Avertissement : le cursus monastique est encore en construction. Il peut subsister de nombreuses erreurs.
℣. Deus, ✠ in adiutórium meum inténde.
℣. Dieu, viens à mon aide.
℟. Dómine, ad adiuvándum me festína.
℟. Seigneur, vite à mon secours.
Glória Patri, et Fílio, et Spirítui Sancto. Sicut erat in princípio,  et nunc et semper, et in sǽcula sæculórum. Amen.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Allelúia.
Alléluia.
Conscientia discussio, quam sequi potest actus pœnitentialis ut in Missa.
Examen de conscience, qui peut être suivi d'un acte de pénitence comme à la Messe.
Confíteor Deo omnipoténti et vobis, fratres, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo, ópere et omissióne:
Je confesse à Dieu tout puissant, et à vous, frères, que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, par action et par omission:
et, percutientes sibi pectus, dicunt:
Et on se frappe la poitrine, en disant :
mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.
c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute.
Deinde prosequuntur:
Ensuite on poursuit:
Ideo precor beátam Maríam semper Vírginem, omnes Angelos et Sanctos, et vos, fratres, oráre pro me ad Dóminum Deum nostrum.
C'est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge, tous les Anges et les Saints, et vous, frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
℣. Misereátur nostri omnípotens Deus et, dimissís peccátis nostris, perdúcat nos ad vitam ætérnam. ℟. Amen.
℣. Que le Dieu tout puissant aie pitié de nous, et nous ayant remis nos péchés, qu'Il nous conduise à la vie éternelle. ℟. Amen.
Psalmus 4
Psaume 4
Gratiarum actio
Action de grâce.
Admirabilem fecit Dominus, quem suscitavit a mortuis (S. Augustinus).
Le Seigneur nous fait admirer Celui qu'Il a ressuscité des morts.
Cum invocárem, exaudívit me Deus iustítiæ meæ. * In tribulatióne dilatásti mihi;
Lorsque je L'ai invoqué, le Dieu de ma justice m'a exaucé. Tu m'as mis au large dans la tribulation.
miserére mei * et exáudi oratiónem meam.
Aie pitié de moi, et exauce ma prière.
Fílii hóminum, úsquequo gravi corde? * Ut quid dilígitis vanitátem et quæritis mendácium?
Enfants des hommes, jusques à quand aurez-vous le coeur appesanti ? Pourquoi aimez-vous la vanité, et cherchez-vous le mensonge?
Et scitóte quóniam mirificávit Dóminus sanctum suum; * Dóminus exáudiet, cum clamávero ad eum.
Sachez donc que le Seigneur a merveilleusement glorifié Son Saint ; le Seigneur m'exaucera quand j'aurai crié vers Lui.
Irascímini et nolíte peccáre; loquímini in córdibus vestris, * in cubílibus vestris et conquiéscite.
Reprenez-vous, mais ne péchez point ; ce que vous dites contre moi au fond de vos coeurs, répétez-le avec componction sur vos couches.
Sacrificáte sacrifícium iustítiæ * et speráte in Dómino.
Offrez un sacrifice de justice, et espérez dans le Seigneur.
Multi dicunt: «Quis osténdit nobis bona?». * Leva in signum super nos lumen vultus tui, Dómine!
Beaucoup disent: « qui nous fera voir le bonheur?». La lumière de Ton visage est gravée sur nous, Seigneur.
Maiórem dedísti lætítiam in corde meo, * quam cum multiplicántur fruméntum et vinum eórum.
Tu as mis la joie dans mon coeur, ils se sont multipliés par l'abondance de leur froment et de leur vin.
In pace in idípsum dórmiam et requiéscam, * quóniam tu, Dómine, singuláriter in spe constituísti me.
Et moi je dormirai et me reposerai en paix, parce que Toi, Seigneur, m'as affermi dans une espérance singulière.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 90 (91)
Psaume 90 (91)
In protectione Altissimi
Sous la protection du Très Haut
Ecce dedi vobis potestatem calcandi supra serpentes et scorpiones (Lc 10, 19).
Voici que Je vous donne le pouvoir de piétiner serpents et scorpions (Lc 10, 19).
Qui hábitat in protectióne Altíssimi, * sub umbra Omnipoténtis commorábitur.
Celui qui habite sous la protection du Très-Haut demeurera à l'ombre du Tout-puissant.
Dicet Dómino: «Refúgium meum et fortitúdo mea, * Deus meus, sperábo in eum».
Il dira au Seigneur : mon refuge et ma force. Il est mon Dieu ; j'espérerai en Lui.
Quóniam ipse liberábit te de láqueo venántium * et a verbo malígno.
Car c'est Lui qui t'a délivré du filet du chasseur, et de la parole maligne.
Alis suis obumbrábit tibi, et sub pennas eius confúgies; * scutum et loríca véritas eius.
Il te mettra à l'ombre sous Ses épaules, et sous Ses ailes tu te réfugieras ; Sa vérité te protègera comme un bouclier.
Non timébis a timóre noctúrno, a sagítta volánte in die, a peste perambulánte in ténebris, * ab extermínio vastánte in merídie.
Tu ne craindras pas la peur nocturne, ni la flèche qui vole pendant le jour, ni la peste qui s'avance dans les ténèbres, ni l'extermination qui dévaste au milieu du jour.
Cadent a látere tuo mille et decem mília a dextris tuis; * ad te autem non appropinquábit.
Mille tomberont à ton côté, et dix mille à ta droite ; mais elle n'approchera pas de toi.
Verúmtamen óculis tuis considerábis, * et retributiónem peccatórum vidébis.
Vraiment tu contempleras de tes yeux, et tu verras la rétribution des pécheurs.
Quóniam tu es, Dómine, refúgium meum. * Altíssimum posuísti habitáculum tuum.
Parce que Tu es, Seigneur, mon espérance. Tu as mis le Très-Haut dans ta demeure.
Non accédet ad te malum, * et flagéllum non appropinquábit tabernáculo tuo,
Le mal ne viendra pas jusqu'à toi, et les fléaux ne s'approcheront pas de ta tente.
quóniam ángelis suis mandábit de te, * ut custódiant te in ómnibus viis tuis.
Car Il a commandé pour toi à Ses Anges de te garder dans toutes tes voies.
In mánibus portábunt te, * ne forte offéndas ad lápidem pedem tuum.
Ils te porteront dans leurs mains, ton pied ne pourra pas heurter la pierre.
Super áspidem et basilíscum ambulábis * et conculcábis leónem et dracónem.
Tu marcheras sur l'aspic et sur le basilic, et tu fouleras aux pieds le lion et le dragon.
Quóniam mihi adhæsit, liberábo eum; * suscípiam eum, quóniam cognóvit nomen meum.
Parce qu'il a adhéré en Moi, Je le délivrerai ; Je l'accueillerai, parce qu'il a connu Mon Nom.
Clamábit ad me, et ego exáudiam eum; cum ipso sum in tribulatióne, * erípiam eum et glorificábo eum.
Il criera vers Moi, et Je l'exaucerai ; Je suis avec lui dans la tribulation ; Je le libérerai et le glorifierai.
Longitúdine diérum replébo eum * et osténdam illi salutáre meum.
Je le comblerai à longueur de jours, et Je lui ferai voir Mon salut.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Psalmus 133 (134)
Psaume 133
Vespertina oratio in templo
Prière vespérale dans le temple.
Laudem dicite Deo nostro, omnes servi eius et qui timetis eum, pusilli et magni! (Ap 19, 5).
Louez notre Dieu, vous tous Ses serviteurs, vous qui Le craignez, petits et grands.
Ecce benedícite Dóminum, omnes servi Dómini, * qui statis in domo Dómini per noctes.
Voici, bénissez le Seigneur, tous les serviteurs du Seigneur, qui vous tenez dans la maison du Seigneur au long des nuits.
Extóllite manus vestras ad sanctuárium * et benedícite Dóminum.
Levez vos mains vers le sanctuaire, et bénissez le Seigneur.
Benedícat te Dóminus ex Sion, * qui fecit cælum et terram.
Que le Seigneur te bénisse de Sion, * Lui qui a fait le ciel et la terre.
Glória Patri, et Fílio, * et Spirítui Sancto.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint Esprit.
Sicut erat in princípio, et nunc et semper, * et in sǽcula sæculórum. Amen.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.
Hymnus
Hymne
Te lucis ante términum, rerum creátor, póscimus, ut sólita cleméntia sis præsul ad custódiam.
Avant que le jour ne s'éteigne, nous Te prions, Créateur de toute chose, dans Ta bonté de toujours, veille sur nous, garde-nous.
Te corda nostra sómnient, te per sopórem séntiant, tuámque semper glóriam vicína luce cóncinant.
Que nos cœurs rêvent de Toi, qu'ils songent à Toi pendant le sommeil, qu'ils chantent encore Ta gloire à l'approche de la lumière.
Vitam salúbrem tríbue, nostrum calórem réfice tætram noctis calíginem tua collústret cláritas.
Accorde-nous une vie saine, réchauffe-nous intérieurement, que Ta clarté illumine les tristes ténèbres de la nuit.
Præsta, Pater omnípotens, per Iesum Christum Dóminum, qui tecum in perpétuum regnat cum Sancto Spíritu. Amen.
Exauce-nous, Père tout-puissant, par Jésus-Christ le Seigneur, qui avec Toi et le Saint-Esprit règne éternellement. Amen.
Lectio brevis (Ap 22, 4-5)
Lecture brève (Ap 22, 4-5)
Vidébunt fáciem Dómini, et nomen eius in fróntibus eórum. Et nox ultra non erit, et non egent lúmine lucérnæ neque lúmine solis, quóniam Dóminus Deus illuminábit super illos, et regnábunt in sæcula sæculórum.
Ils verront Sa face, et Son nom sera sur leurs fronts. Il n'y aura plus de nuit, et ils n'auront besoin ni de la lumière de la lampe, ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera ; et ils régneront dans les siècles des siècles.
℣. Custódi nos, Dómine, ut pupíllam óculi. (T.P. Allelúia.)
℟. Sub umbra alárum tuárum prótege nos. (T.P. Allelúia.)
℣. Garde-nous, Seigneur, comme la prunelle de l'oeil. (T.P. Alléluia).
℟. A l'ombre de Tes ailes, protège-nous. (T.P. Alléluia)
Kýrie eléison. ℟. Christe eléison. Kýrie eleison.
Seigneur, aie pitié, ℟. O Christ, aie pitié. Seigneur aie pitié.
Pater noster,
Notre Père,
En silence jusqu'à :
℣. Et ne nos indúcas in tentatiónem.
℟. Sed libera nos a malo.
℣. Et ne nous abandonne pas dans l'épreuve.
℟. Mais délivre-nous du malin.
Vox nostra te, Dómine, humíliter deprecétur, ut, domínicæ resurrectiónis hac die mystério celebráto, * in pace tua secúri a malis ómnibus quiescámus, et in tua resurgámus laude gaudéntes. Per Christum.
Notre voix Te supplie humblement, Seigneur, afin qu'ayant aujourd'hui célébré le mystère de la résurrection du Seigneur nous reposions dans Ta paix à l'abri de tout mal, et que nous nous relevions joyeux pour Te louer.
Deinde dicitur, etiam a solo, benedictio:
Ensuite on dit, même seul, la bénédiction :
Noctem quiétam et finem perféctum concédat nobis Dóminus omnípotens. ℟. Amen.
Que le Seigneur tout puissant nous accorde une nuit paisible et une fin parfaite. ℟. Amen.
Antiphona finale ad Beatam Mariam Virginem
Antienne finale à la Bienheureuse Vierge Marie
Annotation:5;%%(c4) Al(c/ef/gh)ma(g.) *() Red(g)emp(g')tó(h)ris(i') Ma(j)ter,(g.) (;) quæ(e) pér(e')vi(e)a(f') cæ(e)li(d') por(e)ta(f') ma(h)nes,(g.) (,) et(h) stel(j)la(i') ma(h)ris,(g.) (;) suc(e)cúr(f')re(e) ca(d')dén(e)ti(g.) (,) súr(e)ge(f)re(g') qui(h) cu(j')rat(i) pó(k')pu(j)lo:(j.) (:) Tu(j) quæ(i') ge(j)nu(j')ís(k)ti,(g'_) (,) na(j)tú(i')ra(h) mi(g')rán(f)te,(e) (,) tu(e)um(e) sanc(h')tum(g) Ge(f')ni(e)tó(de)rem,(f.e.) (:) Vir(j)go(i') pri(h)us(g'_) ac(h) post(g)é(e')ri(f)us,(g.) (;) Ga(h)bri(h)é(j')lis(h) ab(g') o(f)re(e'_) (,) su(f)mens(e') il(g)lud(g') A(h)ve,(g.) (;) pec(j)ca(i')tó(j)rum(hg) mi(h)se(f)ré(ed)re.(c.) (::)
Annotation:5;%%(c4) Al(c/ef/gh)ma(g.) *() Red(g)emp(g')tó(h)ris(i') Ma(j)ter,(g.) (;) quæ(e) pér(e')vi(e)a(f') cæ(e)li(d') por(e)ta(f') ma(h)nes,(g.) (,) et(h) stel(j)la(i') ma(h)ris,(g.) (;) suc(e)cúr(f')re(e) ca(d')dén(e)ti(g.) (,) súr(e)ge(f)re(g') qui(h) cu(j')rat(i) pó(k')pu(j)lo:(j.) (:) Tu(j) quæ(i') ge(j)nu(j')ís(k)ti,(g'_) (,) na(j)tú(i')ra(h) mi(g')rán(f)te,(e) (,) tu(e)um(e) sanc(h')tum(g) Ge(f')ni(e)tó(de)rem,(f.e.) (:) Vir(j)go(i') pri(h)us(g'_) ac(h) post(g)é(e')ri(f)us,(g.) (;) Ga(h)bri(h)é(j')lis(h) ab(g') o(f)re(e'_) (,) su(f)mens(e') il(g)lud(g') A(h)ve,(g.) (;) pec(j)ca(i')tó(j)rum(hg) mi(h)se(f)ré(ed)re.(c.) (::)
Alma Redemptóris Mater, quæ pérvia cæli porta manes, et stella maris, succúrre cadénti,
Tendre mère du Rédempteur,
qui demeurez la porte ouverte du Ciel,
et l’étoile de la mer, portez secours au peuple qui succombe
súrgere qui curat, pópulo; tu, quæ genuísti, natúra miránte, tuum sanctum Genitórem,
et cherche à se relever :
Vous qui avez engendré, à la surprise de la nature,
votre saint Créateur,
Virgo prius ac postérius, Gabriélis ab ore sumens illud Ave, peccatórum miserére.
[étant] vierge avant et après [l’enfantement], et, de la bouche de Gabriel,
recevant cette salutation,
ayez pitié des pécheurs.
Les traductions proposées ici ont pour seul but une meilleure compréhension du texte latin. Elles ne doivent pas être utilisées à la place des traductions officielles dans la liturgie en langue vernaculaire, qui sont (c) AELF.
Retour en haut