et(f) ve(ef)cor(g)di(g)a;(g.) (;) car(g)nis(f) te(g)rat(h) su(gf)per(g)bi(f)am(e_',) po(e)tus(c) ci(d)bi(f)que(ef) par(g)ci(f)tas;(e.) (::) 4. Ut,(e) cum(c) di(d)es(f) ab(ef)sces(g)se(f)rit(e_',) noc(e)tem(c)que(d) sors(f) re(ef)du(g)xe(g)rit,(g.) (;) mun(g)di(f) per(g) abs(h)ti(gf)nen(g)ti(f)am(e_',) ip(e)si(c) ca(d)na(f)mus(ef) glo(g)ri(f)am.(e.) (::) 5. De(e)o(c) Pa(d)tri(f) sit(ef) glo(g)ri(f)a(e_',) e(e)ius(c)que(d) so(f)li(ef) Fi(g)li(g)o(g.) (;) cum(g) Spi(f)ri(g)tu(h) Pa(gf)ra(g)cli(f)to,(e_',) in(e) sem(c)pi(d)ter(f)na(ef) sa(g)e(f)cu(e.)la.(e) (::) A(efe)men.(de..) (::)
annotation: 4; %% (c4)Iam(e) lu(c)cis(d) or(f)to(ef) si(g)de(f)re(e_',) De(e)um(c) pre(d)ce(f)mur(ef) sup(g)pli(g)ces,(g.) (;) ut(g) in(f) di(g)ur(h)nis(gf) ac(g)ti(f)bus(e_',) nos(e) ser(c)vet(d) a(f) no(ef)cen(g)ti(f)bus.(e.) (::) 2. Lin(e)guam(c) re(d)fre(f)nans(ef) tem(g)pe(f)ret,(e_',) ne(e) li(c)tis(d) hor(f)ror(ef) in(g)so(g)net;(g.) (;) vi(g)sum(f) fo(g)ven(h)do(gf) con(g)te(f)gat,(e_',) ne(e) va(c)ni(d)ta(f)tes(ef) hau(g)ri(f)at.(e.) (::) 3. Sint(e) pu(c)ra(d) cor(f)dis(ef) in(g)ti(f)ma,(e_',) ab(e)sis(c)tat(d) et(f) ve(ef)cor(g)di(g)a;(g.) (;) car(g)nis(f) te(g)rat(h) su(gf)per(g)bi(f)am(e_',) po(e)tus(c) ci(d)bi(f)que(ef) par(g)ci(f)tas;(e.) (::) 4. Ut,(e) cum(c) di(d)es(f) ab(ef)sces(g)se(f)rit(e_',) noc(e)tem(c)que(d) sors(f) re(ef)du(g)xe(g)rit,(g.) (;) mun(g)di(f) per(g) abs(h)ti(gf)nen(g)ti(f)am(e_',) ip(e)si(c) ca(d)na(f)mus(ef) glo(g)ri(f)am.(e.) (::) 5. De(e)o(c) Pa(d)tri(f) sit(ef) glo(g)ri(f)a(e_',) e(e)ius(c)que(d) so(f)li(ef) Fi(g)li(g)o(g.) (;) cum(g) Spi(f)ri(g)tu(h) Pa(gf)ra(g)cli(f)to,(e_',) in(e) sem(c)pi(d)ter(f)na(ef) sa(g)e(f)cu(e.)la.(e) (::) A(efe)men.(de..) (::)
Iam lucis orto sídere Deum precémur súpplices, ut in diúrnis áctibus nos servet a nocéntibus.
Déjà le soleil est levé : prions Dieu et supplions-Le de nous préserver du Mauvais en ce jour et dans tous nos actes.
Linguam refrénans témperet, ne litis horror ínsonet; visum fovéndo cóntegat, ne vanitátes háuriat.
A nos langues, qu'Il mette un frein pour éviter cris et conflits ; que Son amour garde nos yeux de s'abreuver d'images vaines.
Sint pura cordis íntima, absístat et vecórdia; carnis terat supérbiam potus cibíque párcitas;
Que le fond de nos cœurs soit pur, que cesse tout dérèglement, que se broie l'orgueil de la chair par une sobre nourriture.
Ut, cum dies abscésserit noctémque sors redúxerit, mundi per abstinéntiam ipsi canámus glóriam.
Pour qu'après le déclin du jour, après le retour de la nuit, purifiés par les privations, nous chantions encore Sa gloire.
Deo Patri sit glória eiúsque soli Fílio cum Spíritu Paráclito, in sempitérna sǽcula. Amen.
Au Père, gloire soit rendue, et gloire à Son Unique Fils, avec l'Esprit Consolateur, à travers l'infini des siècles. Amen.
annotation: 8g; %% (c4) IN(g) il(g/gof~)la(gh) di(h)e(g) *(,) stil(g)lá(g)bunt(g) mon(g)tes(ixhi) dul(g)cé(h)di(gf)nem,(f) (;) et(f) col(g)les(h) flu(j)ent(g) lac(h) et(g) mel,(gfd~) al(f)le(fg)lú(g)ia.(g) (::) E(j) u(j) o(i) u(j) a(h) e.(g) (::)
annotation: 8g; %% (c4) IN(g) il(g/gof~)la(gh) di(h)e(g) *(,) stil(g)lá(g)bunt(g) mon(g)tes(ixhi) dul(g)cé(h)di(gf)nem,(f) (;) et(f) col(g)les(h) flu(j)ent(g) lac(h) et(g) mel,(gfd~) al(f)le(fg)lú(g)ia.(g) (::) E(j) u(j) o(i) u(j) a(h) e.(g) (::)
Ant. In illa die stillábunt montes dulcédinem, et colles fluent lac et mel, allelúia.
Ant. En ce jour-là, les montagnes dégoutteront de vin nouveau, les collines ruisselleront du lait et de miel, alléluia.
Psalmus 7
Psaume 7
Oratio iusti calumniam patientis
Prière du juste endurant la calomnie
Ecce iudex ante ianuam assistit (Iac 5, 9).
Voici que le juge se tient à la porte (Iac 5, 9).
Dómine Deus meus, in te sperávi; * salvum me fac ex ómnibus persequéntibus me et líbera me,
Seigneur, mon Dieu, en Toi je me confie ; sauve-moi de tous mes persécuteurs et délivre-moi,
ne quando rápiat ut leo ánimam meam * discérpens, dum non est qui salvum fáciat.
De peur qu'il ne me déchire, comme un lion, qu'il ne dévore sa proie, sans que nul ne la lui arrache.
Dómine Deus meus, si feci istud, * si est iníquitas in mánibus meis,
Seigneur, mon Dieu, si j'ai fait cela, s'ïl y a de l'iniquité dans mes mains
si réddidi retribuénti mihi mala * et exspoliávi inimícum meum dimíttens inánem,
Si j'ai rendu le mal à qui est en paix avec moi, si j'ai dépouillé celui qui m'opprime sans raison,
persequátur inimícus ánimam meam et comprehéndat et concúlcet in terra vitam meam * et glóriam meam in púlverem dedúcat.
que l'ennemi me poursuive et m'atteigne, qu'il foule à terre ma vie, qu'il couche ma gloire dans la poussière.
Exsúrge, Dómine, in ira tua * et exaltáre contra indignatiónem inimicórum meórum
réveille-Toi pour me secourir, cerne de toutes parts mes ennemis
et exsúrge, Deus meus, * in iudício, quod mandásti.
et lève-Toi, mon Dieu, pour le jugement que Tu as ordonné.
Et synagóga populórum circúmdabit te, et super hanc in altum regrédere: * Dóminus iúdicat pópulos.
Que l'assemblée des peuples t'environne ! Puis, t'éleveras au-dessus d'elle, remonte dans les hauteurs.
Iúdica me, Dómine, secúndum iustítiam meam * et secúndum innocéntiam meam, quæ est in me.
Le Seigneur juge les peuples : rends-moi justice, le Seigneur, selon mon droit et mon innocence.
Consumátur nequítia peccatórum; et iustum confírma, * scrutans corda et renes Deus iustus.
Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, Toi qui sondes les coeurs et les reins, ô Dieu juste.
Adiutórium meum apud Deum, * qui salvos facit rectos corde.
Mon secours est en Dieu, qui sauve les hommes au coeur droit.
Deus iudex iustus, * fortis, iráscens per síngulos dies.
Dieu est un juste juge ; tous les jours, le Tout-puissant fait entendre Ses menaces.
Nonne íterum gládium suum exácuit, * arcum suum teténdit et parávit illum?
Certes, de nouveau Il aiguise Son glaive, Il bande son arc et Il vise ;
Et parávit sibi vasa mortis, * sagíttas suas ardéntes effécit.
Il dirige sur lui des traits meurtriers, Il rend Ses flèches brûlantes.
Ecce partúriit iniustítiam, * concépit dolórem et péperit iniquitátem;
Voici le méchant en travail de l'iniquité : il a conçu le malheur et il enfante le mensonge.
lacum apéruit et effódit eum * et íncidit in fóveam, quam fecit.
Il ouvre une fosse, il la creuse, et il tombe dans l'abîme qu'il préparait.
Convertétur dolor eius in caput eius, * et in vérticem ipsíus iníquitas eius descéndet.
Son iniquité retombe sur sa tête, et sa violence redescend sur son front.
Confitébor Dómino secúndum iustítiam eius * et psallam nómini Dómini Altíssimi.
Je louerai le Seigneur pour Sa justice, je chanterai le nom du Seigneur, le Très-Haut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 8
Psaume 8
Maiestas Domini et dignitas hominis
Majesté du Seigneur, et dignité de l'homme
Omnia subiecit sub pedibus eius, et ipsum dedit caput supra omnia Ecclesiæ (Eph 1, 22).
Dieu Lui a tout soumis, et, Le plaçant plus haut que tout, Il a fait de Lui la tête de l'Église (Eph 1, 22).
Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra,
Seigneur, notre Seigneur, que Ton nom est glorieux sur toute la terre,
quóniam eleváta est magnificéntia tua * super cælos.
Car Ta magnificence est plus haute que les cieux.
Ex ore infántium et lactántium perfecísti laudem propter inimícos tuos, * ut déstruas inimícum et ultórem.
Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu T'es fondé une force contre Tes ennemis, pour imposer silence à l'adversaire et au blasphémateur.
Quando vídeo cælos tuos, ópera digitórum tuórum, * lunam et stellas, quæ tu fundásti,
Quand je contemple Tes cieux, ouvrage de Tes doigts, la lune et les étoiles que Tu as créées,
quid est homo, quod memor es eius, * aut fílius hóminis quóniam vísitas eum?
Qu'est-ce que l'homme, pour que Tu te souviennes de lui, et le fils de l'homme, pour que Tu le visites ?
Minuísti eum paulo minus ab ángelis, glória et honóre coronásti eum * et constituísti eum super ópera mánuum tuárum.
Tu l'as fait de peu inférieur aux anges, Tu l'as couronné de gloire et d'honneur et Tu lui as donné l'empire sur les œuvres de Tes mains.
Omnia subiecísti sub pédibus eius, oves et boves univérsas, * ínsuper et pécora campi,
Tu as mis toutes choses sous ses pieds, brebis et bœufs, tous ensemble, et les animaux des champs,
vólucres cæli et pisces maris, * quæcúmque perámbulant sémitas maris.
oiseaux du ciel et poissons de la mer, et tout ce qui parcourt les sentiers des mers.
Dómine, Dóminus noster, * quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra!
Seigneur, notre Seigneur, que Ton nom est glorieux sur toute la terre !
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 9 A (9)
Psaume 9 A (9)
Gratiarum actio pro victoria
Action de grâces pour la victoire
Iterum venturus est iudicare vivos et mortuos.
Il viendra de nouveua pour juger les vivants et les morts
Confitébor tibi, Dómine, in toto corde meo, * narrábo ómnia mirabília tua.
Je Te louerai, Seigneur, de tout mon coeur; je raconterai toutes Tes merveilles.
Lætábor et exsultábo in te, * psallam nómini tuo, Altíssime.
En Toi je me réjouirai, et me livrerai à l'allégresse; je chanterai Ton Nom, ô Très-Haut ;
Cum convertúntur inimíci mei retrórsum, * infirmántur et péreunt a fácie tua.
parce que Tu as fait retourner mon ennemi en arrière. Ils vont être épuisés, et ils périront devant Ta face.
Quóniam fecísti iudícium meum et causam meam, * sedísti super thronum, qui iúdicas iustítiam.
Car Tu m'as rendu justice, et Tu as soutenu ma cause; Tu T'es assis sur Ton trône, Toi qui juges selon le droit.
Increpásti gentes, perdidísti ímpium; * nomen eórum deléstiin ætérnum et in sǽculum sǽculi.
Tu as châtié les nations, et l'impie a péri; Tu as effacé leur Nom à jamais, et pour les siècles des siècles.
Inimíci defecérunt, * solitúdines sempitérnæ factæ sunt;
Les glaives de l'ennemi ont perdu leur force pour toujours,
et civitátes destruxísti: * périit memória eórum cum ipsis.
et Tu as détruit leurs villes. Leur mémoire a péri avec fracas ;
Dóminus autem in ætérnum sedébit, * parávit in iudícium thronum suum
mais le Seigneur demeure éternellement. Il a préparé Son trône pour le jugement ;
et ipse iudicábit orbem terræ in iustítia, * iudicábit pópulos in æquitáte.
et Il jugera Lui-même l'univers avec équité ; Il jugera les peuples avec justice.
Et erit Dóminus refúgium opprésso, * refúgium in opportunitátibus, in tribulatióne.
Le Seigneur est devenu le refuge du pauvre, et Son secours au temps du besoin et de l'affliction.
Et sperent in te, qui novérunt nomen tuum, * quóniam non dereliquísti quæréntes te, Dómine.
Qu'ils espèrent en Toi, ceux qui connaissent Ton Nom ; car Tu n'as pas abandonné ceux qui Te cherchent, Seigneur.
Psállite Dómino, qui hábitat in Sion; * annuntiáte inter gentes stúdia eius.
Chantez au Seigneur qui habite dans Sion: annoncez parmi les nations Ses desseins;
Quóniam requírens sánguinem recordátus est eórum, * non est oblítus clamórem páuperum.
car Celui qui recherche le sang versé S'est souvenu de Ses serviteurs; Il n'a pas oublié le cri des pauvres.
Miserére mei, Dómine; vide afflictiónem meam de inimícis meis, * qui exáltas me de portis mortis,
Aie pitié de moi, Seigneur; vois l'humiliation où mes ennemis m'ont réduit,
ut annúntiem omnes laudatiónes tuas in portis fíliæ Sion, * exsúltem in salutári tuo.
Toi qui me retires des portes de la mort, pour que j'annonce toutes Tes louanges aux portes de la fille de Sion.
Infíxae sunt gentes in fóvea, quam fecérunt; in láqueo isto, quem abscondérunt, * comprehénsus est pes eórum.
Je serai transporté de joie à cause du salut que Tu m'auras procuré. Les nations se sont enfoncées dans la fosse qu'elles avaient faite. Leur pied a été pris dans le piège qu'elles avaient caché.
Manifestávit se Dóminus iudícium fáciens; * in opéribus mánuum suárum comprehénsus est peccátor.
On reconnaîtra le Seigneur qui rend justice; le pécheur a été pris dans les oeuvres de ses mains.
Converténtur peccatóres in inférnum, * omnes gentes, quæ obliviscúntur Deum.
Que les pécheurs soient précipités dans l'enfer, et toutes les nations qui oublient Dieu.
Quóniam non in finem oblívio erit páuperis; * exspectátio páuperum non períbit in ætérnum.
Car le pauvre ne sera pas en oubli pour toujours ; la patience des pauvres ne périra pas à jamais.
Exsúrge, Dómine, non confortétur homo; * iudicéntur gentes in conspéctu tuo.
Lève-Toi, Seigneur ; que l'homme ne triomphe pas ; que les nations soient jugées devant Ta face.
Constítue, Dómine, terrórem super eos; * sciant gentes quóniam hómines sunt.
Seigneur, impose-leur une crainte, afin que les peuples sachent qu'ils sont hommes.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
annotation: 8g; %% (c4) IN(g) il(g/gof~)la(gh) di(h)e(g) (,) stil(g)lá(g)bunt(g) mon(g)tes(ixhi) dul(g)cé(h)di(gf)nem,(f) (;) et(f) col(g)les(h) flu(j)ent(g) lac(h) et(g) mel,(gfd~) al(f)le(fg)lú(g)ia.(g) (::)
Ant. In illa die stillábunt montes dulcédinem, et colles fluent lac et mel, allelúia.
Ant. En ce jour-là, les montagnes dégoutteront de vin nouveau, les collines ruisselleront du lait et de miel, alléluia.
Lectio brevis ( 1 Tim 1,17)
Lecture brève (1 Tim 1,17)
Regi sæculórum, incorruptíbili, invisíbili, soli Deo honor et glória in sǽcula sæculórum. Amen.
Au Roi des siècles, l'incorruptible, l'invisible, le seul Dieu, honneur et gloire pour toujours et à jamais. Amen.
℣. Exsúrge Christe, ádiuva nos. (T.P. Allelúia.) ℟. Et líbera nos propter nomen tuum. (T.P. Allelúia.)
℣. Lève-toi, Christ, viens à notre aide. (T.P. Alléluia.)℟. et libère-nous à cause de Ton nom (T.P. Alléluia)
Kýrie eléison. ℟. Christe eléison. Kýrie eleison.
Seigneur, aie pitié, ℟. O Christ, aie pitié. Seigneur aie pitié.
Pater noster,
Notre Père,
En silence jusqu'à :
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem.
℟. Sed libera nos a malo.
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve.
℟. Mais délivre-nous du malin.
Oratio diei (vel de Dominica) cum conclusione breviori.
Oraison du jour (ou bien selon les cas, du dimanche) avec la conclusion brève.
Orémus.
Prions.
Deus, qui beáti Francísci prædicatióne multos tibi pópulos acquisísti, da ut fidélium ánimi eódem fídei zelo férveant, et ubérrima ubíque prole Ecclésia sancta lætétur. Per Dóminum.
O Dieu, qui T'es acquis de nombreux peuples par la prédication du bienheureux François ; anime l'esprit des fidèles du même zèle pour la foi, et réjouis la sainte Eglise en lui donnant partout dans le monde beaucoup d'enfants.
℣. Benedicámus Dómino. ℟. Deo grátias.
℣. Divínum auxilium máneat semper nobíscum.
℟. Et cum frátribus nostris abséntibus. Amen.
℣. Bénissons le Seigneur. ℟. Rendons grâces à Dieu.
℣. Que le secours divin demeure toujours avec nous.
℟. Et avec nos frères absents. Amen.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut